Live Report – DownTone #2 – La Carène , Brest (29)

Ce samedi 13 mai 2017 se déroulait la deuxième édition des soirées Downtone à Brest. A l’initiative de Stand High Patrol, au complet avec Roots Atao et son Sound System, ce sont OBF qui étaient conviés à jouer avec Sr Wilson au micro, ainsi que GareSud et Voiron pour ce qui est de la scène Electro !

Stand High Sound System

Stand High Sound System

 

La première soirée Downtone s’est tenu il y a quelques mois du côté de La Carène à Brest et avait tenu toutes ses promesses (lire le report), Stand High a donc décidé de réitérer l’opération avec cette nouvelle soirée, avec toujours le même concept, une salle Dub et une autre plutôt Electro.

Arrivé sur place vers 21h30, je me dirige pour ma part sur la scène Dub, où je vais passer l’essentiel de ma soirée. C’est Roots Atao qui était chargé de démarrer la soirée, avec une terrible sélection Roots, et notamment ‘Jah No Dead’ de Burning Spear. Le Sound System de Stand High Patrol, que gère également Roots Atao, fonctionne à merveille, les 8 scoops installés dans la salle des deux côtés des artistes tournent déjà à plein régime ! Le décor de la salle est aussi superbe, avec les projections de Kazy et Diazzo. La fin de son set sera un peu plus orienté Steppa. Roots Atao aura parfaitement lancé la soirée avant de laisser la place à OBF et Sr Wilson.

DownTone #2

DownTone #2

Cela faisait très longtemps que l’on avait pas vu OBF du côté de Brest, 6 ans, il était grand temps d’y remédier ! Rico et G. prennent le contrôle pour une première heure, avec Sr Wilson, qui lui vient pour la première fois à Brest et découvre la ferveur des massives bretons ! Le début de set est plutôt Roots, avec ‘Love And Broad Highway’ de Mike Brooks, ou encore le riddim du ‘Don’t Let Problems Get You Down’ d’Horace Andy sur lequel Sr Wilson va déjà faire admirer son aisance avec un micro. Rico va ensuite jouer une dubplate de ‘Carpenter’ de Gappy Ranks avec de nouveau Sr Wilson, ‘Never Stop Fighting’ de Johnny Osbourne, ‘Money Money’ d’Horace Andy en version Steppa, le ‘Buddy Bye Riddim’ ou encore le ‘Sleng Teng Riddim’, toujours avec Sr Wilson… Déjà une première heure intense de grande qualité pour le crew !

C’est ensuite Stand High Patrol qui prend le contrôle, également pour une heure. Le crew va débuter avec une sélection orientée Hip-Hop, avec notamment Pupajim qui va interpréter ‘Brest Bay’ sur un autre riddim que la version originale, puis on pourra entendre le premier single issu du nouvel album du crew, « The Shift », qui sortira le 26 mai 2017, le terrible ‘My Research’. On reste encore quelques tunes dans cette ambiance Hip-Hop avec encore un nouvel extrait du nouvel album, ‘The Shift’, sur lequel Merry à la trompette apporte une touche de Jazz à ce morceau, puis les classiques ‘Ruckus’ et ‘Commando’. Le crew va ensuite changer de style, Rootystep et McGyver à la sélection vont jouer une dubplate de Johnny Clarke, Pupajim va chanter les lyrics de ‘Inner Lite’, puis la last tune de cette heure sera ‘Entertainer’ en version Warrior Style !

Stand High Sound

Stand High Patrol

OBF revient jouer de nouveau une heure, avec une énorme sélection, qui va démarrer avec ‘Poor Man Life’ de Mr Williamz ainsi que la version de Sr Wilson ‘Soundman Session’ qu’il va bien sûr chanter. Ce sera ensuite l’énorme ’16 Tons Of Pressure’ avec Charlie P qui va retentir, ou encore ‘Mandela’, une dubplate de Burro Banton, un nouveau titre intitulé ‘Police Brutality’, une dubplate de Daddy Freddy, encore une nouvelle tune de Charlie P avec un riddim proche du Dubstep, ou encore ‘It Haffi Bun’ de Mr Williamz issu de l’album de Iron Dubz (lire la chronique) avec un freestyle de Sr Wilson sur la version ! On est monté d’un cran dans l’ambiance avec cette heure de folie d’OBF qui a enchaîné les big tunes !

Stand High revient également une heure et ne sera pas en reste niveau sélection, avec d’entrée une dubplate Warrior énorme que le crew joue régulièrement en session, Pupajim va nous chanter quelques lyrics du ‘Who Let The Dogs Out’ de Baha Men, puis ‘Rub A Dub Anthem’, ‘Automatic Attack’ sur le morceau ‘Warehouse’, ‘Routine’, ou encore des nouvelles tunes instrumentales, sur l’une d’entre elles Pupajim va également interpréter ‘No Matter How Long It Takes’. On pourra aussi entendre des morceaux plus surprenants, notamment un morceau Electro Dub Jazz assez inclassable dont seul Stand High Patrol a le secret ! Tous les artistes semblent heureux d’être à Brest ce soir pour jouer ensemble et ça se ressent, superbe ambiance !

Il est 2h30, c’est maintenant l’heure du Dub Fi Dub entre Roots Atao, OBF et Stand High Patrol. Roots Atao commence avec une tune de Ns Kroo, OBF va jouer ‘Gangsta Riot’ de Stepart, avec la version de l’album de celui-ci (lire la chronique) ainsi qu’un remix énorme d’OBF, Stand High va jouer ‘The Tunnel’ sur lequel Pupajim va ajouter les lyrics de ‘Mr Trader’.OBF jouera encore des dubplate terribles de Beenie Man et de Cutty Ranks entre autres, avec Sr Wilson toujours en forme au micro, ainsi qu’un énorme remix de la tune ‘Leave It Alone’ de Burro Banton fait par Iration Steppas, on attend l’album entre ces deux crews avec impatience ! Stand High jouera aussi ‘Fit’ de Ns Kroo extrait du maxi que les suisses ont sorti sur le label Stand High Records (lire la chronique), avec les lyrics de ‘Geography’ de Pupajim dessus, qui nous fera aussi un petit freestyle a cappella terrible, puis une last tune Warrior énorme. Roots Atao a également alterné en jouant du Steppa entre autres, et c’est lui qui va conclure la soirée avec une superbe tune Rocksteady pour finir tranquillement cette soirée, qui une fois de plus aura été énorme !

Cette deuxième soirée DownTone  aura donc été de toute beauté, avec trois crews qui auront assuré une énorme prestation, notamment OBF qui pour leur grand retour dans le Finistère auront fait très fort ! Espérons que ces soirées perdureront longtemps, on attend déjà avec impatience la troisième édition !

Big Up à La Carène, Morgan et tous les artistes !

Johann