Live Report – All Night Dubbin – La Clef, Saint-Germain-en-Laye (78)

Ce vendredi 6 février, Spirit Of Umoja nous a concocté une soirée toute particulière à la salle de La Clef à Saint-Germain-en-Laye. En effet, c’était la toute première fois que la salle accueillait un Sound System pour une soirée placée sous le signe du Dub !

Jimmy Ranks et Cultural Warriors

Jimmy Ranks et Cultural Warriors

 

Et pour une première la programmation est des plus alléchantes : Word Sound & Power, une référence du Dub UK de la première heure, Robert Tribulation est accompagné pour l’occasion par Jimmy Ranks au micro ; Cultural Warriors, fer de lance de la culture Sound System en Suisse, avec Lionpaw au micro et à la sélection et Dubsoljah à la tour de contrôle ; Steppin Forward Sound System, originaire de Rouen, avec Pupa Derrick (selecta et deejay) et Idren Leeroy (selecta et operator). Ils sont venus avec 2 stacks de 4 scoops chacun pour sonoriser la soirée.

Lorsque j’arrive, peu après 22h30, Word Sound & Power a déjà entamé son premier set. La salle est encore peu remplie, les personnes présentes s’accumulent à côté des stacks. On arrive vite à la last tune : un excellent recut du titre ‘Natty Congo I’ de The Lions, très certainement revisité par Robert Tribulation lui-même vu les sonorités.

Steppin Forward Sound System

Steppin Forward Sound System

Les 3 crews vont se relayer à tour de rôle toutes les 30 minutes pendant la soirée, Steppin Forward prend donc déjà place à 23h00 pour continuer le warm-up. On démarre avec une production de Gussie P très entraînante, puis une bonne surprise avec une version toast du titre ‘Sweet Home’ de Willie Williams. Killer tune ! Mes skanking shoes sont déjà bien mises à contribution. Pupa Derrick pose à son tour sa voix sur la version dub à la manière des toasters et nous transmet une bonne dose d’énergie. Par la suite des vibes Roots viennent s’installer avec un dubplate à la production bien musclée, sur lequel on peut entendre notamment Prince Jamo ! On continue avec le superbe titre cuivré ‘Melody For Eden’ de l’association Ital Horns/Bush Chemists, qui s’enchaîne parfaitement avec un titre cuivré et énergique de Gregory Isaacs, ‘Tribute To Wa De’. En guise de last tune on a droit au fameux ‘Gyspsy Dub’ de Weeding Dub ft. Ras Divarius qui vient de sortir sur 12″.

Peu après 23h30, Cultural Warriors vient clôturer le warm-up avec un set 100% 7″ ! La sélection commence fort avec ‘Give I Fi I Name’ de Pablo Moses, la sono commence déjà à pousser les basses et sur un titre Roots comme celui-ci ce n’est que du bonheur. La suite du set est axée autour du digital 90’s/00’s avec notamment la big tune ‘Jah Is Here’ de Danny Red et une belle production cuivrée de Jah Warrior suivie de la version chantée de Lutan Fyah. Pour nous mettre l’eau à la bouche, Lionpaw termine sur un dubplate de leur cru puis un special de Sizzla, inna stepper style ! Les choses sérieuses peuvent commencer.

Word Sound & Power prend la main à 00h00 avec un Roots de calibre heavyweight, les basses commencent à être bien physiques. Ensuite, les amateurs de Johnny Clarke sont comblés, Robert Tribulation enchaîne deux dubplates de toute beauté (‘African Roots’, suivi d’une version trombone, et ‘Bad Days Are Going Away’). Sur la grande majorité des morceaux, Robert Tribulation enchaîne 3, voire 4, versions et Jimmy Ranks vient poser sa voix sur 1 ou 2 versions. Cela leur permet de proposer un panel très varié de versions, parfois chantées, parfois instrumentales, quitte à les écourter de temps en temps un peu trop à mon goût. Sur les versions dub, Robert Tribulation n’hésite pas à faire monter la sauce progressivement en s’appuyant sur un mixage bourré d’effets sur la batterie, ce qui donne parfois des dubwises des plus psychédéliques ! Petit à petit le ton monte, les basses se font de plus en plus puissantes, on atteint la vitesse de croisière, ce qui coïncide avec une salle de plus en plus remplie et prompt à la danse.

Steppin Forward

Steppin Forward

Steppin Forward prend le relais avec un bon Stepper qui assure la transition avec Word Sound & Power. Lors de leur set on peut, entres autres, écouter avec grand plaisir les titres ‘Line Up’ de Hughie Izachaar et ‘Jah Calling’ de Jules-I produit par les Italiens de Moa Anbessa. Il est fréquent d’entendre leurs productions en session, à surveiller de près ! Tout cela met les massives en bonne disposition pour skanker sans relâche !

A 01h00, on continue avec Cultural Warriors et ils ont l’air bien déterminés à mettre le feu, pour citer Lionpaw : « Les petits Suisses sont là ! ». Le duo enchaîne les dubplates et les specials et ça envoie du gros lourd ! Le registre évolue essentiellement sur du Stepper aux sonorités spatiales et aux lignes de basses surpuissantes, tout ce qu’il faut pour captiver l’assistance. La puissance sonore monte encore d’un cran et cela nous permet d’apprécier au mieux les productions de Cultural Warriors et de vivre une véritable expérience physique. Force est de constater qu’ils ont à disposition des titres exclusifs des plus intéressants. Les moments forts de leur set ont été pour moi le special de Yabby You sur le titre ‘Run Come A Rally’ sur fond de Dub ultra puissant et le recut du riddim ‘Kunta Kinte’ par Art-Man ! Bim ! Un pur régal ! Le set se termine par un dubplate d’Eek-A-Mouse des plus efficaces.

Word Sound & Power

Word Sound & Power

Word Sound & Power est de retour avec des productions maisons dans un registre Stepper au style inimitable. Encore une fois, la sono restitue parfaitement la musique, autant dans la puissance des basses que dans les subtilités des aigus. Les interventions chantées de Jimmy Ranks sont toujours bien senties, il s’accorde parfaitement avec l’esprit des morceaux, comme sur un titre où il fait des questions/réponses avec les cuivres de la version instrumentale. Au milieu la tempête Stepper, Word Sound & Power nous rappelle que l’on célèbre le 71ème anniversaire de Bob Marley et lance une version de ‘Jammin’’ à la sauce WSP !

A 02h10, Steppin Forward reprend le contrôle pour démarrer 2 heures de Dub-Fi-Dub, et ce avec un dubplate de Welders Hi-Fi. Lionpaw de Cultural Warriors semblait attendre avec impatience ce moment et sélectionne un superbe dubplate de Johnny Clarke sur le titre ‘Fittest of the Fittest’. Chacun leur tour, les crews nous gratifient de morceaux des plus intenses. Steppin Forward, fidèle à ses convictions, passe un Roots avec ‘Struggle’ de Michael Prophet, ce qui est très appréciable à ce stade de la soirée. Cultural Warriors enchaîne avec ‘Searching For Jah’, l’association de Michael Prophet avec Vibronics, un titre qui est joué intensivement en session. De même, Word Sound & Power passe ‘Shaka Zulu’ de David I qui connaît un franc succès parmi les Sound Systems. Côté dubplate, Steppin Forward est venu chercher du côté de Nantes avec un titre de RDH Hi-Fi et Cultural Warriors nous a réservé un beau special de Judy Mowatt, ancienne choriste de Bob Marley. A 04h00, Word Sound & Power clôture la soirée en beauté sur du Stepper avec un superbe vocal puis un instrumental hypnotisant.

Vous l’aurez compris, ces 2 heures de Dub-Fi-Dub étaient des plus intenses ! Et on sentait que les massives ont pris un grand plaisir à skanker à l’unisson sur ces déferlantes de basse.

Au terme de cette soirée, on ne peut que féliciter Word Sound & Power, Cultural Warriors et Steppin Forward Sound System pour la grande qualité de cette session dont l’intensité n’a fait que croître à mesure qu’on avançait dans la soirée, et Spirit Of Umoja et La Clef pour l’organisation au top ! Big up ! On ne peut souhaiter qu’une chose, c’est qu’ils remettent le couvert !

Live report et photos : Raphaël