Live Report – Akae Beka + Marcus Gad – Le Brise Glace, Annecy (74)

Le jeudi 20 avril 2017, le Brise Glace d’Annecy accueillait le groupe Akae Beka (The Voice of Midnite) ainsi que Marcus Gad & Tribe pour une magnifique soirée Roots, forte en émotions. Charlotte Dubcat y était, et vous livre la sienne !

Akae Beka

Akae Beka

 

Le Brise glace, scène de musique actuelle qui tient une place importante dans la culture musicale à Annecy, en Haute-Savoie, nous offrait une fois de plus, une très belle soirée Reggae. On se rappelle notamment de la venue très appréciée de Ken Boothe et Jah9 en novembre dernier (lire le Live Report). Ce soir, le Brise Glace met à l’honneur une légende du Reggae Roots, connu en premier lieu sous le nom de Midnite et récemment rebaptisé Akae Beka. C’est le jeune chanteur émergent Marcus Gad qui accueillera en premier le public annécien.

Marcus Gad & Tribe

Marcus Gad & Tribe

La grande salle du Brise Glace se remplit tranquillement sous les chants méditatifs de Marcus Gad, accompagné de ses musiciens formant le groupe Tribe. Ce chanteur calédonien a sorti son premier album « Chanting » le 14 avril 2017, il est donc tout frais, ce soir est d’ailleurs la deuxième date du Chanting Tour. En tant que Dubber, nous avions découvert sa voix en 2013 sur le premier album d’Ackboo avec ‘Man Free‘, puis sur le second avec le titre ‘Ina Sky’, également sorti en 12″ (lire la chronique) fin 2016. C’est dans un autre registre, bien plus Roots, qu’il a sorti deux Ep depuis 2015, dont « Purify » qui obtiendra la troisième place des Victoires du Reggae 2016 dans la catégorie album / Ep Reggae french touch de l’année.
Comme il l’annonce lui même, Marcus Gad allume un feu avec le public afin de chauffer la salle avant l’arrivée très attendue du « papa ». Les annéciens semblent conquis et offre un bel accueil  à ce jeune chanteur, qui en est d’ailleurs très reconnaissant. Il semble parfois timide lorsqu’il prend la parole entre certaines chansons, il se montre en tout cas très humble, mais fait preuve d’un belle assurance lors de sa prestation scénique. Il peut se le permettre car il a vraiment une voix et un univers Roots doux à l’oreille, même si une monotonie se fait parfois très légèrement sentir. Sa voix chaude et profonde, les chœurs et le sons des musiciens se marient très bien ensemble et viennent accentuer cet esprit de méditation.

Akae Beka

Akae Beka

Les titres s’enchaînent, avec notamment le titre ‘The Valley’  (voir le clip), tiré de l’album « Chanting » dont Marcus Gad et sa Tribe viennent de nous donner un très bel aperçu. C’était en effet une première partie à la hauteur, sans fausse note… que du plaisir ! Le public est maintenant prêt à accueillir les très attendus Akae Beka.

Les musiciens opèrent les dernières balances, on éprouve alors une petite excitation car on sent que l’on va vivre un grand moment. Ça y est, les musiciens entament le premier morceau, puis Vaughn Benjamin, chanteur et leader du groupe, fait une entrée intimidante. Ils commencent avec une chanson assez calme. Tout comme moi, le public semble scotché et émerveillé !

Akae Beka est le nouveau nom du groupe légendaire Midnite depuis 2015, suite au départ du bassiste Ron, frère de Vaughn Benjamin, qui se concentre sur d’autres projets. On démarre donc un beau voyage vers les Îles Vierges, mais aussi dans le temps. Akae Beka ont sorti leur dernier album « JahSayDo » en avril 2017 et c’est le début de leur tournée européenne pour présenter celui-ci, mais pas que… Pour le plus grand plaisir de tous, ils n’hésiteront pas à faire un saut de vingt ans en arrière avec notamment le titre ‘Meditation‘ tiré de l’album de Midnite « Unpolished ». Certains en profitent, juste après avoir savouré le très prenant ‘Late Night Ghetto’, pour réclamer ‘Propaganda’ et c’est sans attendre que Vaughn Benjamin assouvit les désirs du public, c’est un beau moment ! Puis, acclamé par ce dernier, nous aurons droit à un pull up inévitable sur le brûlant ‘Love The Life You Live’. Nous sommes en train de revivre toute une époque qui a marqué la vie de beaucoup d’entre nous et qui a aussi influencé grand nombre d’artistes, dont d’ailleurs Marcus Gad.

Vingt ans plus tard, la voix, l’énergie et la prestance de Midnite restent intactes. On se laisse bercer sur ‘Jah Ovah’ et une certaine magie s’empare du Brise Glace, on aimerait que ce moment perdure, mais viendra vite l’heure de la dernière chanson avec toute l’émotion que cela procure.

C’était ainsi une magnifique soirée Reggae Roots profonde et puissante que le Brise Glace n’oubliera pas !

Merci à l’équipe du Brise Glace pour ce moment magique et pour l’accueil.
Charlotte Dubcat