Live Report – Festival Eclip’Son 2014 – Saint Hilaire de Loulay (85)

La troisième édition du festival Eclip’Son s’est déroulée les 3 et 4 octobre 2014 à Saint Hilaire de Loulay. Lyn Ce y était et nous raconte … Live Report !

Festival

Festival

 

C’est environ 2 600 festivaliers qui se sont réunis sur deux jours pour venir «dubber» au festival Eclip’Son. Les organisateurs ont remis des places en vente pour les deux soirs, par conséquent une foule s’était amassée devant la billetterie de longues heures avant l’ouverture.

Le site est une salle de concert, qui comporte un espace vert à l’arrière, c’est là que le chapiteau Dub, la scène découverte «Réglisse», et les différents stands ont été montés. Le camping se trouve environ à 1 km de la salle. L’accès se fait via un sentier pédestre.

Le vendredi soir, ce sont les Legal Shot Sound System qui ont «fait péter» la vibe les premiers sur leur propre sonorisation. Un système mis au point par leurs soins et qui fait plus de 20 KW avec 12 scoops. Puis une heure après la scène live démarre avec Soom T qui remplie la salle. Côté chapiteau Dub, les Legal Shot passent les platines à Radikal Guru.

Ackboo

Ackboo

Puis Lyricson succède Soom T sur la scène live, et il est loin de désemplir la salle. Le chapiteau renchaîne avec le sound system Legal Shot qui passera quatre fois dans le week-end, pour clore avec Tom Tattersall & Mark Yt des Mungos Hi-Fi. Pendant ce temps dans la salle des lives, Elisa Do Brasil est aux platines. Certains ont eu du mal à faire leur choix entre les deux, mais difficile d’écouter tout le monde. La scène découverte «Réglisse», n’est pas en reste avec l’impressionnant Guimbal qui manie seul tous ses instruments : Guitare en main, chant, didgeridoo, et tambourin au pied…

Côté camping, les associations Kur2jeu, et collectif Icroacoa, ont organisés des activités les journées du vendredi et du samedi. Icroacoa est un collectif spécialisé dans l’animation et Kur2Jeu, propose des jeux grandeur nature tel que les petits chevaux, le palais, le jeu de dames… Nous sommes très peu allé sur le camping, les activités nous ont parus être une bonne idée mais nous avons étés surpris de voir autant de canettes et diverses détritus au sol.

Le samedi soir c’est toujours le chapiteau Dub qui ouvre les festivités avec Legal Shot Sound System. Un chapiteau qui ne désemplira pas. Pas étonnant vu le plateau …C’est d’ailleurs là que nous sommes restés la plupart du temps. Le Maneki-Neko est là, derrière le matos des Legal Shot et devant les machines des Mahom Dub, il attend, nous aussi en fait !! On en peut plus !! On veut entendre ‘The shankin’ cat‘ en live. Je crois que c’est Polak des Legal Shot qui annonce que dans 1⁄4 d’heure c’est au tour de Mahom. Ça y est, c’est parti !! Malgré un petit problème de réglage de leurs machines à la sono des Legal Shot, Joris et Toinou enflamment le dancefloor.

 

Mungo's Hi Fi

Mungo’s Hi Fi

Toinou ajoute la rythmique aux mélodies créées par Joris avec brio. Et c’est parti pour un voyage autour du monde. ‘Deep in your‘ a un début qui me fait penser à un début de morceau ‘tekno Hard core‘. ‘Trikcin upon di track‘ est ma préférée, mais on a bien aimé aussi ‘Don’t say you have never been told‘ avec son côté reggae. Sans oublier bine sûr ‘Cerbère 2.0‘ qui nous emmène aux portes de l’inconnu. La collaboration des Mahom et de Panda Dub est également une véritable orgie. Un live du tonnerre dont a pas envie qu’il s’arrête, un Dub Step de qualité avec une bonne basse.

 

 Kanka accompagné de son bassiste Chris-B nous ont joué des morceaux du nouvel album ‘Watch your step‘ comme ‘Stepperstyle‘ qui est un de mes morceaux préférés, mais après Mahom, nous avons eu du mal à être complètement dedans. Ackboo clos la soirée sous le chapiteau Dub accompagné de King General. Ils ont tout déchirés avec un Dub Stepper qui finira éléctro. Un très bon duo que nous avons apprécié sur ‘Quality‘. Le public est bluffé, c’était au top, Ackboo immortalise le moment avec une photo.

Il est 1h56, c’est fini, les festivaliers commencent à rejoindre le camping avec de bonnes vibes plein la tête !! Un bon petit festoch que l’association Vibra Son a mené à bien pour la troisiéme année consécutive, avec de très bons artistes. Un temps mitigé, la pluie aura fait son apparition le samedi à 16h30 à torrent, pour se calmer vers 18h30 en pluie fine ; ce qui n’a pas empêché les festivaliers de passer un très bon week-end.

Live Report et Photos : Lyn Ce