Issoudun Reggae Temple #2 – PEPSI (35) – 22 Novembre 2014

Après une première édition réussie, le festival Issoudun Reggae Temple accueille cette année encore des artistes Français mais également des légendes Internationales. Venez vibrez l’espace d’une soirée dans le nouveau temple du Reggae Music !

Issoudun Reggae Temple #2

Issoudun Reggae Temple #2

 

DUB INC (Reggae / Fr)
Dub inc. est devenu sans conteste, le groupe le plus emblématique du reggae made in France. C’est avant tout par la scène que ses musiciens et chanteurs se sont imposés depuis dix ans comme fer de lance de la scène française, en apportant un vent de fraicheur incontesté. Leur recette, mixant un sens de la mélodie inimitable et une éthique humaine portée par des textes sincères, leur a permis d’exporter leur reggae en dehors des frontières (Portugal, Allemagne, Algérie, Sénégal, Canada ou Colombie…) et de croiser le fer avec des artistes d’envergure internationale (Tiken Jah Fakoly, David Hinds, Tarrus Riley…). Naviguant entre reggae, dancehall, musique kabyle ou world music, le groupe est porté par les voix de Bouchkour et Komlan, et leurs styles aussi différents que complémentaires. Qu’ils chantent en français, en anglais ou en kabyle, le message universel passe : l’importance du métissage, du mélange des styles. Et leur énergie en live fait le reste !

BLACK ROOTS (Reggae Roots / UK)
Rendons grâce au label Makasound d’avoir extirpé de l’oubli ce très bon groupe de reggae, injustement éclipsé par les grosses pointures comme Steel Pulse, Aswad ou Burning Spear. Issu de la diasporat jamaicaine, Black Roots, groupe fondé en 1979, pendant les émeutes en Angleterre, illustre parfaitement l’esprit rasta celui de la révolte contre l’oppréssion du système. Mais Black Roots c’est aussi des harmonies vocales uniques.

TAIRO (Reggae / Fr)
Tairo est un auteur-interprète d’origine franco-marocaine, qui a été nourri au reggae et aux sound-systems. Jeune auteur-compositeur interprète multi-facettes, Tairo évolue dans l’univers de la musique au gré de ses envies. Qu’il accompagne Faf Larage sur un morceau de rap ou chante de la soul sur des compos personnelles, il parvient toujours à attirer l’oreille là où il pose sa voix. Le jeune trentenaire a été nourri au reggae et aux sound system, ce qui lui laisse la liberté d’aborder tous types de musiques soul, world, hip-hop. Caméléon donc, après Street Tape, son premier opus, Tairo sort en janvier 2009 son deuxième album, Choeurs et Ame, sur lequel il a posé ses propres textes. Naviguant entre chansons d’amour soul et titres plus engagés, il se dégage de sa musique une vibration universelle qui touche. Tout simplement.

NUTTEA (Ragga / Fr)
Originaire de Guadeloupe, Nuttea découvre le reggae à Paris au début des années 80, particulièrement le style dancehall à travers les sound systems. Avec Tonton David, Daddy Nuttea monte son propre crew, High Fight International en 1989, qui tourne abondamment en région parisienne. Il se fait remarquer par la rapidité de son flow, vif et agressif, inspiré du rap hardcore. En 1992, il signe chez Virgin et réalise son rêve d’aller enregistrer en Jamaïque son premier album, « Paris-Kingston-Paris ». En 1996 nouvel album, « Retour aux sources », aussi enregistré à Kingston. Il participe également aux compilations « Ragga Dub Force » et « Rappatitude 2 ». Contacté par Akhénaton leader d’IAM, ils composent ensemble « La 25ème image », pour la bande son de « La Haine », le film de Mathieu Kassowitz, perfectionnant ainsi son style de ragga-hip-hop. Son album « Un signe du temps » sorti début 2001 marque le changement de patronyme (fini le « Daddy »), et les titres « Elles Dansent » ou « Poom-Poom Short » deviennent aussitôt des hits.

BIG RED (FROM RAGGASONIC) (Ragga hip-hop / Fr)
Big Red est le fondateur du groupe de Ragga le plus puissant en France, RAGGASONIC, duo mythique qui a permis d’importer la culture Jamaïcaine dans l’hexagone au début des années 90. Très vite, Big Red collabore avec des artistes de grande renommés comme Mc Solaar sur le titre « Ragga Jam ». On le retrouve aussi en 93 cette fois ci en solo sur l’opus du groupe NTM « 1993…J’appuie sur la Gâchette » avec le morceau « De Best », puis en 1996 sur le 33T « Come Again 2 / Seine Saint Denis Style ». En 2012 il revient sur le devant de la scène avec Daddy Morry pour offrir au public le troisième volet du groupe Raggasonic. Après 2 ans de tournée et plus de 200 dates partout en Europe, Big Red décide se concentrer sur la création d’un nouvel album solo au sein du label X-Ray Production. Cet opus, prévu pour la fin d’année 2014 démontrera une nouvelle fois à tous que Big Red est un artiste incassable et inclassable.

LA FACE B feat. ZEB MCQUEEN (Dub roots / Fr)
La Face B, c’est le retour sur scène des techniques originales qui ont fait les grands noms du Dub (Lee Perry, King Tubby, Scientist…)! Tout le processus, du studio à la scène, est autonome, indépendant et « fait maison »: des morceaux composés, arrangés et interprétés par La Face B, enregistrés au « Studio Mano » et re-mixés sur scène en Dub (multipiste), au travers de delays psychédéliques, de reverbs claquantes, de phasers organiques…

ISSOUDUN REGGAE TEMPLE #2
Samedi 22 Novembre 2014 – 18H30
PEPSI – Rue Georges Brassens 36100 ISSOUDUN
Entrée : 32/35€ – Préventes sur WEEZEVENT

Gagnez vos places pour le festival en écoutant l’émission Culture Dub sur Radio Pulsar !