Kandee meets Jahzz – Subcontinent

Le dubmaker Kandee revient en cette fin d’année 2016 sur le netlabel Marée Bass, avec l’album « Subcontinent ». Une troisième sortie des plus abouties et marquée par la rencontre avec Jahzz, un saxophoniste qui saura ravir vos oreilles. Préparez vous pour un voyage introspectif profond et dynamique !

Kandee Meets Jahzz - Subcontinent

Kandee Meets Jahzz – Subcontinent

 

La première release de Kandee était sortie chez Marée Bass en 2015, « Skank Fiction » (lire la chronique), pour ce qui était plus une compilation de dubplate, plutôt qu’un album. S’en était suivi une sortie chez ODG Prod, « Maelstrom » (lire la chronique), début 2016. Nous restons ainsi, dans quelque chose qui a trait au légendaire, qui appartient au monde aquatique, profond. Car « Subcontinent », nous parle aussi bien de continent immergé, que d’un voyage introspectif, jouxtant avec le subconscient.

Ainsi, Kandee nous dévoile une sortie empreinte de lyrisme, de part sa qualité mélodieuse, et ses notes affectives. Il y a de la nostalgie qui s’immisce, même si l’enthousiasme n’est jamais loin. Vous l’aurez compris, à Culture Dub, nous avons été séduit par cette immersion dans un Électro-Dub voluptueux dont les volutes nous emmènent loin, loin, vers un Dub plus spirituel.

C’est avec un voyage chamanique que Kandee nous aborde, ‘Ayahuesca‘. Cette introduction lance à merveille l’album et donne le ton, d’un voyage aux multiples facettes. Le saxophone de Jahzz vient élever une approche onirique, des sons d’oiseaux entremêlés de distorsion « caoutchouteuses », une mélodie rêveuse et joyeuse au loin. La rythmique qui s’ensuit est lente, bien prononcé, accompagné de samples de chants amérindiens. L’univers de Kandee s’ouvre à nous, et l’écoute ne nous laissera pas indifférent.

On continue avec le titre éponyme de l’album, ‘Subcontinent’. Débutant sur la même tonalité que la piste précédente, c’est avec une rythmique plus soutenue qu’il vient nous sortir de notre transe, quoique. En effet malgré cet effet, il y a toujours ces notes de synthé, qui nous plongent de nouveau dans un monde de rêverie, doux et saccadé. Jahzz accompagne divinement de nouveau, et que dire du passage à la première minute et 45ème secondes !

C’est avec un featuring de qualité qu’on enchaîne dans la découverte de cet album. Ophelia pose une voix tout juste chantée, introduit encore une fois merveilleusement par des guitares de Kandee et le saxophone de Jahzz. La suite, une basse puissante, et dynamique. Le tout formant une des big tunes de l’album.

Kandee décide de nous réveiller pour de bon avec la quatrième track de l’album, ‘Mammuth‘. On sors de l’Electro-Dub ici, pour un son Stepper, UK Style ! Ici nous voyons bien le tournant que prend Kandee dans ses productions, influencé à ses débuts par la scène Electro-Dub française, il tourne peu à peu son intérêt vers des productions anglaises, et ce n’est pas pour nous déplaire.

Ninja Assasin‘ featuring Brother Culture est dans la même veine que la précédente, puissante ! Peut-être moins mélodieuse, mais on appréciera tout de même le phrasé atypique de ce chanteur. On croirait découvrir une track de Kanka, qui dit mieux ! A noter qu’il s’agit d’une reprise d’un vocal de Massive Dub Corporation.

La pressions retombe doucement avec ‘Read Him 2.0‘. Puis, c’est une track sombre qui s’ensuit, ‘Fears‘. On dira que pour compléter ce voyage onirique, il fallait forcément se mesurer à ses démons. L’avant dernière est beaucoup plus dansante, la voix de Camille y est pour beaucoup (reprise du vocal de Obeah), le skank Ska également, agrémenté toujours parfaitement par un des saxophones de Jahzz. C’est ainsi, en terminant sur une note optimiste, que Kandee nous livre ‘Tails of Youth‘, big tune !

vignette

Audio SoundCloud:

Kandee meets Jahzz – Subcontinent by KANDEE DUB

publié par

Kandee Meets Jahzz – Subcontinent (Marée Bass Productions)

  1. Ayahuasca
  2. Subcontinent
  3. Wanna Freedom Ft.Ophelia
  4. Mammuth
  5. Ninja Assasin Ft.Brother Culture (MDC)
  6. Read Him 2.0
  7. Fears
  8. Hey Bro Ft.Camille (Obeah)
  9. Tails Of Youth

Kandee nous a surpris avec cet opus. Il révèle un peu plus son talent de producteur, tant les productions sont propres et abouties. La rencontre avec Jahzz signe ici une petite pépite sonore ! Reste à deviner quand ce dernier change de saxophone (pour indice, trois différents sont utilisés)… A écouter sans modération !

Disponible en téléchargement gratuit sur Marée Bass en cliquant ici !

Big Up Kandee & Jahzz !
AddonDub