Live Report – Dubquake Festival #2 – L’Usine, Genève (CH)

Ces vendredi 22 et samedi 23 avril 2016, le Dubquake Festival était de retour au Zoo et à la Makhno de l’Usine de Genève pour une deuxième édition. O.B.F Sound System avait encore invité du beau monde : King Earthquake, Ma-Kaya, Dub Dynasty, Dubkasm, Ubik Sound System, Try Love Sound, Georges Palmer, Little R, Oulda, etc. Big bad week-end… Live Report !

Dubquake Zoo corner

Dubquake Zoo corner

 

Vous connaissez bien sûr déjà le label Dubquake de O.B.F Sound System, qui est aussi le nom des soirées qu’ils organisent depuis neuf ans, tous les deux mois, au Zoo. Depuis l’an passé, c’est également un festival se passant au même endroit, sur 2 soirs. Le public vient en masse et parfois de loin, dû au line up très alléchant qui s’enchaîne sur le week-end.

O.B.F feat Sr Wilson

O.B.F feat Sr Wilson

Les deux soirs sont sonorisés par O.B.F Sound System au Zoo et par Ubik Sound System à la Makhno, salle plus petite, juxtaposée au Zoo. Ces deux salles appartiennent au complexe multiculturel indépendant qu’est l’Usine. C’est un endroit très spécial, l’ambiance et la chaleur y sont particulières.

Vendredi, Les portes du Zoo ouvrent à 22h, c’est O.B.F qui amorce le festival sur leur propre sono. On découvre alors la disposition de la salle, avec une superbe projection vidéo derrière le corner et les incontournables petites projections vidéos le long de la salle, big up RGB Corp et Charlotte pour le design !! Rico et Operator G nous offrent un très beau warm up de trois heures, accompagnés par les chanteurs espagnols George Palmer et Sr Wilson ainsi que Shanti D. Les deux chanteurs lillois programmés le lendemain, Oulda et Little R, ainsi que I-Leen sont aussi de la partie… Autant dire que ce fut un warm up réussi qui a, en effet, très bien chauffé la salle avant l’arrivée de Ma-Kaya.

Echotronix

Echotronix

De l’autre côté du petit couloir qui mène au Zoo, les portes de la Makhno se sont ouvertes à 23h. Il y a un bar où nous pouvons discuter un peu plus au calme, mais pas que… Le Stand du Dub Pearl est là aussi sur les deux jours pour les accrocs du vinyle. Il y a également Charlotte avec un stand où nous pouvions nous faire sérigraphier live and direct le logo Dubquake sur nos propres vêtements. En s’enfonçant un peu plus dans la Makhno, les basses du Ubik Sound System résonnent dans une petite salle bien plus intimiste que celle du Zoo, mais qui va envoyer tout autant de fat tunes durant tout le festival !

C’est Ubik, Sound System local, qui se charge donc du warm up sur leur sono. Ils laissent ensuite place à Wise Sound, ces siciliens font partie du Manuel Dub crew, un festival Dub en Sicile auquel il faut apparemment ne pas hésiter à aller. Shanti D leur fera le plaisir de venir chanter un peu avec eux.

C’est un public bien chaud qui accueille Ma-Kaya au Zoo, accompagné du MC énergique Karl James. La chaleur continuera de monter tout au long de la soirée, surtout avec de telles sélections !! Imaginez Paul Ma-Kaya passant la terrible tune ‘Sound System DNA‘ de Weeding Dub en featuring avec Mark Iration (lire la chronique)Boom !!

King Earthquake

King Earthquake

Place ensuite au King !! Il s’agit bien sûr de King Earthquake, qui comme le veut la légende, crée un tremblement de terre dès son arrivée… Oui, parce que son set est toujours dingue, mais aussi parce que les massives deviennent fous dès la première tune !! Les puissants ‘Wicked Rule‘ de Martin Campbell ou encore ‘Jahovah‘ de Danny Red mettront tout le monde d’accord…. Jump !!

Du côté de la Makhno, c’est le crew Echotronix, venu également d’Italie, qui a pris la main. Du Roots et des tunes bien Steppa auront électrisé la Makhno jusque 4h !

Cette première nuit se terminera au Zoo par un Dub Fi Dub de compét’ avec O.B.F, Ma-Kaya et King Earthquake ! C’est à ce moment où on se dit « Waouww… mais quelle soirée de dingue !! Et on remet ça demain…? Longue vie à l’Usine !! » On jumpera jusqu’au bout avec l’indémodable ‘Horns Man‘ de King Earthquake, puis avec une fraîche production d’O.B.F en featuring avec Joseph Lalibela… Oh la la… Mais quelle nuit !! Énorme… Il est temps maintenant de se reposer pour demain, qui sera tout autant, si ce n’est plus, totalement fou !!

 

Dub Dynasty feat Jonah Dan & Don Fe

Dub Dynasty feat Jonah Dan & Don Fe

 

On y est, le deuxième soir commence et c’est High Rockers, un crew local, qui s’occupe d’accueillir les premiers arrivants au Zoo dès 22h. Une bien belle mise en jambe de plus d’une heure, on a déjà le sourire jusqu’aux oreilles… O.B.F prend ensuite la main alors que la Makhno vient d’ouvrir ses portes. On est chaud chaud chaud !!

Dub Dynasty

Dub Dynasty

0h40 : Dub Dynasty prend place au Zoo et c’est direct le feu ! Il y a le jeune producteur Alpha Steppa accompagné de Jonah Dan et de l’espagnol Don Fe à la flûte traversière. Le public nous montre une superbe motivation dès les premières notes, ils semble que ces artistes étaient attendus ! Cela se comprend, Alpha Steppa a sorti l’excellent album « Rooted and Grounded » (lire la chronique) il y a quelques mois sous son propre nom, puis plus récemment « Holy Cow » (lire la chronique) avec Alpha & Omega, sous le nom donc de Dub Dynasty. Les lives de la flûte de Don Fe, de la percussion Nyabinghi et du chant de Jonah Dan font de ce set, peut-être, le plus exceptionnel du festival. Personnellement, ce sera mon coup de cœur ! De plus, la chanteuse Kiangana, qui fait beaucoup parler d’elle en ce moment, est là et nous chante évidemment les titres ‘Oh Father’ ainsi que ‘Mother Land’. Quelques pull up inévitables sur les tunes qui rendent dingues ! Bref, tous les ingrédients y étaient pour passer un moment inoubliable ! Merci !!

O.B.F reprend maintenant la main pendant une demie heure avant de laisser place à Dubkasm. Il est temps pour les instigateurs du festival de nous balancer le tant attendu titre, sorti la veille, ‘Sixteen Tones of Pressure’ (lire la chronique), featuring Charlie P, présent ce soir. Boom !!

Dubkasm

Dubkasm

Dubkasm mettra aussi le feu, on apprécie toujours leur venue. Digistep est bien sûr venu avec son saxophone et c’est toujours autant kiffant de voir de l’instru live en session Dub ! Sam Stryda et Digistep nous offrent un beau set avec des classiques, de vieux morceaux tels qu’une dubplate de Iration Steppas datant des années 90, ainsi que de fraîches exclus… un régal !!

A la Makhno, il y a bien moins de monde, on peut respirer… Mais les vibes sont là, ce n’est pas de tout repos non plus ici ! Big dance ce soir, Ubik accueille Try Love Sound avec qui ils vont partager toute la session. Les lillois Selecta Highman et Mighty Cricket sont accompagnés des deux MCs Little R et Oulda, big combination ! De belles sélections, telles qu’une production lilloise très Steppa de l’ami I Axe, agrémentées de talentueuses voix, c’était vraiment chouette !

Ubik & Try Love

Ubik & Try Love

Ubik Sound System est un crew qui est très actif ici, ce soir ils jouent à la maison et sur leur sono. Ils nous balancent une quantité impressionnante de productions toutes fraîches ! Une sélection de fâchés à en user nos semelles !! Une belle exclu tout juste sortie du studio avec I-Leen, une tuerie de Dawa-Hifi et j’en passe… c’était vraiment dingue jusqu’au bout !! Big up Ubik Sound System !!

Il est 4h, La Makhno ferme ses portes et Dubkasm laisse place à O.B.F Sound System qui va clore le festival en beauté !! Une sélection qui monte en puissance… Rico nous a préparé ça avec virtuosité ! On sent bien que le set a été réfléchi pour faire grimper la température sur les deux soirs. Il reprend la last tune d’hier un peu plus tôt pour ceux qui l’auraient ratée, ou juste pour le plaisir… et oui… car elle dépote vraiment !! L’indispensable dubplate qu’il nous joue en last tune récemment un peu partout en session sera jouée ce soir, bien une heure avant la fin… Quoi ? on peut encore monter en puissance après ça ? et oui… !! De plus, l’irremplaçable Shanti D, Sr Wilson, Charlie P et George Palmer ont accompagné O.B.F durant tout leur set !! Ils ont notamment tous chanté chacun leur tour sur la version de ‘Culture Mi Culture’. C’était vraiment énorme !!

Voilà une deuxième édition, très réussie, qui se termine. Si vous n’y étiez pas, vous aurez beau entendre tous les témoignages que vous voulez ou regarder toutes les vidéos retraçant ce week-end… rien n’y fera, il faut le vivre pour comprendre ce qu’il se passe au Zoo régulièrement. On a beau sortir en soirée Dub tous les week-end… C’est bien ici qu’on se prend la plus grosse claque !! Big up à l’Usine qui a un staff qui fait vraiment du bon boulot avec sérieux et passion, ce qui a permis au public de passer un très bon week-end !

Je félicite tout le O.B.F crew d’avoir si bien taffé pour nous offrir à nouveau une Dubquake digne de ce nom !
Merci à tous les artistes qui ont réellement tous fait de très belles prestations !!

Merci Stef et Rico pour l’accueil ! Big up aux bordelais qui se sont motivés jusque Genève et spécialement à Tominfinitou !!

Live Report & Photos : Charlotte Dubcat