Live Report – Festival Terres du Son 2016 – Monts (37)

Du 8 au 10 juillet a eu lieu la 12ème édition du Festival Terres du Son. Le domaine de Candé a de nouveau été épris d’une ambiance musicalement et humainement magique grâce aux performances de Biga*Ranx, Panda Dub Live Band ou encore DJ VadimTi Kaya y était pour Culture Dub et vous raconte !

Biga*Ranx

Biga*Ranx

 

Vendredi, sous le soleil et la chaleur, les nombreux fans de Biga Ranx* attendent déjà depuis un bon moment… Pour l’édition précédente de Terres du Son (lire le report), le chanteur tourangeaux avait joué sur la petite scène où il y avait bien trop de monde par rapport à l’espace prévu. Cette fois, on le retrouve sur une des 2 grandes scènes, accompagné de son guitariste, de son batteur et d’Olo (Ondubground) aux machines. Le public est à fond, Biga Ranx* se déhanche… Et c’est un plaisir d’entendre un mélange de ses sons récents et des anciens dont on est toujours fans ! Sur la fin de son set, il invitera même sur scène des proches de son label Brigante Records : Art-X au mélodica, Green Cross et Adam Paris au chant, et même sa petite fille qu’on a pu apercevoir… So cute !

Panda Dub

Panda Dub

Les fans de Dub se sont ensuite précipités vers la petite scène Propul’son pour pouvoir jumper sur les sons du Panda Dub Live Band. On retrouve alors Panda Dub lui-même, accompagné de Mayd Hubb à la batterie et Bruno Bethier (Massive Dub Corporation) à la basse. L’enchaînement est parfait et permet de maintenir encore pour un moment l’ambiance et les pas de ‘Danse Macabre’…

Le lendemain, deux artistes ont réunis un nombre impressionnant de festivaliers : les Casseurs Flowters ! Bon ok, c’est du Hip-Hop et non pas du Dub ou du Reggae… Mais quels flows et quels textes ! Donc au moins un petit mot pour vous dire combien Orelsan et Gringe assurent sur scène, avec leurs textes pleins d’humour et en même temps tellement réalistes… Du Rap certes, mais du Rap frais et qui casse les codes du Rap français comme on le connait !

Naâman

Naâman

Cette année, la programmation était encore une fois éclectique et de haute qualité et ce même soir, je découvre aussi Side Effekt, un groupe récent mais avec déjà une réelle identité. Au nombre de 4 musiciens, ils livrent un live puissant avec des sons Dub, Drum & Bass, Electro… A découvrir et à suivre !

Dimanche, le dernier jour du festival Terres Du Son (déjà…), on retrouve Naâman en plein après-midi, sous le soleil brillant. Fans nombreux, messages de paix, d’amour et d’unité… Bref l’esprit Reggae, et surtout l’esprit Naâman quoi ! Sur scène il est énergique, danse à fond… Et on a même eu droit à un morceau comme à ses début, seul avec son DJ, plus orienté Dub ! Good vibrations.

Pour conclure les scènes Reggae/Dub/Hip-hop/Electro (et ouais la communauté Culture Dub est ouverte !), le duo DJ Vadim & Big Red ambiance le petit Châpito’ du festival. Je les voyais pour la première fois en live, quelle énergie et surtout… QUEL FLOW !!! Mention spéciale pour la reprise de Bashung (‘La nuit je mens’) qu’on peut retrouver dans le dernier album de Big Red intitulé « Vapor » (lire la chronique) Big up encore à la Brigante Family !

Merci à toute l’organisation, les bénévoles mais aussi tous les stands indépendants et plus particulièrement la Charcuterie Musicale (ils sont partout et on kiffe !). Encore bravo pour l’écovillage très complet et toutes les petites améliorations au fur et à mesure des années !

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Live Report & Photos : Ti Kaya