Live Report – Dub Station #62 – Trabendo, Paris (75)

En ce samedi 9 juin 2018 se déroulait la Dub Station #62 au Trabendo à Paris. Cette fois, c’est une édition toute particulière puisque deux Sound Systems français se sont rencontrés dans la plus pure tradition du sound meeting, chacun sur leur propre sono ! Avec d’un côté les vétérans de Blackboard Jungle Sound System et de l’autre Kiraden Sound System faisant partie de la nouvelle génération.

Blackboard Jungle

Blackboard Jungle

 

Kiraden

Kiraden

J’arrive sur place vers minuit alors que Kiraden termine son premier set. J’ai le temps de profiter de la big tune ‘A True You Na Know’ de Naggo Morris. Jul est la seule personne présente devant la control tower et remplit simultanément le rôle de sélecteur, opérateur et animateur. Il profite de la version extended pour prendre le micro et souhaiter la bienvenue aux massives déjà présents avant de laisser la main à Blackboard Jungle.

Les vétérans français démarrent avec un superbe titre des Mighty Diamonds : ‘Leaders Of Black Countries’. La sélection continue dans la même veine Roots 80’s chargée en émotion. Le temps de quelques titres, on bifurque sur du Roots 70’s tout aussi profond avec notamment le classique et intemporel ‘Every Knee Shall Bow’ de Johnny Clarke et un recut très énergique sur le riddim de ‘Baby I Love You’ d’Augustus Pablo. Par la suite, le duo Nico (sélection, opération) et MC Oliva (animation, chant) continue de nous mettre dans de bonnes dispositions avec une sélection variée allant du deep Roots (avec notamment ‘Mount Zion’ des Heptones), au Digiroots avec des basses surpuissantes, en passant par un titre Rub-A-Dub 80’s ravageur.

Kiraden reprend la main peu après 01h00 et les deux Sound Systems vont maintenant enchaîner des sets de 30 minutes. La sélection démarre sur une grosse version Dub d’un recut Stepper du classique ‘Money Money’ d’Horace Andy. Nous pouvons ensuite écouter des productions Roots récentes et puissantes. A noter un recut du classique ‘Roots And Culture’ de Mikey Dread en version instrumentale avec un très bon solo de flûte (peut-être Don Fe ?). Le set se termine sur du deep Roots fin 70’s avec comme last tune ‘Jah No Dead’ de Burning Spear. Le pull-up est apprécié des massives sur cette big tune qui invite instantanément à la danse. Jul profite de la version extended pour toaster comme il a l’habitude de faire.

Ambiance

Ambiance

Le set suivant de Blackboard Jungle est axé sur des productions plutôt récentes toujours dans un esprit Roots & Culture qui leur est cher. Si leur premier set alternait entre vinyles et dubplates gravés sur CD, on passe ici sur une sélection 100% dubplate. Nico démarre avec deux titres lents et lourds qui nous mettent dans une ambiance méditative. MC Oliva se charge de l’animation et toaste sur les versions. On le sent bien rodé et très à l’aise dans son rôle. Le duo mène la danse avec brio en passant à la fois des titres Stepper très efficaces et des gros Rockers entraînants. Une belle et forte énergie se dégage de la danse.

Kiraden reprend le contrôle peu après 02h00 et change de registre dans sa sélection : place maintenant à une vibe UK typée 90’s qui fait la réputation du Sound dijonais. De plus, les dubplates joués par Kiraden sont pressés sur vinyle, ce qui ne fait qu’accentuer le charme de sa sélection de mon point de vue. Le premier titre est un UK Digiroots tout droit sorti des années 90 qui nous met de suite dans l’ambiance : ‘Do His Works’ de Jennifer, sorti sur Twinkle Music. On enchaîne avec un dubplate résultant de la collaboration entre Crucial Rob et Kiraden. Nous prenons de plein fouet un titre instrumental Stepper bien sombre aux basses surpuissantes. Voilà qui fait monter la pression d’un cran et les massives sont conquis ! Plus tard, nous pourrons écouter une pre-release du label Zulu Vibes dans un registre Roots Stepper énergique avec de beaux arrangements cuivrés. Le set se termine par une sortie récente : le recut du fameux ‘Jah Give I Love’ de Prince Alla sorti chez Vibes Disc. Il m’aura fallu l’écouter sur Sound System pour me rendre compte de la puissance de ce recut, on est littéralement assommé par la ligne de basse et les interventions au trombone s’accordent parfaitement à l’esprit du morceau.

Kiraden Sound System

Kiraden Sound System

Comme à chaque début de set, Nico de Blackboard Jungle prend le temps avant de monter les basses. Le premier titre joué ici est un dubplate avec Prince Malawi sur un beau riddim One-Drop. Après la déferlante de basse que l’on vient de prendre, cela est fort agréable et on apprécie d’autant plus lorsque cette dernière est de retour. Fidèle à lui-même, Blackboard Jungle propose tout au long la session une sélection dans un esprit Roots & Culture à grand renfort de dubplates maison, dont certaines auront littéralement retourné la danse.

De son côté, Kiraden joue également une pléthore de dubplates et quelques pre-releases. La sélection est résolument axée sur une vibe 90’s même si la majorité des titres semblent être des productions récentes. A noter toutefois le passage d’un titre de Disciples à l’ambiance mystique qui devait certainement sortir tout droit cette fameuse décennie ! Jul est très présent au micro et cela participe à l’ambiance mystique qui se dégage de sa sélection. Il n’hésite pas à user de ses sirènes enrichies d’effets pour faire monter la pression et apporter une touche hypnotique. Les massives sont très réceptifs et la danse est pleine d’énergie et de vibrations positives. Il y a toutefois quelques titres dans un esprit Roots, telle la pre-release d’une collaboration entre Mykal Roze et Manasseh qu’il faudra surveiller.

Blackboard Jungle Sound System

Blackboard Jungle Sound System

A partir de 05h00 démarre le traditionnel Dub-Fi-Dub. La danse commence à se clairsemer mais les irréductibles toujours présents ont encore de l’énergie à revendre. Lorsque la fatigue se fait sentir, il suffit d’un simple regard vers certains massives dansant comme si leur vie en dépendait pour qu’une irrésistible envie de danser vous prenne.

Blackboard Jungle va rester sur des productions Roots récentes et puissantes, calibrées pour le Sound System, à l’exception d’un titre Stepper 3000 qui retourne la danse. Le Dub-Fi-Dub démarre fort par une collaboration avec Bunnington Judah. De toute la sélection de Blackboard Jungle, j’aurai certainement été le plus marqué par le dubplate nominatif avec Dub Judah. La voix de ce grand musicien de la scène UK se marie à merveille avec le riddim Roots Stepper très puissant. Big vibe ! Ensuite, nous avons droit à un Roots Rockers lancinant, un délice à cette heure avancée de la nuit. La last tune de Blackboard Jungle est un recut de la big tune Roots ‘Bubbling Fountain’ de Dennis Brown. Une belle manière de conclure une sélection résolument axée Roots & Culture !

Kiraden propose quant à lui une sélection Stepper très puissante. On pourra écouter une production toute fraîche de Benjahman chez Bredrin Records, un titre instrumental avec une belle ligne de mélodica tout droit sorti du Japon (Tokyo Connection) et un titre de Crucial Rob dans la même veine que celui joué précédemment. La last tune de la soirée est une production de Zulu Vibes dans un registre très proche de ce que peut faire TNT Roots.

Voici donc une bien belle session organisée par Cartel Concerts. Il est assez rare de voir un Sound Meeting à Paris et ce fût une réussite totale ! Les massives étaient au rendez-vous et se sont laissés pleinement emporter par la musique. Quel plaisir de voir se rencontrer deux générations de Sound System français, chacun avec une identité bien trempée.

Big up Cartel Concerts, Kiraden Sound System et Blackboard Jungle Sound System !

Live report et photos : Raphaël