Live Report – DownTone #4 – La Carène, Brest (29)

Stand High Patrol était de retour à Brest ce samedi 3 novembre 2018, pour une nouvelle édition de leur soirée DownTone. Le crew de Pupajim était au complet sur son Sound System, et avait convié Adrian Sherwood du côté Dub, mais aussi les artistes du label Eddy Larkin du côté Electro Bass Music avec Stepart, A-Sim, Casaba et Placid One derrière les platines !

DonwTone 4 Public

DonwTone 4 Public

 

Cela fait 2 ans que Stand High Patrol a inauguré ces nouvelles soirées DownTone à Brest, et qu’ils reviennent depuis régulièrement à la maison, accompagnés de nombreux invités. Comme d’habitude, 2 scènes sont proposées au public, avec la grande scène qui accueille la partie Dub, sonorisée par le Sound System de Stand High Patrol, et une scène plus petite dédiée à la musique Electro.

DownTone Roots Atao

DownTone Roots Atao

C’est Roots Atao qui était chargé d’ouvrir la soirée sur la scène Sound System, dont on soulignera une fois de plus le superbe décor dans la salle, signé Kazy et Diazzo. J’arrive pour la fin de son set, pendant lequel il va jouer quelques tunes Roots, dont le terrible ‘Jail House’ de Earl Cunningham. Puis il va enchainer une sélection plus Digital pour finir son set, le seul petit bémol est que Roots Atao va avoir tendance à pousser les basses un peu trop fort, ce qui fait que le son saturait un peu par moments.

C’est ensuite Stand High Patrol qui va prendre le contrôle, pour leur premier passage de la soirée. MacGyver et Rootystep sont aux platines, Merry à la trompette, et Pupajim bien présent au micro. Ce premier set du crew sera plutôt Hip-Hop, à l’image de leur dernier album « The Shift » (lire la chronique). On pourra entendre Pupajim chanter ‘Amplifier’ sur un autre riddim, avec aussi Merry à la trompette, puis il va aussi interpréter ‘Commando’ ainsi que ‘Ruckus’. On entendra aussi quelques titres de « The Shift », dont ‘After The Rain’, ‘The Shift’ ou encore ‘My Research’ sur une autre instru Hip-Hop pour l’occasion, on le sait Stand High Patrol ne se cantonne pas qu’au Dub, c’est également valable pendant leurs sessions !

Le crew va ensuite passer le relai à Adrian Sherwood. Ce n’est pas forcément l’artiste dont on entend le plus parler, pourtant c’est une des figures majeures du Dub UK ! Fondateur du label On-U Sound, il a collaboré avec des légendes comme Lee Perry, Horace Andy ou Dub Syndicate, tout en participant également à des projets de Rock, Funk ou encore Jungle. Ses apparitions sont plutôt rares en France, c’est donc une chance de le voir à Brest ce soir ! Il va commencer par jouer le remix de Mungo’s HiFi de ‘Lightning & Thunder’ de Bim Sherman, puis jouera aussi le terrible ‘Rock To Sleep’ de Horace Andy. Plus tard va retentir un autre superbe morceau de sa collection, la sublime version du morceau ‘War’ de Bob Marley, chantée en arabe par la tunisienne Neyssatou, big tune ! Adrian Sherwood jouera encore ‘Chase The Devil’ de Max Romeo, puis des sons plus Dubstep en fin de set, superbe prestation de cet artiste que j’espère bien revoir prochainement!

DownTone SHP

DownTone SHP

Stand High Patrol revient ensuite pour son deuxième set. L’ambiance sera cette fois nettement plus Dub, avec des titres comme ‘No Matter How Long It Takes’, ‘Dub It’, ou encore ‘Dinner Time’. On entendra aussi le terrible ‘Old Friend’ de Pupajim et Alpha Steppa, ainsi que ‘Automatic Attack’, ‘Entertainer’, ou encore le classique ‘Rub-A’Dub Anthem’. Le crew va piocher parmi ses différents albums, Merry joue de la trompette au gré de son inspiration, et le public est à l’unisson ! Il ne me semble pas avoir entendu de morceaux du nouvel album à sortir ces jours-ci entre Stand High Patrol et Marina P, il faudra donc encore patienter un peu avant de le découvrir!

Pendant la session de Stand High Patrol, j’en profite aussi pour aller faire un petit détour du côté de la scène Electro. Cette soirée était consacrée au label Eddy Larkin, qui n’est autre que le label de MacGyver ! On rappelle en effet que MacGyver est aussi connu sous le nom de Jeanville dans le monde de l’Electro, et ce sont donc les artistes de son label qui se sont relayés ce soir. Pour ma part je ne connaissais que Stepart, qui avait d’ailleurs sorti son album « Playground » sur le label Stand High Records (lire la chronique). A-Sim, Casaba et Placid One étaient également présents ce soir, je ne connais pas assez ces artistes pour savoir ce que j’ai entendu, mais en tout cas la salle était bien remplie et il y avait une belle ambiance également ici lors de mon passage !

La soirée va se terminer en Dub Fi Dub avec Roots Atao et Stand High Patrol sur la scène Sound System, parfait pour clôturer cette nouvelle session de belle manière, encore une belle réussite pour cette DownTone à Brest !

Comme toujours, lorsque Stand High Patrol revient jouer à domicile le public répond présent ! Ce fût encore le cas lors de cette soirée DownTone, pendant laquelle les artistes se seront montrés à la hauteur de leur réputation !

Nous allons pouvoir maintenant découvrir le nouvel album de Stand High Patrol et Marina P qui sort ce vendredi 9 novembre 2018 !… C’était la dernière session du crew en France pour cette année, mais ils reviendront l’année prochaine, avec notamment une nouvelle soirée DownTone prévue à Brest le 11 mai 2019 !

Big Up Stand High, Morgan et La Carène!

Johann