Live Report – Festival Ouaille Note ? #6 – Vasles (79)

Les 07 et 08 septembre 2018, l’association Gâtin’Ouaille organisait la 6ème édition du Ouaille’Note Festival dans les locaux du stade Abel Chargelègue, à Vasles (79), labellisé Mouton village. Justine et Colas de Culture Dub y étaient pour vous… Flashback sur ces 2 jours de festival !

Bethsabee

Bethsabee

 

Vendredi 07 septembre

Le camping a ouvert ses portes à 12h permettant ainsi aux festivaliers d’arriver petit à petit et d’installer tranquillement leur campement jusqu’à l’ouverture du site qui aura lieu à 19h. Les concerts, quant à eux, débutent à 20h avec Bethsabee.
Certains auront bien sûr reconnu celle qui a auparavant collaboré avec Culture Dub Sound, avant de se lancer dans son projet solo. Seule sur scène et faisant partager son énergie aux festivaliers., elle enchaîne ses titres tels que ’President‘, ‘Call upon‘ ou encore ‘Move‘ , issus de son premier album solo « Nut« . Les rythmes de la bass music annoncent une soirée festive !

La Frant'Fare

La Frant’Fare

Le site du festival se remplit peu à peu et, à chaque changement de plateau sur la scène intérieure, La Frat’Fanfare nous offre un intermède musical qui varie à chaque fois. Cette année, la formule proposée par la fanfare est différente. Elle est, en effet, placée sur une petite scène à l’extérieure, mais elle est également accompagnée par DJ Nest, originaire de Poitiers.

Jahneration

Jahneration

Sur la scène intérieure, c’est au tour de Jive Me de proposer une sélection de ses titres aux rythmes électro-swing. Le dynamisme des quatre membres du groupe a conquis le public !
Jahneration prend ensuite le relais. Les deux chanteurs, accompagnés de leurs musiciens, offrent aux festivaliers un super concert mêlant reggae et hip-hop ! Parmi les titres joués, on peut entendre ‘Run away‘, ‘No want‘ ou encore ‘Badminds‘, tous issus de leur album « Jahneration« , sorti en 2016 sur le label Ovastand. Le public est de plus en plus chaud…Nouveau succès pour les deux compères parisiens !!!

L’Entourloop prend ensuite les commandes de ce vendredi soir. Les « papys-DJ » sont, bien sûr, en compagnie de Troy Berckley au chant, et de N’Zeng aux cuivres. Leur scénographie aux images de vieux films ou dessins animés accompagne parfaitement leur set ! Devant un public plus que bouillant, les deux DJ’s enchaînent leurs titres tels que ‘Push the limits‘, leur collaboration avec Biga*Ranx ou encore ‘Le tour de force‘, issus de leur album « Le Savoir Faire« , sorti en septembre 2017, chez X-Ray Production. ‘Dreader than dread‘, leur collaboration avec le Jamaïcain Skarra Mucci, et ‘Want it back‘, titre présent sur leur EP, également paru chez X-Ray en août 2017, feront également partie des titres joués pendant leur prestation de haute volée.

L'Entourloop

L’Entourloop

Pour chauffer le public encore un peu plus, les deux DJ’s viennent sur le devant de la scène avec leur mixette, où ils offrent au public un mix exceptionnel ! ‘Le bonheur‘, leur association avec Panda Dub, présente également sur « Le Savoir Faire« , clôturera ce set une fois de plus explosif !

Ce premier soir sera clôturé par Mahom. Les deux dubmakers, accompagnés de leur fidèle Skankin’Cat, offrent au public leur Dub stepper surpuissant !
Dub in Faluja‘, issu de leur dernier album « Fell in« , sorti sur le label ODG Prod en 2017, sera l’un des premiers titres joués pendant leur set. Après s’être mutuellement présentés au public, Toinou nous confiera que c’est le jour de l’anniversaire de son complice Joris, qui sera beaucoup touché de cette attention de la part de son acolyte et du public.

Les festivaliers entonneront un « Joyeux anniversaire » en son honneur. Le set reprendra et parmi les titres joués par les deux dubmakers français, on pourra notamment entendre ‘Justice‘, production Culture Dub sortie sur le label Culture Dub Records en avril 2016.
Ça skanke à Vasles et la température est à son maximum !!! ‘Tricking upon di track’, titre présent sur leur opus « The skankin’ cat« , paru chez ODG en octobre 2014 continuera à faire jumper la foule, le public est très très chaud mais la fin du set des Mahom arrive déjà…

 

Mahom

Mahom

 

Après cette première soirée, les festivaliers regagnent le camping où le collectif Dub In Sèvres a installé un sound system, pour les deux soirs, afin de prolonger la fête.

Samedi 08 septembre

Le site ouvre ses portes à 18h30 tandis que les concerts débutent à 19h10 avec le groupe Acadians. Ce groupe venant de l’Ouest de la France présente au public une succession de titres aux sonorités soul, jazz et rock.

Naamân

Naâman

La seconde soirée de fête est lancée !
Comme la veille, c’est la Frat’Fanfare qui assurera l’ambiance entre chaque concert.

Colours in the street sera le second groupe à monter sur scène. Avec leur musique dynamique aux sonorités pop, le groupe de niortais fait partager au public les titres de
leur EP « Tell the world ». L’ambiance s’installe à Vasles !

French Fuse fera à son tour son entrée sur les planches. Ce duo de DJ’s originaire d’Aix-en-Provence, dont le visage est dissimulé sous un bonnet et des lunettes de soleil, offre aux festivaliers une succession de mixes des bruits de notre quotidien et de publicités. Le public est chaud !

Tha Trikaz

Tha Trickaz

C’est ensuite au très attendu Naâman de prendre possession de la scène. La salle se remplit à une vitesse hallucinante ! Accompagné de ses musiciens, ses chansons aux sonorités reggae envahiront le Ouaille’Note. ’I’m alright‘, ‘House of love‘ ou encore ‘La la la‘, issus de ses différents albums et EP , feront partie des titres repris à l’unisson par le public. Succès garanti pour le reggaeman normand !

Tha Tricaz aura le privilège de clôturer cette 6ème édition du Ouaille’Note. Le duo français de DJ’s aux masques de chat rappelant les mangas japonais enflamment littéralement le public ! Les sons bass music, trap et hip-hop font grimper l’ambiance à son maximum !
‘Megaphone’, ‘Boom’ ou encore ‘Otomatic’ feront partie des titres joués pendant leur set. Les festivaliers sont super chauds pour ce dernier concert de la soirée ! L’un des membres du groupe s’élancera de la scène dans le public pour un slam exceptionnel sur le titre ’Dopeness VIP‘, leur collaboration avec Creaky Jackals. Il immortalisera son slam en se filmant… Le concert finit de manière explosive !!!

Les festivaliers regagnent ensuite le camping afin de profiter un peu plus longtemps de cette dernière soirée. Comme la veille, le mur dub raisonnera une bonne partie de la nuit permettant ainsi aux fêtards de
prolonger la soirée…

Un grand merci à toute l’équipe du Ouaille’Note pour le choix de la programmation et l’accueil durant cette 6ème édition !
A l’année prochaine !!!

Live Report : Justine
Photos : Kasper

Auteur:

Dj Producteur Reggae / Dub / Cumbia Dub / Dubstep - Fondateur de l'Association Djahkooloo en 1999 (Production, Management et Label d'Artistes) - Fondateur du concept Culture Dub depuis 2000 (Dreadzine Culture Dub, Webzine Culturedub.com, Label Culture Dub Records...), Organisateur des fameuses Nuits du Dub depuis 2005 et animateur de l'émission Culture Dub sur Radio Pulsar depuis 2002 et sur Party Time depuis 2013 ... Membre du Culture Dub Sound !.....