Live Report – Dub Master Clash #6 – Kaz Kabar, Joyeuse (07)

Ce vendredi 14 avril 2017, pour sa sixième édition, l’équipe du Dub Master Clash, au complet, a fait vibrer les pierres ardéchoises du KaZ kAbar avec une invasion de live acts et de clash inédits. Une joyeuse soirée de qualité qu’il est bon de se remémorer.

Fabasstone

Fabasstone

 

Après la dernière édition à Nîmes en septembre 2016 (lire le live report), c’est la reprise pour notre crew de dubbers-clasheurs qui s’installent pour la première fois en Ardèche, toujours équipés du très apprécié Clear Sound System. La soirée se déroule au KaZ kAbar, une magnifique petite salle voûtée, à Joyeuse, une ville qui porte bien son nom ce soir ! C’est l’ouverture du Festival Kaz Kabar qui fête ses trois ans et c’est une soirée 100% résidents Dub Master Clash, seul Joe Pilgrim n’a pu être de la partie d’où la participation inédite du chanteur Shanti D. Nous aurons tout de même une grande pensée pour notre maître de cérémonie préféré, dont bon nombre de ses titres seront joués ce soir. Big up Joe !

Pilah

Pilah

Il est 21h, c’est Pilah, membre du Dub Addict Sound System, qui ouvre la soirée. Il n’est pas d’humeur bagarreur ce soir, il nous présente ses productions, seul, sous forme de live, sans adversaire à affronter. Cela ne l’empêche pas de nous faire une jolie démonstration de sa pugnacité avec un set live bien rempli. Il nous joue des titres que l’on affectionne beaucoup tels que des morceaux tirés de l’album « Intuitions » de Joe Pilgrim & The Ligerians (lire la chronique). Cela nous rappelle de beaux souvenirs remontant au mois de novembre, lors du Télérama Dub Festival vol.14, avec la rencontre inédite en live de Pilah, The Ligerians et Joe Pilgrim au Transbordeur (lire le live report). Il nous offre également sa version du ‘Bad Cops‘ feat Earl 16 ou encore ‘Up Against the Wall’ feat Shanti D suivi de ‘Storm’ : le même riddim en featuring avec Learoy Green.

Anti Bypass feat Jolly Joseph

Anti Bypass feat Jolly Joseph

Une heure plus tard, micro à la main, Jolly Joseph annonce le premier clash : Anti Bypass VS Roots Raid. Il explique aux ardéchois le concept : un artiste joue en live une de ses productions, puis son adversaire remixe cette dernière en live également, et vice-versa. Le principe est simple et fascinant à la fois ! Anti Bypass du Dub Addict Sound System commence avec un titre instrumental, Jolly Joseph (chanteur et producteur au sein du duo Dub Shepherds) en profite pour poser sa voix dessus. Vous l’aurez compris, c’est le duo Roots Raid qui remixe ensuite le morceau du dubber lyonnais. Puis ils enchaînent avec le remix de ‘Healing of the Nation’ de Vibronics feat Parvez du projet Skank Lab de l’association lilloise l’Acouphène (en précommandes limitées ici). Ils étaient d’ailleurs allés à Lille pour présenter celle collaboration, un an auparavant (lire le live report de la Skank Lab #7). Anti Bypass offre encore une autre version de ce titre en explorant les basses en profondeur. Puis il joue une autre production qui est ensuite remixée par Roots Raid avec Jolly Joseph au micro. Natty et Bongo Ben continuent avec le très séduisant ‘Get Out’ feat Mighty Cricket, extrait de leur album « From the Top » (lire la chronique). En plus de jouer des percussions (Nyabinghi et électronique) en live, Ben s’éclate également au micro. C’est avec tout autant d’engouement que la battle se poursuit, avant de laisser place au round 2 !

Dub Shepherds

Dub Shepherds

Les « affrontements » persistent, avec maintenant Dub Shepherds VS Fabasstone. C’est à nouveau du lourd ! Le duo clermontois attaque les premiers avec leur titre ‘White Chicken’ qu’on écoute déjà depuis deux ans (regarder le clip). Après avoir remixé en live ce dernier, Fabasstone, membre des Dub Invaders, riposte avec ‘Urban Style’ feat Martin Campbell. Les Dub Shepherds profitent de ce clash pour présenter leur nouvel album « Time to Reap » (lire la chronique). Ils nous jouent ainsi le magnifique ‘Life is Easier’ feat Joe Pilgrim, tiré de ce dernier. Les titres s’enchaînent et Fabasstone n’hésite pas à mixer les prods des Dub Shepherds en ajoutant un vocal issu d’autres riddims, comme par exemple celui de Tena Stelin du ’Genetic Weapon’. Shanti D y ajoutera également son inimitable grain de voix en live avec les paroles de ‘Midnight Rock’. Jolly Joseph aussi s’invite au micro sur une production live de Fabasstone, puis rejoint son acolyte Alexis pour remixer celle ci, en live aussi, bien sûr ! Pour ce remix, ils utilisent le vocal ‘Steppin Arise’ de Joe Pilgrim, on devine donc que c’est le titre que Fabasstone vient certainement de jouer. Ce deuxième clash, surprenant, touche à sa fin et la soirée n’est pas finie !

Fabasstone

Fabasstone

Round 3 : Anti Bypass prend sa revanche face à Roots Raid avec ‘Burn Dem’. Les Roots Raid restent cool avec leur indispensable morceau ‘Better Cool’ feat Ranking Joe. Puis Jolly Joseph demande le micro pour chanter sur le remix de Anti Bypass pour interpréter une version totalement différente… Clash it !!  Le Dubber lyonnais poursuit avec Warrior Queen en featuring. Quant aux Roots Raid, ils nous jouent une production avec Johnny Clarke qu’ Anti Bypass transforme en une version bien plus énervée, qui séduit ses adversaires ainsi que le public.

Shanti D

Shanti D

Le dernier clash a sonné : on retrouve Fabasstone et Dub Shepherds. Nos bergers du Dub reprennent tranquillement avec une production plus Roots. Fabasstone la remixe avec différentes versions vocales, dont ‘Fight For Your Right’ d’ El Fata et Shanti D, en live évidemment. Il attaque ensuite avec ‘Behold’, devenu un classique des DMC. C’est du live, donc on n’hésite pas à faire des centaines de kilomètres pour entendre chaque version que Fabasstone nous proposera ainsi que le remixe qui sera fait par son adversaire. Et là, encore une fois, c’est top ! Les Dub Shepherds en font une version plus aérienne, on se régale ! Puis ils continuent avec un titre tiré de leur album en featuring avec Ivan Jah, un chanteur habitué des DMC. Shanti D prendra le micro sur la version de Fabasstone avec les paroles de ‘Revolution’. Ce dernier round se poursuit de plus belle et on continue à en prendre plein les oreilles.

Après ces clash de folie, Pilah reprend possession du Clear Sound pour un second set live sur lequel Jolly Joseph et Shanti D partageront le micro. Puis tous les artistes se réuniront pour dire au revoir aux ardéchois sous forme d’un petit Dub fi Dub assez énervé.

Une édition de plus, pleine de surprises, qui a tenu ses promesses ! Les massives en veulent encore… mais toute belle chose a une fin. Retrouvez Anti Bypass, PilahDub Shepherds et Roots Raid pour la septième édition Dub Master Clash, accompagnés de Dawa Hifi, Echo Minott et Paul Officer, le samedi 27 mai au Nadir à Bourges (préventes ici). À suivre… !

Big up DMC crew pour votre beau travail d’équipe qui donnent des soirées inoubliables et un grand merci pour cet accueil familial !

Live Report & Photos : Charlotte Dubcat