Live Report – Dour Festival 2016 – Dour (BE)

Depuis quelques années déjà, le Dour Festival met la Culture Dub à l’honneur grâce à son Dub Corner co-organisé avec Reggaebus Sound System. Cette édition 2016 nous présentait encore une fois des têtes d’affiches plus qu’alléchantes : U-Roy & King Sturgav, Jah Tubby’s, Dub Invaders, Alpha & Omega, Legal Shot Sound System

Dour Festival

Dour Festival

 

Vous ne connaissez pas Dour ? Cette petite ville Belge qui le temps de quelques jours au mois de Juillet, accueille des milliers de festivaliers bien décidés à faire la fête ! Alors autant vous dire que les Belges ne font pas les choses à moitié. Avec ses neuf scènes, son site gigantesque et sa programmation éclectique, on peut clairement dire qu’il y’en a pour tout le monde et c’est tant mieux ! Bien évidemment, le Reggae y est représenté chaque année par des groupes Live sur les différentes scènes et c’était encore le cas cette année. Mais le petit plus pour les amateurs du genre lors des dernières éditions, c’est bien la mise en place d’un Dub Corner sonorisé par Reggaebus Sound System !

N’ayant malheureusement pas pu être présent tous les jours, je n’arrive sur place que le Vendredi après-midi. Le Festival ayant débuté le Mercredi 13 Juillet, l’ambiance est déjà au top à mon arrivée ! Le Jeudi, c’est le Dub Corner qui ouvrait ses portes avec une affiche 100% Belge : Liége Dub Faction, Reservoir Dub et Black Pearl Sound. Vous avez peut-être eu la chance de suivre le Live en direct sur Party Time TV, car leur équipe était présente les quatres jours pour retransmettre toutes les Sessions du Dub Corner ! Si ce n’est pas le cas et grâce à eux, vous pouvez vous consoler avec cette vidéo du premier set du Reggaebus Sound System. Merci et Big up au passage à toute l’équipe de Party Time ! Ce genre de Stream permet à bon nombre d’entre nous de profiter des sessions à la maison, à défaut de pouvoir y participer.

vignette

Video YouTube:

Reggaebus Soundsystem at Dour Festival by Party Time TV – 14 JUILL 2016

publié par

U-Roy

U-Roy

Le Vendredi, je file donc fisa au Dub Corner pour profiter de la fin de session du Legal Shot Sound System, venus avec leur sono pour l’occasion et accompagnés du MC Green Cross. Un milieu d’après-midi FAT et qui annonce un rythme soutenu si je compte profiter de tous les artistes prévus à mon programme. Direction la Last Arena (Scène principale) pour le Live énergique de Biga*Ranx, qui durant une heure reprendra les Hits de ses derniers albums, de ‘Paris is a Bitch’ à ‘Dewey Like This’, en passant par des titres plus anciens tel que ‘It’s A Shame’. Un réel plaisir pour les fans du jeune Français qui ont répondus présent durant tout le concert, un peu court certes, mais c’est le format du Festival qui veut ça.

Retour au Dub Corner pour profiter du début de la Session de Jah Observer, en mode Roots avant de reprendre des forces pour repartir de plus belles. Legal Shot reprend le contrôle pour un Killer set d’une heure, juste avant d’accueillir le mythique King Sturgav Sound de U-Roy. La légende du Rub a Dub et bel et bien là, et nous fera vibrer deux heures durant, aux rythmes des Dubplates balancées en pagaille par le selecta Johnny Nash ! Une pure Session qui clôturera cette soirée au Dub Corner, inoubliable pour les Rub a Dub Addicts qui étaient dans la danse !

La soirée n’est pas terminée et on se dirige vers La Petite Maison Dans La Prairie, un grand chapiteau doté d’une scène Live avec Sono traditionnelle. La prog’ y est sacrément intéressante avec dans l’ordre, les concerts de Brain Damage, Adrian Sherwood, Congo Natty et Kanka. Du Live jusqu’au bout de la nuit, avec un petit crochet par le concert de Tha Trickaz pour finir, parce qu’il n’y a pas que le Reggae dans la vie. Après tout ça il était temps de récupérer un peu.

Le Samedi, Reggaebus Sound System reprenait du service, tandis que Yaniss Odua était sur la Last Arena. Il y avait donc le choix entre une bonne session Stepper et un bon Live de Reggae Français pour commencer. Au Dub Corner, on a pu voir Kebra Ethiopia Sound et Alpha Steppa suivi de Alpha & Omega. Pendant ce temps, les Lives de Panda Dub et de Stand High ont retourné la scène Jupiler et un peu plus tôt dans la soirée, les adeptes de Roots ont pu voir Harrison Stafford & The Professor Crew sur la grande scène…! On vous l’avait dit, à Dour, on court ! Surtout pour profiter de tout. Impossible de voir tous les Lives en entier ce jour là, mais content d’en avoir profiter ! C’est ça aussi l’ambiance d’un grand Festival.

Manudigital & Bazil

Manudigital & Bazil

Le Dimanche, retour au Dub Corner avec le Reggae Bus Sound System qui entame son set habituel d’une heure avant de passer la main aux Mahom. Joris et Toinou, les deux membres du groupe, ont retourné la place ! Mention spéciale pour le Tune ‘Deep in yours’. Après ça, c’est Jah Tubby’s qui enflamme la danse, accompagné des Mc’s Macky Banton et Gregory Fabulous pour un set entre Digital et Stepper.

Je m’éclipse discrètement vers la Jupiler pour profiter du Live de Manudigital avec Bazil au micro. Un concert de folie ! Le set de Manu « Vador » est simplement immanquable pour les fans de digital ! J’attends une petite demie heure pour voir le début du Live de Soom T, que je préfére en Mode Sound System.

À mon retour, les Dub Invaders ont déjà pris le contrôle du Dub Corner. Un live de trois heures qui nous fait voyager au rythme des univers musicaux des différents membres du High Tone Crew, tantôt digital, tantôt plus roots, voir même carrément électro… Pour terminer ces quatres jours de Dub intensif, c’est le Reggaebus Sound System et leur Sono irréprochable qui clôtureront la soirée, dans la joie et la bonne humeur ! Plus tôt dans la soirée, le Reggae Français était représenté par Danakil, encore une fois sur la Last Arena.

En gros si vous aimez le Reggae et le Dub, le Dour Festival est fait pour vous ! N’oublions pas non plus les autres styles musicaux, avec un bon nombre de Live de qualité. Parmi eux nous pouvons citer Deluxe, Mobb Deep, Birdy Nam Nam, Salut c’est cool, Gramatik, Odezenne, Highlight Tribe, Dope D.O.D, Dj Premier, Elliphant, Mr Oizo, Oxmo Puccino, 20Syl & Mr J. Medeiros, Manu Le Malin, Heretik Crew ou Uproot Andy pour ne citer qu’eux….!

Le travail accompli pour réaliser un tel événement est dantesque! Tout est géré de main de maître, que ce soit l’accés au Festival, le parking, le camping, les points de restauration, les bars (présents en nombres), ou même la propreté du site. Pour cela et pour tout le reste, nous les remercions chaleureusement ! Aussi bien l’organisation, que les bénévoles, qui donnent tout chaque année pour que la folie de Dour reste ce qu’elle est : un lieu où la musique s’exprime Non-Stop et sans limites, pendant cinq jours. On s’y retrouve l’année prochaine ?

Big up à l’orga et à tous les artistes croisés ! Une spéciale pour le Reggaebus Sound System et son Dub Corner, Wicked Vibes ! Aux membres de Party Time pour le Streaming Live, et au Legal Shot Crew ! Mad Vibes !

Live Report et Photos : ManolitO