Live Report – Dubtherapy – 30/12/2017 – Péniche Audrey, Charenton (94)

En cette veille de la Saint-Sylvestre, les massives parisiens avaient rendez-vous à la Péniche Audrey pour terminer l’année 2017 en musique avec la Dubtherapy organisée par Sanga Mama Africa, sonorisée par Roots Inity Sound System et avec comme invité de marque Lord Ambassador, venu tout droit d’Angleterre !

Roots Inity Sound System

Roots Inity Sound System

 

Roots Inity

Roots Inity

Roots Inity Sound System s’occupe du warm-up avec une très bonne sélection Roots sur vinyle. Dans un premier temps, le sélecteur/opérateur enchaîne les disques rapidement sans s’attarder sur la version Dub. La sélection est plutôt variée avec des rythmiques Rockers, One-Drop ou Stepper et quelques gros classiques. On pourra notamment écouter les titres ‘Heart Made Of Stone’ de The Viceroys, ‘Money Money’ de Horace Andy, ‘Utopia’ de GT Moore, ‘I Love Marijuana’ de Linval Thompson, ‘I Don’t Want To Be No General’ de Dennis Brown, ou encore ‘Babylon A Fall’ de Yabby You. Voilà de quoi bien se mettre en jambe ! Vers 23h30, le MC, qui jusque-là s’était fait très discret en intervenant seulement entre les morceaux, chante sur la version de l’excellent ‘Foot Stool’ d’Al Campbell. Entre temps, la péniche a commencé à se remplir et il y a déjà quelques massives bien motivés pour skanker devant le mur de 4 scoops. Au milieu d’une excellente sélection Roots Stepper, le sélecteur nous balance deux titres Rub-A-Dub très entraînants et le MC chante sur l’un d’eux avec brio. Sa voix haut perchée se pose naturellement sur le riddim dans un registre singjay mélodique et le résultat est pour le moins réussi ! Par la suite deux autres MC viendront également prendre le micro pour toaster. Peu après minuit, des productions récentes viennent se glisser dans la sélection avec notamment ‘Right Now’ de Little Roy et un titre instrumental Digiroots au trombone bien musclé. Pour terminer la session, on enchaîne avec quelques classiques Roots fin 70’s/début 80’s : ‘Bubbling Fountain (Love Jah)’ de Dennis Brown, ‘Smoking My Ganja’ de Capital Letters et ‘Rasta P’on Top’ des Twinkle Brothers. Vient ensuite la last tune de Roots Inity avec un big Stepper au tempo soutenu : ‘More Unity’ d’Afrikan Simba.

Peu après 00h30, c’est donc au tour de Sanga Mama Africa de prendre place à la tour de contrôle et dans un premier temps la sélection est assurée par Djamba. Il nous propose durant une heure une sélection très musclée essentiellement composée de productions Stepper 3000 sorties ces dernières années. On démarre sur les chapeaux de roue avec la big tune ‘Stop The Wars’ de Ras Teo, qui ne manque pas de faire réagir certains massives, et on enchaîne avec du Stepper 3000 heavyweight au tempo soutenu. La péniche est déjà pas mal remplie et les massives sont en forme pour profiter des vibrations physiques. La sélection se poursuit avec ‘Who Am I’ de Singing Cologne, ‘Show A Likkle Love’ de Danman et Shelly Ravid, un recut UK Stepper du classique Roots ‘Jah No Dead’ de Burning Spear ou encore ‘Jah Victory’ de Luciano et Dubkasm, que l’on retrouve souvent dans la sélection de Djamba. A noter aussi le passage de la dernière sortie de Kai Dub (Maasai Warrior) sur son nouveau label Dub Forward, en collaboration avec Joseph Lalibela : ‘Master Plan’. Le style est typique de Maasai Warrior, la production est calibrée pour le Sound System et la collaboration avec Joseph Lalibela est tout aussi réussie que sur le titre ‘Like A Warriyah’. Pour ma part ce sera la plus grosse claque dans la sélection de Djamba, les vibrations étaient intenses !

Sanga Mama Africa (Nafa et MC Massaia)

Sanga Mama Africa (Nafa et MC Massaia)

Vers 01h30, Nafa de Sanga Mama Africa prend le relais et est accompagnée par MC Massaia pour animer la session. Dès la deuxième tune nous voici plongés dans son style de prédilection, du UK Stepper sombre et mystique typé 90’s. Une belle surprise nous attend pour le titre suivant, il s’agit d’un dubplate vinyle du titre ‘Kilimanjaro’ d’Iration Steppas, un morceau historique du UK Stepper ! Le pull-up tardif est très apprécié des massives, big vibes ! La danse fait littéralement chalouper la péniche. Tout comme Djamba, Nafa n’hésite pas à jouer 2 versions sur certains morceaux et nous avons le plaisir d’écouter un second mix de ce dubplate. Cette seconde lecture du riddim est méditative et progressive, faisant monter lentement la tension. C’est un véritable plaisir d’avoir l’opportunité de se plonger dans les tréfonds du riddim. La suite de la sélection se concentre sur des productions plus récentes avec King Earthquake et Winston Fergus sur le titre ‘Know Myself’ ou encore le titre ‘David Vs Goliath’ de Mighty Prophet. La péniche aura continué de se remplir durant le passage de Sanga Mama Africa et elle est désormais fin prête à accueillir Lord Ambassador comme il se doit. Comme l’a si justement dit MC Massaia, c’est comme si nous passions le 31 ensemble !

Peu après 02h00, Lord Ambassador, représenté ce soir par Alvin Roots, prend place. La sélection démarre avec ‘Freedom Of The Land’ de Sister Beloved en collaboration avec Young Warrior. On enchaîne avec l’excellentissime ‘1st Trumpet’ d’Aba-Ariginals sur 7″, une petite perle musicale pour les amateurs de trompette ! Après cela, on reste sur la nouvelle génération de la scène anglaise avec le chanteur Donovan Kingjay sur le label Conscious Sound et le titre ‘Be Thankfull’. Lord Ambassador fait ensuite un petit retour au Roots en forme d’hommage à Michael Prophet, nous ayant quitté récemment, avec deux de ses big tunes : ‘Mash Down Rome’ produit par Yabby You et l’inoubliable ‘Gunamn’. L’hommage se termine avec le titre ‘Provider’, une excellente production cuivrée des années 2000 signée Sip A Cup. Le plaisir est prolongé sur le même riddim avec le titre ‘Wisdom Of Solomon’ de Roman Stewart, voici de quoi instaurer des vibes positives et énergiques ! Fidèle au style anglais, Alvin Roots n’hésite pas à faire des pull-ups, toujours bien accueillis, et à toaster sur les versions à la gloire de Lord Ambassador, tout en interagissant avec les massives pour leur transmettre son énergie. La sélection passe ensuite sur des dubplates au format vinyle dans un registre Roots très entraînant, avec notamment ‘Jah Love Is Sweeter’ de Lacksley Castell et une grosse version Dub où Alvin Roots reprend le chant original, un vrai régal ! Nous avons aussi l’occasion d’écouter quelques specials old school enregistrés à la gloire de Lord Ambassador, notamment sur un recut du classique ‘Prophecy’ de Fabian, big vibes instantanées !

Lord Ambassador

Lord Ambassador

Lord Ambassador va par la suite alterner entre des productions plutôt récentes, des dubplates et des specials, le tout sur vinyle ! On aura droit à quelques Stepper 3000 bien prenants et physiques, notamment ‘Rastaman Stand Firm’ de Teddy Miller ou le monstrueux ‘Forward Dub’ d’OBF, mais aussi quelques titres dans un esprit Roots tels que ‘Anthem’ d’Aba-Ariginals, ‘Da1yah Song’ de Lutan Fyah ou un énorme dubplate sur le riddim de ‘Mr Bossman’ de Cultural Roots.  Sur le titre d’OBF, Alvin Roots reprend le chant du titre ‘Exodus’ de Bob Marley et termine a capella, big vibes ! On sent qu’il maîtrise son affaire quand il s’agit de sélecter et animer une session, il n’y a pas de temps mort et les massives ne s’arrêtent pas de danser, ce qui fait chalouper la péniche ! Parmi les poids lourds de la scène anglaise, nous pouvons écouter Jerry Lions et le big ‘Cyan Tan Ya’ qui a été beaucoup joué en session depuis sa sortie, ou encore le dubplate ‘Marchin’ de Keety Roots. Ce titre aura été mon gros coup de cœur de cette session. Plus tard dans la soirée, Lord Ambassador fait une petite sélection CD avec la big tune ‘Be Grateful’ de Danny Red et le recut très réussi de ‘Satta Massagana’ sorti sur Sir Logie International Records avec Little Kirk au chant et Sta’Sax au saxophone. Sur la version, il chante en chœur avec les massives les paroles de ce grand classique du Reggae. La boucle est ensuite bouclée avec la version Roots des Abyssinians. Aba-Ariginals fait son retour dans la sélection avec le désormais classique ‘Lucrative’ et la face B ‘Tribute To Jackie Mittoo’. A 04h00, Lord Ambassador joue sa last tune, un Stepper sombre et physique, et laisse les massives sur une note des plus positives !

 

Roots Inity Sound System et Sanga Mama Africa terminent la session avec un Dub-Fi-Dub d’une heure, avec à chaque passage 2 ou 3 morceaux. Les deux crews jouent essentiellement dans un registre UK Stepper musclé, mais Roots Inity joue aussi un titre Digital 80’s avec ‘Paro Them Paro’ de King King et Sanga Mama Africa retourne au Roots le temps d’un morceau avec la big tune ‘The Almighty Power’ des Twinkle Brothers. A noter que Nafa joue aussi un dubplate de Roots Hitek sur vinyle, très certainement avec le talentueux Hornsman Coyote au trombone. Roots Inity Sound System conclue la session avec deux titres Stepper Digital instrumentaux et méditatifs : ‘Coronation’ de Jah Massive All Stars et ‘Hornpipe’ de Hatman.

 

Encore une bien belle session que nous a concoctée Sanga Mama Africa ! Comme d’habitude la qualité était au rendez-vous et les vibrations positives, avec une véritable proximité avec les artistes. Big up Sanga Mama Africa pour la sélection et l’accueil ! Big up Roots Inity Sound System pour la sélection et la sonorisation au top ! Enfin, big up à Lord Ambassador pour la sélection et l’énergie positive dégagée dans la danse !