Live Report – In CLAPS We Trust #2 – Foyer de l’INSA, Rennes (35)

Voici une date que bien des Rennais devaient attendre ! Ce jeudi 21 avril les quatre Sound Systems de Rennes – à savoir Legal Shot, Bout’40, I-Skankers et Burning Dancefloor – se sont réunis au foyer de l’INSA pour un Sound Meeting dans les règles de l’art. Date historique s’il en est !

Sound Meeting

Sound Meeting

 

Cette soirée n’avait pas pour unique but de faire skanker les massives mais aussi de promouvoir et de soutenir le projet du C.L.A.P.S. (voir l’article). Cette association réunit justement les quatre Sound Systems rennais dans le but de créer une nouvelle salle pour des événements culturels et socioculturels. Le C.L.A.P.S. a unit ses forces avec le Bebop de l’INSA (organisation de concerts) pour mettre en place cette soirée de soutien. Les fonds recueillis sont directement reversés au projet, raison de plus pour ne pas manquer cet événement !

I-Skankers Sound System

I-Skankers Sound System

Me voici donc arrivé au foyer de l’INSA, peu avant 22h. Burning Dancefloor a déjà terminé son premier set et I-Skankers lance les dernières tunes de leur set. Les Sound Systems vont dans un premier temps tourner toutes les 30 minutes.

I-Skankers fait une sélection affûtée de big tunes Roots qu’il est bon de pouvoir écouter sur Sound System : ‘Them A Mack Jah’ de Donovan Adams, ‘Rat A Cut Bottle’ de Lion Roots  ou encore la last tune du set ‘Rocky Road’ de Lloyd Robinson, pour en citer quelque uns. Même si la salle est encore peu remplie, on se met bien dans l’ambiance près du stack.

A 22h10, Bout’40 prend la main et commence direct sur du Stepper. L’envie de skanker ne se fait pas attendre. Le deuxième titre vire carrément Dub to Dubstep et même si je dois avouer ne pas être un grand amateur du genre, je suis conquis par la ligne de basse qui procure des sensations physiques des plus surprenantes, une vraie réussite ! Bout’40 continue à jouer sur le même créneau Dub Stepper et réussit à faire skanker à l’unisson bon nombre du public déjà présent.

Legal Shot vient prendre place à 22h40 et démarre son set sur un morceau Roots instrumental de derrière les fagots avec un solo de saxophone qui donne la patate ! Place ensuite à une exclusivité : on a le plaisir d’écouter un titre du dernier LP de Blackboard Jungle, ‘Sounds From The Ark’, dont la sortie est prévue le 25 avril. Leur style Roots Stepper est d’une efficacité redoutable en Sound System ! On continue sur les nouveautés avec le titre ‘God Bless Pickney’ extrait du dernier album de Mungo’s Hi-Fi ft. YT (voir la chronique), la dernière production du crew Suisse High Smile HiFi en featuring avec le chanteur S’Kaya et la dernière sortie de chez Bent Backs Records, le ‘Sweet Rub A Dub’ de King Kong, inna digital style ! Avec les basses profondes de la sono du Legal Shot c’est du pur plaisir ! Le set se termine sur le dubplate ‘Musically Mad’ de Mr Williamz qui détruit tout sur son passage, approbation générale !

Burning Dancefloor Sound System

Burning Dancefloor Sound System

Il est temps maintenant pour Burning Dancefloor de revenir. Cette soirée est l’occasion pour le crew de nous présenter leur tout nouveau Sound System Appolo-IV réalisé par TLHP. C’est donc une sono réalisée par des professionnels, ce qui est rare dans le monde du Sound System Dub. Le set est assuré par Loom qui axe d’emblée sa sélection sur des remixs de big tunes Roots à la sauce Bass Music. On pourra reconnaître les titres ‘Babylon Too Rough’ de Gregory Isaacs ou ‘Legalize It’ de Peter Tosh. On aura droit plus tard à une version Dubstep du titre ‘Kingston Town’ d’Alborosie. Le public est réceptif et se masse avec plaisir devant le stack. Pour les trois dernières tunes du set on revient à une sélection plus « classique » avec un titre des Improvisators Dub. Vient ensuite la big tune de Dread & Fred ‘Down Too Long’. Le style si particulier du duo anglais est immédiatement reconnaissable et le public accueille le pull-up avec énergie ! Loom termine son set des plus éclectiques avec un gros Digital qui fait mouche.

La salle commence à être bien remplie, les massives sont chauds bouillants, I-Skankers peut prendre le relais en toute sérénité et nous présenter une sélection aux petits oignons. Après un superbe Roots au mélodica, on peut écouter la dernière sortie sur le label I-Skankers Dubplate : ‘Jah Is Near’ de Dan I Locks, un gros Stepper calibré pour le Sound System ! C’est l’occasion pour Steppin’Pablo de prendre le micro sur la version dub et de le partager avec un invité de marque : Culture Freeman ! Quel plaisir de voir une telle pointure de la scène UK ! On enchaîne ensuite avec une exclusivité des studios du crew italien Moa Anbessa : ‘Jah A Di Best’ de Jules-I. Déjà joué par les plus grands Sound Systems (Blackboard Jungle pour ne citer que lui), ce morceau sonne déjà comme un classique pour moi. Après  un pull-up qui ne manque pas de faire réagir le public, I-Skankers passe la version de Prince David puis la version mélodica et enfin une version inna dubwise style ! Encore une fois Steppin’Pablo prend le micro et continue à chanter a cappella alors que le morceau se termine, big vibes ! On en redemande ! Qu’à cela ne tienne, voici en last tune un Stepper instrumental au trombone, une tuerie que la selecta Lyloo décline sur plusieurs versions.

Legal Shot

Legal Shot

Minuit passé, c’est au tour de Bout’40 de faire ronfler sa sono. Le set démarre sur des productions maisons dans un style qu’ils qualifient eux-mêmes de Rubadubwise. Plus tard, on pourra écouter leur remix du titre ‘Bad Cops’ de Mexican Stepper ft. Earl Sixteen, ce qui avait fait l’objet d’un contest sur les pages de Culture Dub (voir l’article) !

A 00h40, Legal Shot reprend la main. Comme pour le précédent set, la sélection démarre sur un Roots instrumental, cette fois-ci avec un superbe solo de flûte, très certainement un dubplate du crew. Ensuite, Legal Shot reprend dans son registre favori : du gros Rub-A-Dub inna digital style ! La sono ronfle à tout va, pas de quartier ! La foule est de plus en plus dense près du stack, il devient difficile de s’y faire une place de choix. L’énergie de Matty Dread et de sa sélection est directement transmise aux massives visiblement très contents de retrouver le Sound System à domicile. Les dubplates s’enchaînent à la perfection, notamment un Midnight Riders, avec quelques exclusivités comme un titre de Tonto Irie à sortir prochainement sur Cubiculo Records et le titre ‘Hustling’ de Solo Banton et Echo Minott. A noter que celui-ci est une production Legal Shot qui va bientôt sortir en 12″ sur leur label. Avec sa ligne de basse ronde et dynamique qui invite instantanément à la danse, voilà qui ravira les amateurs de Rub-A-Dub !

Les crews vont maintenant faire chacun un set de 15 min avant d’entamer le traditionnel Dub-Fi-Dub. Pour mon plus grand plaisir I-Skankers joue en vinyle un recut au trombonne du ‘Kunta Kinte’ riddim sorti sur Sip A Cup Records. Le crew termine son set avec une production maison dans le style Stepper qu’ils affectionnent tant, avec Steppin’Pablo au mélodica ! Legal Shot joue du Pupajim avec notamment un dubplate sur le titre ‘Mr Bossman’ qui est une pure tuerie, impossible d’échapper à la puissance de la basse.

02h12, il est déjà temps de démarrer le Dub-Fi-Dub ! C’est désormais Tr3lig qui est à la sélection chez Burning Dancefloor, il nous gratifie à chacun de ses passages d’une big tune dans l’un de ses styles de prédilection : ‘Feel Like Jumping’ de Marcia Griffiths pour le Rocksteady, ‘Stick A Bush’ de The Gladiators pour le Roots et un Digital bien dansant. Il en va de même pour les autres crews, chacun terminera dans son style de prédilection, no compromise !

Peu avant 03h00, le moment que l’on redoute tous arrive, le son s’arrête, la soirée est terminée et c’est avec le sourire aux lèvres et les jambes cassées en deux que l’on quitte le foyer de l’INSA. Cette session In CLAPS We Trust fût une franche réussite ! Quel plaisir de pouvoir assister à un sound meeting de cette qualité avec les sonos locales, un grand moment ! Cela n’augure que du bon pour le projet du C.L.A.P.S. dans les mois et les années à venir. Rennes est une ville avec un fort potentiel, qu’on se le dise !

Un gros big up à Legal Shot, Bout’40, I-Skankers et Burning Dancefloor, vous nous avez offert une session d’anthologie ! Big up à Bebop pour l’accueil ! On attend la suite avec impatience, soutien total au C.L.A.P.S. !

Live Report et Photos : Raphaël