Live Report – Dub Station #54 – Le Trabendo, Paris (75)

Ce samedi 8 octobre 2016 marquait le début de la nouvelle saison des soirées Dub de référence à Paris, les Dub Station ! Pour cette 54ème édition, ce sont Roots Meditation, Legal Shot et son Sound System ainsi que King Earthquake qui étaient invités, afin de démarrer une nouvelle année de la meilleure des manières !

King Earthquake

King Earthquake

 

Depuis 2005, les associations Cartel Concerts (ex Garance Productions) et Musical Riot organisent les fameuses Dub Station au Trabendo à Paris. Pour cette nouvelle soirée, trois styles assez différents se réunissaient, Roots & Culture avec Roots Meditation, Digital pour Legal Shot et Warrior style pour King Earthquake. Un beau programme, il était donc temps pour moi d’assister pour la première fois à ces soirées parisiennes !

C’est Legal Shot qui sonorisait la soirée, 2 stacks de 4 scoops installés dans la salle, c’est donc logiquement aux rennais que revient l’honneur de lancer la soirée à 23 heures. Un warm up plutôt Roots, pendant lequel on aura notamment pu entendre ‘Marcus Salute‘ de Mafia & Fluxy & Winston Rose ou encore ‘Night Nurse‘ de Gregory Isaacs, parfait pour lancer la soirée tranquillement, le temps que les massives arrivent et remplissent la salle assez rapidement !

Roots Meditation

Roots Meditation

C’est ensuite Roots Meditation qui prend le contrôle, les parisiens jouaient à domicile ce soir ! Comme leur nom l’indique, leur set sera essentiellement Roots, avec une très bonne sélection. Ce qui est bien à Paris, c’est que beaucoup d’artistes résident ici, ce qui fait que des invités de marque étaient présents au micro, et dans la salle aussi d’ailleurs puisqu’on aura notamment croisé Ackboo. Au micro, on a d’abord eu la chance de voir Jacko, qui aura chanté quelques tunes, dont son énorme dernier morceau ‘Farmer Song‘ sorti sur le label de Blackboard Jungle (lire la chronique), superbe ! Ce fût ensuite Mo Kalamity qui a rejoint le crew pour interprèter ‘Jah Name‘, qui est toujours aussi énorme malgré les années qui passent depuis la sortie de cette big tune ! Roots Meditation terminera son set par une énorme dubplate Warrior, avant que Legal Shot ne reprenne le relai.

Legal Shot Sound System

Legal Shot Sound System

Les rennais redémarrent avec ‘Tonight‘ de Keith & Tex, suivi du ‘Promised Land‘ riddim sur lequel Green Cross, le MC présent avec Legal Shot ce soir, posera sa voix. Ils joueront ensuite une superbe tune digitale qui sortira en novembre prochain, le terrible ‘Hear Mi Name Call‘ de Bionic Singer, un artiste malheureusement décédé il y a peu, ce morceau sortira comme un hommage sur le label Cubiculo Records, et il est très bon ! Suivra aussi un riddim sur lequel on entendra les voix d’Agent Sasco, Kabaka Pyramid, Busy Signal, Beres Hammond et Green Cross en freestyle, qui était en grande forme d’ailleurs, toutes ses interventions étaient parfaites ! Le crew finira sur une tune Ska Digital, avec un nouveau freestyle de folie de Green Cross, avant de laisser la place à une des légendes du Dub UK, King Earthquake !

Environ 3h45 quand King Earthquake s’installe, on aura donc droit à un peu plus de deux heures de session énorme, avec un rythme qui ne faiblira jamais ! Ça commence avec ‘Exodus‘ de Bob Marley, puis on enchaîne sur une tune de Murray Man, l’énorme ‘Hot Like A Fire‘ de Joseph Lalibela sorti sur son propre label, ou encore le terrible ‘Jahovah‘ de Danny Red ! King Earthquake laisse ensuite le soin à Rusty Rebel de s’occuper de la sélection le temps de 3 tunes. King Earthquake nous explique que c’est la première femme a avoir construit son Sound System, le Rebel Rock Sound System, respect !

Il repart de plus belle avec une nouvelle tune qui devrait sortir l’année prochaine intitulée ‘River Nile‘, puis ‘Stand Strong‘ d’I-Leen, quelques tunes de ses différents LP de la série « Dubplates », avec notamment l’anthem ‘Horns Man‘ qui provoque une réaction immédiate du public ! Pendant la dernière heure les morceaux s’enchaînent à une vitesse impressionnante, on pourra encore entendre ‘Looks Is Deceiving‘ des Gladiators, ou le surpuissant ‘Like A Warriyah‘ de Joseph Lalibela, la seule sur laquelle King Earthquake prendra le temps de passer aussi 2 versions Dub, il faut dire que le succès est assuré sur cette tune incroyable ! On pourra encore écouter quelques Dubplates comme il sait si bien les faire, puis les lumières commencent à s’allumer c’est signe que la fin approche, mais le King jouera encore 3 tunes pour finir en beauté cette première Dub Station de l’année !

Vous l’aurez compris, les Dub Station redémarrent sur des bases très élevées ! La programmation était très bien choisie, avec trois crews aux styles différents, ce qui prouve la richesse du Dub. C’était la première fois que j’assistais à une soirée à Paris, mais faire 600 kilomètres ne pose définitivement aucun problème quand la qualité est au rendez-vous, et ce fût largement le cas ce soir. Alors, à bientôt les Dub Station !

Big Up Cartel Concerts et tous les artistes présents, superbe soirée !

Johann