Live Report – Dub Foundation – Salle Bellegrave, Pessac (33)

Désormais scène à part entière du festival Reggae Sun Ska, la Dub Foundation s’exporte et posait à nouveau ses caissons à Pessac, ou ceux de Blackboard Jungle plus exactement ! Aux côtés des rouennais étaient présents Dub Invaders, Riddim Tuffa & El Fata et Wandem Sound. Live report !

Mc Oliva & Jahzz

Mc Oliva & Jahzz

 

L’an dernier à la même époque, Culture Dub était déjà présent pour la première soirée Dub Foundation dans l’immense Salle Bellegrave de Pessac, pour y jouer avec Sista Bethsabée aux côtés de Kanka, Legal Shot, Tour de Force et OBF Sound System. Cette année, si la pluie a semble t’il refroidi bon nombre de massives, nous avons quant à nous décidé de pousser un peu la route jusqu’à Bordeaux après notre périple périgourdin de la veille (lire le live report) afin de vous raconter notre soirée…

Celle-ci commence par une interview des Dub Invaders (que vous retrouverez bientôt sur Culture Dub) et de longues retrouvailles avec nos amis de Infinity Hifi en pleine promotion du So Good Fest (plus d’infos ici), tandis que Blackboard Jungle se charge au même moment de faire chauffer la sono, suivit de près par les locaux du Wandem Sound.

A notre arrivée dans la salle, les bordelais ont déjà passé la vitesse supérieure et attaque le Warrior style avec notamment une prod bien vénèr de leur collègue I-Tist. Emmené par I-ris d’Askan Vibes et du label Vineyard Records, le Wandem Sound se présente ce soir avec une partie de sa section cuivre, comme c’est régulièrement le cas lors des soirées Bordeaux Dub School que le crew organise sur Bordeaux. Il est encore tôt, mais cela n’empêchera pas I-ris de terminer ce warm up par une prod de King Earthquake du plus bel effet, parfaitement mis en valeur par les 3 stacks de Blackboard Jungle répartis en triangle dans la salle.

vignette

Video YouTube:

Dub Foundation – Pessac 2016 – Live Extracts – © Culture Dub

publié par

C’est ensuite au tour de High Tone de venir présenter le troisième volet de son projet Sound System. Pour représenter les Dub Invaders sont présents ce soir là et dans l’ordre suivant : Natural High, Led Piperz, Twelve et Fabasstone, chacun allant jouer à tour de rôle pendant 15 puis 30 minutes. Pour les accompagner, le charismatique Sir Jean assurera l’animation pendant les 3h de show, sacrée performance !

L’une des raisons qui a poussé High Tone à créer Dub Invaders, c’est que chaque membre puisse laisser libre cours à sa musique avec ses propres influences, et elles sont nombreuses ! Pour Natural High c’est le Digital et le Hard Stepper, qui en plus de ses propres prods, a sélectionné quelques big tunes de Naram et de Brainless Sound entre autres… Plutôt branchés Bass Music, Led Piperz (sur machine) et Twelve (sur vinyles) nous auront régalés avec leurs compositions, dont bien évidemment celles qui figurent sur le premier 12″ du troisième projet Dub Invaders avec Doubla J (lire la chronique) et celui à venir avec Troy Berkley et Hatboy Harry (lire la chronique). Enfin, Fabasstone, dans un style plus classique, a joué plusieurs de ses remixes notamment ‘Cure Them’ disponible en libre téléchargement sur Culture Dub Records (plus d’infos ici), et quelques dubplates signées Danman, Joe Pilgrim, ou encore Earl 16

L’heure tourne et c’est maintenant Riddim Tuffa et El Fata qui prennent possession de la puissante sono de Blackboard Jungle. Comme la veille lors de la Dub Shot #4, le duo met le paquet dès le début, même si l’introduction diffère puisqu’il s’agit ce soir là d’un remix du ‘Be Careful’ de Mattew McAnuff avec Parly B ! En plus des dubplates et productions Riddim Tuffa, Adam sélecte quelques uns de ses coups de cœur, comme le ‘Give Thanks To Jah’ de Mr Williamz & Mungo’s Hi Fi ou bien l’énorme remix de Gorgon Sound du ‘Skink’ d’Earl 16 ! Quant à El Fata, son énergie et son sourire nous auront enchanté tous le weekend, définitivement l’un des tops chanteurs de la scène actuelle. Un message pour tous ses fans, dont nous faisons partie, El Fata nous a confié qu’il bossait sur différents projets, et plusieurs releases devraient voir le jour très prochainement, stay connected !

Enfin, Blackboard Jungle a clôturé cette Dub Foundation avec plus de 2h de Roots & Culture, dont vous connaissez forcément la formule : Nico pour la sélection de big tunes et dubplates (Bunny Wailer, Mikey General et beaucoup d’autres), accompagné par MC Oliva au micro pour chanter sur les puissantes versions. Avec tout de même ce soir-là, la présence d’un spécial guest en la personne de Jahzz, le saxophoniste entendu plus tôt avec le Wandem Sound.

Je vous en ai parlé brièvement un peu plus haut, mais il est obligatoire de reparler du Sound System, tant celui-ci sonne bien. Depuis quelques mois, Blackboard Jungle a renouvelé une grande partie de sa section basse et médium pour atteindre un tel degré de perfection sonore que jamais ces deux mots n’avait aussi bien définit un Sound System : Loud & Clear !

Si en lisant ce report, vous avez la sensation d’être passé à côté d’une bonne soirée – et c’était le cas – ne vous inquiétez pas, la Dub Foundation fera son grand retour cet été au Reggae Sun Ska les 5, 6 et 7 août avec là encore une programmation riche et éclectique (plus d’infos ici) !

Merci à MA Prod, au Reggae Sun Ska et aux artistes, et big up à tous les massives rencontrés !

Live Report : Loob
Photos : LNA
Vidéo : Loob / Montage : LNA