Live Report – Groove On Earth #2 – Plozévet (29)

L’été est arrivé, et avec lui démarre la saison des festivals. Le week-end du 1er juillet c’est du côté de Plozévet dans le Finistère sud que cela se passait avec la seconde édition du festival Groove On Earth. Un jeune festival prometteur qui fait la part belle au Reggae, à la culture Sound System et à l’artisanat local, un mélange détonnant ! On a pu retrouver Revival Sound System et Mystikal Sound System pour sonoriser ce week-end en beauté.

Groove On Earth

Groove On Earth

 

Le site du festival avait beau être situé à proximité directe de la ville, le site était très bien aménagé et de par sa taille humaine on s’y sentait de suite comme à la maison. Le grand chapiteau abritait la scène live tandis que Revival Sound System a posé sa sono sous une belle tente marocaine et que Mystikal Sound System a investi la salle polyvalente avoisinante. Pour agrémenter le tout, un grand marché d’artisanat local était installé. Avec ses 3 jours, ses 3 scènes et ses multiples animations et ateliers, le Groove On Earth nous proposait un beau programme ! Le temps me manquant pour pouvoir profiter des 3 jours, je n’ai pu venir que le samedi, voici donc un aperçu de ce qui a pu s’y passer.

Revival Sound System

Revival Sound System

J’arrive vers 17h sur le site, la musique n’a pas encore démarré mais une partie du public est déjà présent. Pour l’instant l’ambiance est plutôt à la détente, c’est l’occasion de faire le tour du site. En plus des 3 scènes musicales, il abrite un marché artisanal fort sympathique avec certains stands plutôt atypiques, telle la maison en bois mobile ! L’ambiance est bon enfant et propice à la discussion, on se sent comme à la maison. La présence de jeunes familles avec leurs enfants accentue d’autant plus le côté familial du festival.

A 18h, la sono de Revival Sound System commence à se faire entendre sous la tente marocaine. C’est Western Foundation qui assure le premier set avec une sélection axée Roots et Rocksteady. Une heure plus tard, Play I One 45 prend la relève avec une grosse sélection Digital. On pourra notamment écouter la big tune ‘Weed Them Out’ de Little Kirk. Les riddims sont souvent déclinés sur plusieurs versions chantées ou toastées qui s’enchaînent à tout va.

En faisant un petit tour au chapiteau de la scène live, je découvre David Le Deunff. Seul, armé de sa guitare acoustique et sa pédale de boucle, il construit devant nous ses chansons entraînantes.

Retour sous la tente marocaine, Brozearth Sound a déjà entamé la seconde moitié de son set. Ce jeune crew rennais propose lui aussi une sélection axée Digital, comme avec le titre ‘No Worry Mum’ de S’Kaya, disponible sur la dernière sortie du Bent Backs Records. Mais nous aurons aussi droit à une bonne rythmique Stepper avec le nouveau titre de Yehoud I, ‘Leave Babylon’, sorti sur le tout jeune label Skank O’Clock Records. Le morceau sonne parfaitement sur Sound System et réveille en moi l’envie de skanker dans tous les sens, une affaire à suivre ! Brozearth Sound termine avec un superbe Roots jazzy qui, avec son tempo lent et ses arrangements cuivrés, donne la sensation de suivre une procession.

Wax Diggers

Wax Diggers

A 21h, Wax Diggers débarque aux platines et démarre directement une grosse sélection Digital inna 80’s style ! Les big tunes s’enchaînent sans relâche, tel le titre ‘Why Can’t They Just Leave Us Alone’ de Sammi Levy. Petit à petit la tente marocaine se remplit et les rythmiques Digital sont parfaites pour mettre les massives en jambe.

Le terrain est donc déjà préparé lorsque Like Dat Records commence son set. A ma grande surprise on aura droit à une grosse sélection de Hip-Hop américain à l’ancienne ! Il est rare de pouvoir écouter ce genre de musique sur Sound System et dans le cas présent cela sonnait très bien, les bonnes instrus à l’ancienne ont fait groover le dancefloor. La côte est américaine est bien représentée avec le rap old school de Sugarhill Gang et son classique ‘Rapper’s Delight’, l’incontournable A Tribe Called Quest et le titre ‘Can I Kick It’,  les Beastie Boys, ou encore le rappeur Action Bronson et son excellent titre ‘Shiraz’. La côte ouest n’est pas en reste avec notamment Cypress Hill et le titre ‘Insane In The Brain’. Les amateurs de bon vieux Hip-Hop américain auront donc pris leur pied. Plus le temps passe et plus les massives sont réceptifs et investissent la tente jusqu’à la remplir entièrement.

23h30, il est temps pour Revival Sound System de prendre le contrôle de sa sono. Après un premier titre Roots au chant féminin, le ton est montré : gros Digital ! D’un coup les scoops poussent un peu plus et on peut ressentir pleinement la puissance des basses. L’ambiance sous la tente marocaine bat son plein.

Mystikal Sound System

Mystikal Sound System

Pendant ce temps, Mystikal Sound System lance les hostilités dans la salle. La transition avec Revival Sound System est toute trouvée : la sono pousse déjà bien fort sur les basses et lorsque j’arrive retentit une tune Digital. La sélection alterne ensuite entre du Stepper, avec notamment le bien nommé ‘Stepper Style’ de Kanka ft. Echo Ranks, et du Digital, le tout joué de façon musclée sur la sono. Mystikal ne nous laisse pas beaucoup de temps pour souffler, la sélection est dense et calibrée pour faire skanker, même les plus réticents !

Vers minuit, Leylo commence son set. Ce jeune dubmaker breton propose un set live Dub, à l’instar de Barbés D, qui est aussi au programme ce soir. Ses productions me font très bonne impression sur Sound System, là encore la sélection alterne entre Digital et Stepper.

Entre temps, en allant faire un petit tour dehors, je découvre un spectacle de feu qui ravit les plus petits comme les plus grands.

A mon retour dans la salle, Wax Diggers nous fait le plaisir d’être derrière les platines et nous sélectionne une belle brochette de morceaux Stepper, dont la big tune ‘Good Vibration’ de Mad Professor & The Sane Inmates avec Shaloma au chant. Avec son chant féminin, son trombone et sa ligne de basse typiquement Stepper, ce morceau fait instantanément mouche ! Un excellent moment.

Peu après 01h30, Barbés D prend place derrière sa table de mixage pour un set live & direct. Après un morceau introductif posant une ambiance sombre, on est parti pour se prendre une bonne grosse dose de basses inna dubwise style ! La sélection alterne entre Stepper et Digital. On aura droit au titre ‘Signs’ enregistré avec Sista Bethsabée au chant, qui n’est autre que la première sortie sur Culture Dub Records ! A côté de ça, Barbés D nous joue quelques morceaux de son album sorti chez Patate Records (lire la chronique) mais aussi quelques dubplates bien sombres. L’ambiance est excellente dans la salle, étant assez grande tout le monde peut trouver de la place pour danser et les massives en profitent pleinement !

Le temps file à toute vitesse et, peu avant 03h, l’heure de la last tune sonne déjà. Mystikal Sound System s’en occupe et conclue la session avec le désormais classique ‘Victory’ de Dubkasm, chacun donne tout ce qu’il a pour profiter de la dernière sélection de la soirée.

Bravo à toute l’équipe du Groove On Earth festival pour cette seconde édition des plus réussie ! Big up pour l’accueil ! Voici un jeune festival breton qui donne l’occasion de s’évader en musique dans une ambiance familiale. Et dans une belle région pour couronner le tout !

Big up à tous les artistes présents !

Live Report et Photos : Raphaël