Brain Damage meets Vibronics – Empire Soldiers

La scène dub française est très prolifique en cette rentrée et ca n’est pas pour nous déplaire, surtout quand l’un de ses pionniers, Brain Damage, rencontre une légende du Dub UK, Vibronics ! Le temps d’une tournée et d’un album, assistez à l’une des plus excitantes collaborations depuis Improvisators Dub meets Iration Steppas.

Brain Damage meets Vibronics - Empire Soldiers

Brain Damage meets Vibronics – Empire Soldiers

Nous étions les premiers à vous en parler il y a quelques mois (lire la news), nous en savons désormais plus sur l’album commun de Brain Damage et Vibronics qui s’appellera donc « Empire Soldiers » et qui sortira le 14 octobre 2013. Mais ce n’est pas tout, Culture Dub fait partie des quelques chanceux à avoir pu le découvrir en avant-première ! Après avoir parlé du fond – pour rappel le sujet abordé est l’expérience des soldats anglo-caribéens et franco-africains lors de la Première Guerre mondiale – place à la forme…

Steve Vibronics & Martin Nathan

Steve Vibronics & Martin Nathan

Lorsque deux artistes de la trempe de Steve Vibronics et Martin Nathan (Brain Damage) décident de collaborer, l’une des principales difficultés est de faire en sorte que la musique de l’un ne prenne pas le dessus sur celle de l’autre. Pour contourner cet éventuel problème, nos deux compères ont opté pour un opus en 2 parties, la première avec les versions chantées mixées par Brain Damage, la seconde « The Dubplates » réalisée par Vibronics. Et ce choix va s’avérer payant…!

Commençons par le commencement. Après « Gallipoli » en introduction (le titre fait référence à la bataille des Dardanelles), nous entrons directement dans le vif du sujet avec « Sufferation ». Un texte poignant chanté par M.Parvez aka The Dub Factory sur un riddim parfaitement abouti, qui ne peut que vous faire hocher la tête d’avant en arrière ! Le ton est donné, et la patte de Brain Damage clairement identifiable. Second chanteur du crew Vibronics à partir au front, celui qui est à la base de ce vaste projet, l’historien et chanteur Madu Messenger. Avec « Kings Engine », il signe l’un des meilleurs titres de ce « Empire Soldiers ». Parvez reprend ensuite la main avec « Youts 2 War », tandis que Madu lui répond avec le planant « Letter Home ». Déjà auteurs de très bons morceaux sur l’album « What You Gonna Do ? » (lire la chronique), ce n’est rien de dire que le style vocal de ces deux chanteurs est parfaitement adapté à la musique de Brain Damage.

Autre chanteur à s’être fait remarqué sur le dernier et excellent opus du stéphanois, Sir Jean est également convié au projet. Et une nouvelle fois, son « Do U Remember ? » fait mouche,  tant par les textes en hommage aux soldats africains que par sa façon de chanter très atypique. Que l’on aimerait l’entendre plus souvent !!

Après toutes ces émotions, le morceau « Neuve Chapelle » tombe à pic. Pas de chanteurs cette fois-çi mais un dub roots to stepper, transpercé par une magnifique ligne de cuivres. Les soldats coloniaux de la Première Guerre mondiale furent nombreux, et après le Pakistan, la Caraïbe et le Sénégal, c’est le Maroc qui est ensuite représenté par le poète Mohammed El Amraoui, déjà auteur d’un texte sur l’album « Spoken Dub Manifesto » de Brain Damage en 2006. Cette fois-çi, la musique est moins expérimentale, plus douce, ce qui permet à Mohammed de nous laisser entrevoir sa jolie voix sur des phases chantées.

Empire Soldiers

Empire Soldiers

Pour clôturer cette première partie, deux nouveaux dubs ponctués d’explosion, de coups de feu et de bruits de lames, « Siege of Kut » et « Flanders ». Comme il est difficile de faire passer un message sans chanteurs, le titre de ces morceaux a été consciencieusement choisit, il s’agit à chaque fois de faits de guerre ou de batailles ayant eu lieu entre 1914 et 1918.

Je serai plus concis sur la seconde partie, puisque là aussi sans chanteur. Mais si vous aimez Vibronics, nul doute que vous apprécierez à sa juste valeur les 7 dubs versions que possède « Empire Soldiers ». Plus orienté sound system, le producteur de Leicester proposera même 3 singles vinyles qui à coup sûr feront vibrer les dub sessions de France et d’Europe dans les prochains mois.

Très prometteuse, la rencontre entre deux mastodontes de la scène dub européenne a comblé toutes nos espérances. Au delà du sujet abordé et de cette période de l’Histoire encore trop méconnue, la richesse musicale de ce « Empire Soldiers » est à souligner. Déjà indispensable dans toute bonne discographie qui se respecte. Big up !

Brain Damage meets Vibronics – Empire Soldiers (Jarring Effects)

Part.1 : The album (mixed by Brain Damage)

  1. Gallipoli
  2. Sufferation w/ M Parvez
  3. Kings engine w/ Madu Messenger
  4. Youts 2 war w/ M Parvez
  5. Letter home w/ Madu Messenger
  6. Do U remember ? w/ Sir Jean
  7. Neuve Chapelle
  8. Muchât w/ Mohammed El Amraoui
  9. Siege of Kut
  10. Flanders

Part.2 : The dubplates (mixed by Vibronics)

  1. Letter dub
  2. Sufferation dub
  3. Dub engine
  4. Siege of dub
  5. Youts to dub
  6. Do U dub ?
  7. Neuve Chapelle dub

Sortie le 14 Octobre 2013 en double CD, LP vinyle + 3 x 7″, et digital.

Brain Damage en tournée dans toute la France :

  • 24 août @ Octopode Festival | Genève (CH)
  • 13 sept. @ Pub ADK | Roissy en Brie (77)
  • 14 sept. @ Bad a boom #1 | Chalindrey (52)
  • 12 oct. @ Festival After Before| Fumel (47) w/ Vibronics
  • 19 oct. @ Magasin 4 | Bruxelles (BE) w/ Vibronics
  • 09 nov. @ La Nuit du Dub #13 | Poitiers (86) (+ d’infos)
  • 10 nov. @ Festival Riddim Collision | Lyon (69) w/ Vibronics
  • 22 nov. @ Le Nadir (Telerama Dub Festial) | Bourges (18) w/ Vibronics
  • 23 nov. @ Le 104 (Telerama Dub Festial) | Paris (75) w/ Vibronics
  • 30 nov. @ Le Fil (Telerama Dub Festial) | St Etienne (42) w/ Vibronics
  • 20 déc. @ Le Plan | Ris Orangis (91)

Loob