B.Davis – Blood Fire

Sur la route du Reggae, l’énigmatique B.Davis avance à vitesse grand V. et son premier album intitulé « Blood Fire » en collaboration avec le Boom One Sound System est une réussite. Son timbre de voix original et légèrement pop saura vous convaincre !

B. Davis - Blood Fire

B. Davis – Blood Fire

 

Chanteur américain originaire de Trenton, New jersey, B.Davis cultive son personnage et réalise ici « Blood Fire » avec le concours du Boom One Sound System une bel album de reggae classique, chanté du début à la fin, sans trop de développements instrumentaux, qui auraient cependant apporté quelque chose à ce recueil de chansons dont le message d’amour et de paix est habituel dans ce style de musique. Une exception quand même, c’est le remix par 3000 Worlds de ‘Rise and Shine‘.

Sept chansons et un seul instrumental, c’est dommage  tant cet instrumental est de qualité. Donc il nous faut écouter ce que dit B.Davis. On n’a pas encore vu de Rastaman promouvoir la violence et la destruction ! Mais, trêve de plaisanterie, cet album est du sérieux et les musiciens font du bon boulot. Boom One Records est le label de l’artiste, et le Boom One Sound System a fait ici un travail efficace : ce premier opus est fait de reggae puissant, de voix sucrée et cuivres hyper pro qui ponctuent habilement le chant de B. Davis, notamment sur le titre ‘Been A While’ qui est un modèle du genre.  C’est même mon titre préféré. Notons aussi ‘Rise and Shine’ à la belle mélodie et ‘Blood Fire’ qui donne son nom à l’album. Rasta go ahead, Rasta va de l’avant !

vignette

Video YouTube:

B. Davis, Boom One Sound System – Rise and Shine (Original Mix)

publié par

B.Davis – Blood Fire

  1. Blood Fire
  2. Rise And Shine
  3. Bully Bully
  4. Yes I
  5. Been A While
  6. Scorpion
  7. Rebel In The Night
  8. Rise And Dub (3000 World remix)

« Blood Fire » de B.Davis est disponible à partir du 20 octobre 2015

Vous pouvez vous procurez « Blood Fire » de B.Davis au prix de 5 Dollars en cliquant ici

Big Up Boom One Records,
Patrick K.