Live Report – Dub Shot #4 – Le Sans Réserve, Périgueux (24)

Pour la quatrième Dub Shot au Sans Réserve de Périgueux, Marée Bass et la All Boards Family ont invité Riddim Tuffa et El Fata, Rootsteppa et Digital Seal avec leur Sound System flambant neuf ! Devenu un rituel pour la team Culture Dub, nous y étions et nous vous racontons notre belle soirée.

Digital Seal Hi-Fi

Digital Seal Hi-Fi

 

Les liens qui unissent Culture Dub et Marée Bass sont si forts qu’à chaque soirée organisée par l’association périgourdine, nous sommes presque comme obligés de nous déplacer pour y assister ! Il n’a pas fallu trop nous forcer non plus c’est vrai, car cette quatrième édition méritait toute notre attention…

La première raison, c’est bien sûr la présence de Digital Seal que nous connaissons très bien à Culture Dub pour avoir sorti leurs productions en vinyle par deux fois (plus d’infos ici et ). Surtout, il s’agissait ce 20 mai 2016 de la première sortie officielle de leur Sound System, construit entièrement à la main ! Comme il est de coutume, ce sont donc nos amis bretons qui ont l’honneur d’ouvrir cette Dub Shot #4 et d’inaugurer leur superbe sono de 6 scoops regroupée en un seul stack et installée au pied de la scène du Sans Réserve.

Après ce warm up ponctuée par une terrible dubplate de l’espagnol Lasaï, c’est au tour de Rootsteppa de chauffer le public de plus en plus nombreux. Ce jeune dubmaker alsacien est une découverte de Marée Bass qui début 2014 sortait son premier album « Dub Evidence » (lire la chronique), avant de revenir l’an dernier avec un EP sur un autre netlabel, Svaha Sound (lire la chronique).

vignette

Video YouTube:

Dub Shot #4 – Live Extracts – © Culture Dub

publié par

Ce soir là à Périgueux, Rootsteppa nous aura livré un superbe live conçu autour de ces deux premières œuvres et de quelques inédits. De sa console multipistes sortira un set d’une bonne heure, dubbé avec dextérité et orienté Electro-Stepper et Ethno-Dub. Un pur Live Dub à la française en quelque sorte !

Il est plus de minuit quand débarque la tête d’affiche de la soirée, Riddim Tuffa, accompagné de son MC fétiche, El Fata. Débarqué de Prague quelques heures plus tôt, le sélecteur Adam s’empare alors des 2 platines vinyles (et de son Serato) et ne les lâchera plus pendant 1h30. Dès la première tune – une dubplate de YT sur son hit ‘Sound System’ – le ton est donné, et après un premier pull up, nous voici parti pour une avalanche de big tunes ina Digidub style !

Riddim Tuffa enchaine specials et productions maisons comme le terrible ‘Revolution’ de Shanti D (lire la chronique), et propose chaque riddim à son compère El Fata qui ne se fait pas prier pour chanter. Dès les premières notes, il met le public dans sa poche, qui s’amasse devant la sono désormais à pleine puissance. Pures vibes !

Suite à cette belle débauche d’énergie, c’est à Digital Seal qu’il revient de conclure, cette fois non plus en sélection mais en live mix. Vax est au contrôle des opérations pour un set 100% productions maison où se mélangent Digital 8 Bit, Dub Stepper et Bass Music. L’occasion pour nous de (re)découvrir quelques unes de leurs dubplates vocalisées par Pupajim, Charlie P, Joe PilgrimPeter Youthman ou encore Shanti D.

Bien que l’ambiance soit un peu retombée, certaines tunes font mouche, comme ce Stepper cosmique façon OBF, warrior style ! Le micro, principalement dans les mains de Nozé, ira jusque dans celle de Vax aka Little Rock qui nous fera part d’un lyrics en français sur la cuisine du Sound System à la sauce Raggamuffin, big ! Digital Seal aura aussi le renfort du local MC Joss sur plusieurs morceaux, de plus en plus à l’aise pour freestyler sur des prods Dub. Et après une last tune de rappel, tout le monde rentrera tranquillement chez soi, et surtout content d’avoir passé une excellente soirée avec tout ce beau monde…

Merci à Marée Bass pour l’organisation et l’accueil toujours au top, aux artistes présents pour leur sympathie et leur activisme ! Et un gros big up à la Ras Kenroll Family !

Live Report : Loob
Photos : LNA & Mighty Stan
Vidéo : Loob & Mighty Stan / Montage : LNA