Live Report – Dubtherapy – 04/03/2017 – Péniche Audrey, Paris (75)

En ce samedi 4 mars, la péniche Audrey à Paris accueillait une nouvelle Dubtherapy organisée par Sanga Mama Africa. Le crew a invité pour l’occasion Yann Sax et Skank Addikts Hi Power, venu avec sa sono pour nous administrer une bonne dose de basses lors de cette thérapie en musique.

Yann Sax & Skank Addikts

Yann Sax & Skank Addikts

 

Nafa (Sanga Mama Africa)

Nafa (Sanga Mama Africa)

J’arrive peu avant 00h00 et Skank Addikts Hi Power est en train de terminer son set sur du Roots déjà bien pêchu. La danse commence doucement à se chauffer alors que Nafa de Sanga Mama Africa prend contrôle de la platine et du préampli. Sans transition, elle nous emmène directement vers des contrées orientales avec un Stepper mystique et lourd. Viennent ensuite deux morceaux UK Stepper avec une vibe 90’s bien prononcée, un régal ! Puis Nafa passe sur des productions récentes et plus Roots. La rythmique Stepper est toujours de mise et fait skanker les massives, de plus en plus nombreux. On pourra notamment écouter l’une des dernières sorties de Keety Roots sur son label Black Legacy Records, ‘Reparation’, suivi par la version toast de Rootsy Rebel. Ceux qui ont vu Aba Shanti-I en session ces derniers temps l’auront très certainement déjà écoutée et savent de quoi il en retourne. Pour ma part c’est l’un de mes coups de cœur de l’année 2016 ! Djamba de Sanga Mama Africa termine le set avec un big Stepper musclé et au tempo soutenu qui retourne littéralement la danse ! La version dub heavyweight qui suit ne fait pas de quartier et en aura marqué plus d’un dans le public.

A 01h00, Skank Addikts Hi Power reprend la main. L’opérateur et le MC s’occupent tous les deux de la sélection vinyle et démarrent avec quelques Roots Stepper des années 70/80. On pourra écouter une version toast féminine bien pêchue du fameux ‘English Girl’ produit par Mad Professor, mais aussi des grands noms du Roots avec Burning Spear et le titre ‘Jah No Dead’ et Gregory Isaacs suivi par Prince Far I sur la version extended de ‘Uncle Joe’. L’association de la voix grave et caverneuse de ce dernier et des puissantes basses de la sono instaure une ambiance mystique et lourde qui fait son effet ! Après cela, Skank Addikts Hi Power change de registre avec une sélection UK. La transition se fait avec le titre ‘Africa I Call’ de Fikir Amlak, produit par Ma-Kaya. Ce morceau est resté un dubplate pendant quelques années et le crew de Birmingham l’a sorti en vinyle il y a quelques mois. Et ils ont bien fait car le morceau sonne à la perfection sur la sono ! On enchaîne avec le titre ‘Fisherman Row’ de Chronicle et la big tune ‘Jahovia’ de Danny Red, les amateurs de UK Stepper sont servis ! Yann Sax débarque peu avant 02h00 pour jouer sur quelques versions dubs, notamment sur l’une des premières sorties d’Ashanti Selah sur son propre label, ‘Through The Gate’, en collaboration avec Chazbo.

Djamba (Sanga Mama Africa)

Djamba (Sanga Mama Africa)

Alors que la péniche est désormais bien remplie et que la danse bat son plein, Sanga Mama Africa reprend le contrôle. Djamba nous joue le désormais classique ‘Jah Victory’ de Luciano et Dubkasm et propose ensuite une sélection UK Stepper bien soutenue. Un ami du crew vient prendre le micro pour animer la session. Dans cette déferlante de basses, on notera le passage du titre ‘Galactica’, fruit de la rencontre entre Michael Exodus et Weeding Dub (lire la chronique), fraîchement sorti le mois dernier. Nafa termine le set dans le même registre avec notamment la dernière sortie de chez Jah Tubbys, le titre ‘Ancient Egypt’ de Jah Ragga. Sanga Mama Africa nous aura amené dans les confins de l’espace avant de laisser la place à Skank Addikts Hi Power.

Le duo reprend en douceur avec le titre ‘Rankingston’ de Birdy Nixon mais ne tarde pas à nous jouer un dubplate de l’espace sur vinyle. Un big Stepper lourd et martial, avec un second mix ramené à l’essentiel. Par la suite, la sélection enchaîne dans un registre Roots avec les big tunes ‘Beat Them Oh Jah’ de Robert Mystick, ‘Mark Of Slavery’ d’Iganda et ‘One Common Need’ de Prince Lincoln & The Rasses. Mention spéciale pour ce dernier, big vibes dans la danse ! Yann Sax improvise sur les versions de ‘Beat Them Oh Jah’ et ‘One Common Need’. Son jeu est très mélodique et s’intègre naturellement aux riddims, prenant plus de liberté sur ‘One Common Need’. Il reste ensuite juste le temps pour Skank Addikts Hi Power de passer une last tune Stepper avant de s’éclipser.

A 04h00 Nafa retourne devant la platine et démarre avec la première sortie du label du Sound System Roots Addis Hi Fi, ‘Walking Through Jah Meadow’ avec Ras John B au chant. La production de ce titre Roots Stepper est soignée et calibrée pour le Sound System. L’association avec la voix grave de Ras John B et les beaux arrangements cuivrés ne m’aura pas laissée de marbre ! C’est un véritable plaisir de l’écouter à pleine puissance. On enchaîne avec le titre ‘Health Strength & Power’ de King General et son ambiance unique délivrée par Conscious Sound. On reste ensuite en Angleterre avec notamment un titre épique de Disciples flairant bon les années 90 ! Le titre est ‘Mabrak’ et a été repressé il y a peu sur Partial Records.

04h40, Skank Addikts Hi Power annonce le début du Dub-Fi-Dub et l’inaugure sur CD avec un titre de King Earthquake dont la patte se fait sentir dès le premier kick ! Nafa embraye dans le même registre avec un Stepper. Skank Addikts Hi Power enchaîne avec un big UK Stepper, ‘I Am On A Mission’ de Colour Red. Nafa continue sur une sélection des plus musclées avec une grosse production Digital Conscious, ‘Hail The Emperor’, faisant la rencontre entre Ital Mick et King Alpha. Une ambiance sombre s’installe sur un Stepper spatial des plus physiques. On a droit à du rab avec le titre ‘Shiv Aradhana’ de King Alpha. Ensuite Skank Addikts Hi Power lance sa last tune et pas des moindres, on fait un petit retour dans les années 70 avec une big tune Roots de The Lions, ‘Natty Congo I’. Nafa conclut la session à 05h00 sur les vibes Roots de la famille Shanti-Ites avec un titre de Blood Shanti très entraînant et sublimement arrangé.

Cette nouvelle édition des Dubtherapy fût une réussite ! La péniche a tremblé au rythme d’une sélection au top et les massives étaient au rendez-vous ! Big up Sanga Mama Africa pour l’accueil et la sélection ! Big up Skank Addikts Hi Power pour la sono réglée au poil et la sélection !

Live report et photos : Raphaël