Live Report – Brain Damage + The Dubalist – L’Undertown, Meyrin (CH)

Vendredi 19 Octobre 2018 avait lieu le concert de Brain Damage dans la salle L’Undertown à Meyrin en Suisse, avec en première partie le groupe The Dubalist ainsi qu’un warm-up assuré par Jah’mean Sound au platines !

Brain Damage

Brain Damage

 

Jah Mean Sound

Jah Mean Sound

La soirée commence avec le sound local Jah’mean Sound que nous avons notamment eu l’occasion de voir récemment à la soirée Dubquake x Top Ranking le mois dernier (voir le live report ici). Le warm-up est assuré par une sélection strictement vinyle dub roots avec des basses qui sonnent plutôt bien profondes pour une sono de salle et non pas un sound system ! On entendra notamment le joli titre de Sista Beverley ‘Rasta Woman’ à l’honneur des femmes, une tune exclusive d’Iron Dubz avec Tenor Youthman aux vocals ainsi qu’un son du producteur espagnol incontournable du moment Roberto Sanchez.

The Dubalist

The Dubalist

La salle se remplit doucement, le duo The Dubalist originaire de Haute-Savoie (non loin de la Suisse) s’installe sur la scène. L’un à la batterie électronique, l’autre au mix, ils vont débuter en mode roots avec entre autres une tune en featuring avec la chanteuse que l’on adore Ma Kata et MC Roy. Comme tout bon groupe de reggae / dub, eux aussi ont leur titre dédié aux fumeurs de ganja, intitulé ‘White Berry’. Mais le duo délivre également des messages conscients notamment sur le thème de l’environnement sur une tune en featuring avec Charlie au chant et des paroles en français. Ils finissent leur set purement live avec la tune ‘Are You Serious’ bien mad… Restez connectés puisque leur album « Premier Echo » sortira le 10 Novembre prochain, date à laquelle ils organisent d’ailleurs la soirée Dubalist Invitational à Onnion (74, France) pour l’occasion.

Après un changement de scène sous les sons de Jah’mean Sound, place au grand Brain Damage attendu par le public qui s’est agrandi. Dans le dub depuis bientôt 20 ans, le dubmaker vient nous présenter son album « Liberation Time » où il collabore avec le non moins légendaire Harrison Stafford (lire la chronique ici), et quelle rencontre… Des sons de qualité, à la fois purs et riche, la magie du mélange opère ! On entendra également des titres plus anciens tels que ‘Royal Salute’ avec Sir Jean au chant, ‘Fyah Bun’ avec Willi Williams ou encore l’ancien mais décapant ‘Tube Dub’. On reconnait évidemment le travail de Brain Damage avec des touches orientales ou afro qui nous font totalement lâcher prise et nous transporte dans un voyage musical riche. Le public danse et profite à fond du moment, possédé et envahi par la musique tout comme le dubmaker qui transmet instantanément sa passion !

La soirée est clôturée par Jah’mean Sound toujours au contrôle des platines avec cette fois-ci des tunes non plus roots mais bien dub histoire de rester dans l’ambiance et faire vibrer les basses au maximum. Une soirée purement dub, vous l’aurez compris, mélangeant des artistes locaux et un pilier du dub français dont l’expérience se fait ressentir !

Photographies par On The Roots, retrouvez l’album complet sur la Page Facebook On The Roots !

Big up,

Ti Kaya