Live Report – Dub Master Clash #5 – Le Kheops, Nîmes (30)

Ce samedi 17 septembre 2016, le Dub Master Clash #5  a fait vibrer Le Kheops de Nîmes avec After All Sound System, Roots Raid, Dub Shepherds, Pilah, Anti Bypass, Fabasstone, Akufen, Panda Dub, Joe Pilgrim et Echo Minott. Revivons ensemble cette big soirée !

Le Kheops

Le Kheops

 

Ce concept original qu’est le Dub Master Clash fêtera son premier anniversaire en décembre, la sixième édition et bien d’autres sont déjà en préparation. C’est en effet une idée très intéressante que nous propose Pilah et sa clique. Dans le Dub, on aime, on adore même, lorsqu’un artiste en remix un autre, cela est très fréquent, mais ici tout se passe en live. Les artistes s’envoient au préalable les tracks pour qu’ils puissent les travailler et mixer tout ça en direct le jour J. Après deux éditions à Clermont-Ferrand (lire les Live Reports ici et ), une édition à Montpellier (lire le Live Report), puis récemment une édition spéciale à Berlin, c’est dans le Sud de la France que le crew DMC a décidé de revenir et pour la première fois en plein air !

Jahlix

Jahlix

Après une troisième édition avec un décor digne d’un tournoi de boxe, cette fois, c’est le club Le Kheops qui a accueilli les équipes de la DMC #5, ou plutôt le jardin du club avec sa piscine et ses jeux de plein air… Oui oui, j’ai bien dit piscine ! Il était en effet possible de piquer une tête sous le son du warm-up d’After All Sound System à partir de 16h et même durant toute la nuit, pour les moins frileux.

Ce sont les Dub Shepherds qui sonorisent la soirée avec leur Clear Sound et ce n’est pas par hasard. Comme ils nous l’avaient déjà montré lors d’éditions précédentes, leur sono est vraiment de bonne qualité.

After All Sound System, déjà présents lors de la DMC #3  à Montpellier, s’occupent du warm-up et ils ne sont pas venus seuls. Ils ont, en effet, invité le Dub maker Jahlix, accompagné de deux MCs. Voilà encore un nom qui s’ajoute à une programmation déjà bien chargée ! Le soleil n’est pas encore couché que la DMC  nous gâte déjà ! Avant de laisser place aux clash, After All nous offre une sélection au top avec entre autres du Charlie P ou encore ‘Problem Time‘ de Bush Chemists.

Joe Pilgrim

Joe Pilgrim

Cette fois, le DMC crew a voulu nous proposer quelque chose de légèrement différent. Il y a, comme à chaque édition, quatre groupes prêts à se clasher. Mais cette fois-ci, nous n’assisteront pas à deux, mais bien à quatre clash différents, qui seront plus courts de ce fait. Cela offre ainsi une plus grande diversité au show proposé, en plus des autres artistes qui se produiront en live également. Bref, du lourd, encore et toujours… !

22h : c’est le moment d’attaquer le 1er round ! Ce sont le duo clermontois Dub Shepherds et le lyonnais Anti Bypass qui ouvrent les hostilités. Tous trois acteurs des DMC depuis la première édition, ils sont bien rodés et prennent un plaisir fou à jouer leurs propres sons mais aussi à remixer ceux de leur « adversaire » ! Les Dub Shepherds nous joueront, par exemple, le très groovy ‘White Chicken’  chanté en live par Joseph. Anti Bypass enchaînera, évidemment avec la version Dub mixée par ses soins… Boom !! Le duo Dub Shepherds, composé de Joseph et Alexis, qui chantent d’ailleurs tous les deux avec talent, assure et déborde d’énergie, ils sont à fond ! Et lorsque qu’Anti Bypass se met à dubber l’un de leur morceau, le chanteur Joe Pilgrim se joint à la partie pour accompagner le Dubber au micro, du pur plaisir ! Bref, c’est un très bel échange, voilà donc un premier round réussi !

Roots Raid VS Dub Shepherds feat Joe Pilgrim

Roots Raid VS Dub Shepherds feat Joe Pilgrim

On poursuit directement avec la deuxième battle : Roots Raid VS Pilah. C’est trois Dubbers sont également des acteurs de la DMC depuis le début. Ils se sont déjà clashés les un les autres, mais jamais nous n’avons eu un sentiment de déjà vu. C’est à chaque fois un plaisir bien différent et une évolution palpable au fil des éditions. Pilah nous joue par exemple sa version du titre ‘Bad Cops’ que l’on ne présente plus, suivi de la version dubbée du duo Roots Raid. Réciproquement, ces derniers mettront le feu avec ‘You Better Cool’ feat Ranking Joe tiré de leur premier album « From The Top » (lire la chronique). « Waahhh… » Pull up !!  Echo Minott, invité exclusif de cette cinquième édition, chantera sur la version Dub proposée par Pilah. C’est durant cette battle qu’Echo Minott et son fils chanteront ensemble de façon très synchronisée, un régal !! Jamaïcan style !

Bientôt minuit, il est temps pour nos clasheurs de faire une petite pause, bien méritée ! Ils laissent place à Fabasstone, membre des Dub Invaders (High Tone crew), qui était déjà venu clasher lors des trois précédentes éditions. Cette fois, pas de battle pour lui, mais un live néanmoins bien puissant. De big tunes dont la très efficace ‘Reggae Defender’ feat Solo Banton ou encore ‘Steppin Arise’ feat Joe Pilgrim. Jolly Joseph chantera sur la version Dub de cette dernière, une très belle prestation ! Puis, nous n’échapperons pas à ‘Burn Dem’ feat Echo Ranks tiré du « Dub Invaders Vol.2″ (lire la chronique). Trois quarts d’heure plus tard, il laisse place à son collègue et frère Akufen, également membre des Dub Invaders, qui nous offrira aussi un super live.

Pilah VS Anti Bypass feat Echo Minott

Pilah VS Anti Bypass feat Echo Minott

Akufen nous annonce la couleur dès les premières notes en commençant par ‘Behold’ feat Omar Perry (lire la chronique), suivi d’une Dubplate sur la même version avec Danman en featuring (écouter ici), puis encore une autre version Dub, tellement la tune est efficace ! Ensuite, il nous joue le ‘Fight For Your Right’  feat El Fata présent également sur le « Dub Invaders Vol.2″. Joe Pilgrim viendra agrémenter son live en direct ! Il finira en beauté avec son remix de ‘Make It Bun Dem’ feat Damian Marley. Et voilà encore cinquante minutes bien énervées qui s’achèvent. Les clasheurs ont pu se reposer, mais les massives sont maintenant encore plus chauds… Dub Invaders style !!

Il est 1h20, on attaque la 3ème battle. C’est comme ça : Dub Shepherds joue leur son original en live puis Roots Raid la version Dub avec Echo Minott au chant et Bongo Ben aux percus, live and direct, c’est magique !! Lorsque Roots Raid s’attaque au fameux titre ‘Education is The Key’ (lire la chronique), Echo Minott prend la suite de Shanti D au chant sur l’original puis chantera ‘Burnin’ and Lootin’ sur la version des Dub Shepherds. Extraordianaire !!

Il est l’heure maintenant du 4ème et dernier round : Pilah VS Anti Bypass. Ces deux membres du Dub Addict Sound System mettent le paquet pour le dernier clash de cette cinquième édition. Pilah commence avec ‘Hard Time’ tiré de son album « The Good, The Bad and The Addict » (lire la chronique). Il enchaîne plus tard avec ‘Bad Game’, également extrait de cet album, Joe Pilgrim chante sur l’original et Echo Minott sur la version de Anti Bypass. C’est vraiment énorme, surtout lorsque Joe Pilgrim vient accompagner Echo Minott, on ne voit pas ça tous les jours !!

Panda Dub

Panda Dub

2h45, il était attendu par beaucoup de monde, comme à chaque soirée où il est programmé, c’est bien sûr Panda Dub qui prend la suite, avec Sam aka K-Sann à ses côtés. Un live Dub avec des mélodies très entraînantes, une valeur sûre, le public est conquis évidemment. On a eu droit à un moment exclusif lorsque Echo Minott est venu le rejoindre le temps d’une chanson. Boom…! Ce n’est maintenant plus un secret, on sait que la fin de son set offre des sons Techno qui rend fou le public, mais Panda Dub regorge de surprises et nous emmène cette fois aussi vers la Trance ! Décidément cette DMC est surprenante et quel plaisir !!

Il ne reste plus qu’une bonne heure avant que ne s’achève cette soirée et After All Sound System compte bien faire durer le plaisir jusqu’au bout ! Ils enchaînent les big tunes avec notamment ‘Bike Rider’ de Mungo’s Hi Fi feat Pupajim tiré du double album « Serious Time » (lire la chronique).

Voilà une édition de plus qui se termine avec ce sentiment de bien-être : on a encore passé une superbe soirée !! Les Nîmois étaient bien chanceux et ceux qui ont dû parcourir des centaines de kilomètres pour venir ne l’ont clairement pas regretté ! Je suis d’ailleurs étonnée qu’il n’y ait pas eu plus de monde, il y avait encore de la place, mais l’énergie et l’ambiance étaient là !!

Mais alors qui sont donc les grands gagnants de ce Dub Master Clash #5 ? Tous les artistes ont clairement assuré et sont bien difficiles à départager… Music is a mission, not a competition… !!  Rendez-vous à la prochaine édition !

Je félicite et remercie tous les acteurs de cette Dub Master Clash qui nous ont encore offert une session inoubliable !! Big up !

Live Report & Photos : Charlotte Dubcat