Live Report – La Nuit Du Reggae 2016 – Parc Expo, Lorient (56)

La troisième édition de La Nuit Du Reggae se déroulait ce samedi 29 octobre 2016 à Lorient. Une fois de plus, la programmation était très riche avec de nombreuses têtes d’affiches comme Dub Inc, Soja ou Danakil et la présence, entre autres, d’Ackboo pour représenter la scène Dub !

Ackboo

Ackboo

 

Regie Scène organise depuis de nombreuses années déjà le Festival Insolent, et La Nuit Du Reggae est depuis trois ans une des soirées de ce festival. Répartie sur deux halls, la programmation était impressionnante, entre valeurs sûres et nouvelle génération du Reggae Français, Reggae International et Dub, il y en avait pour tous les goûts, ce qui a attiré un large public puisque le festival affichait complet !

S.O.J.A

SOJA

J’arrive un peu avant 19 heures dans la salle car un des concerts que je voulais le plus voir débutait à cet horaire. En effet, c’est Ackboo qui jouait à cette heure, un peu tôt pour du Dub mais tant pis ! L’artiste n’est pas venu seul, puisque Brother Culture était avec lui, et fait une entrée fracassante sur scène avec l’énorme ‘Critical’ d’ODG. Le MC va ensuite poser ses lyrics sur les différentes tunes jouées live par Ackboo, parmi lesquelles ‘Long Story’, ‘Quality’, ‘Freedom’, évidemment les terribles ‘Invincible’ et ‘Inna Sky’ issu de son dernier vinyle sorti il y a peu (lire la chronique), et un final de folie avec ses plus anciens ‘Turn Up The Amplifier’ et ‘Bangladesh Dub’, deux titres qui ont largement fait leurs preuves ! L’horaire n’était pas forcément idéal pour du Dub, mais Ackboo s’en tire donc parfaitement bien avec ce set, la salle s’est d’ailleurs bien remplie pendant le temps qui lui était imparti, c’est bon signe !

Ce sont ensuite les américains de SOJA qui venaient jouer sur la grande scène. Très joli coup réalisé par Regie Scène, car peu de dates en France était programmé sur leur tournée, Lorient étant leur dernière il fallait en profiter ! La dernière fois que je les avais vu je n’avais pas été très emballé, cette fois je les ai trouvé bien mieux. Leur Reggae teinté de Pop très typique de la scène Américaine est très efficace sur des morceaux comme ‘Rest Of My Life’, ‘Not Done Yet’, ‘I Believe’, ‘She Still Loves Me’ ou encore ‘I Don’t Wanna Wait’. A noter aussi la grande forme de leur guitariste, qui interprète aussi quelques titres, comme par exemple ‘Be Aware’, pour un très bon moment !

En attendant le prochain concert je fais une première incursion sur le deuxième hall, où c’est LMK qui est en train de jouer. Je ne connaissais que de nom cette jeune chanteuse sans avoir jamais écouté ses morceaux, eh bien je vais m’y intéresser de plus près ! Ce fût pour moi la belle découverte de ce festival, LMK a un flow très efficace, elle a interprété des titres issus de son prochain album, je vais attendre sa sortie, je n’ai pas pu tout voir de son set mais j’ai trouvé ça pas mal du tout, une artiste à suivre !

Dub Inc

Dub Inc

Retour sur le grand hall avec le concert de Dub Inc. Les stéphanois sont actuellement en pleine tournée pour présenter leur dernier album « So What », qui est une fois de plus très bon. Ils auront notamment interpréter issus de ce dernier les tunes ‘Triste Epoque’, ‘Grand Périple’ ou ‘Exil’, en plus de quelques uns de leurs grands classiques comme ‘Dos à Dos’ , ‘Better Run’, ‘My Freestyle’, ‘Crazy Island’, ‘Murderer’ ou le toujours aussi apprécié ‘Rude Boy’, pour un concert plein d’énergie auquel le public est toujours très réceptif !

Nouveau détour par le second hall pour voir un autre groupe dont j’avais entendu parler sans jamais les avoir écouté, Jahneration. Eux aussi ont un certain potentiel, et une base de supporter déjà fidèles de ce que j’ai pu voir ! Je ne connais pas beaucoup leur répertoire mais c’est un groupe qui va compter à l’avenir certainement, qui auront aussi assuré une belle prestation de ce que j’ai pu voir.

Je retourne ensuite sur le grand hall voir un artiste que je n’avais pas vu depuis pas mal d’années, Patrice. J’avoue avoir été un peu déçu par son concert, son mélange de Reggae, Pop, Soul entre autres a eu du mal à m’embarquer, malgré quelques bons passages, notamment ‘Everyday Good’, ‘Sunshine’, ou bien sûr le toujours entraînant ‘Soulstorm’ ou son énorme ‘Two Voices’ de fin, pour un concert qui ne m’aura pas totalement convaincu malgré toute l’énergie de l’artiste.

Le dernier groupe à se produire sur la scène du grand hall était attendu du public puisque de nombreux spectateurs sont toujours présents malgré l’heure tardive. C’est Danakil qui vient conclure cette belle soirée. Eux aussi viennent présenter leur nouvel album « La Rue Raisonne », que je trouve plus réussi que leurs derniers albums personnellement. On pourra notamment entendre de ce dernier album le big ‘Echosystème’, ‘Back Again’ avec un Natty Jean en feu ou encore le très bon ‘Mediatox’, Balik n’a rien perdu de son talent d’écriture! Mais le crew va également jouer quelques classiques plus anciens, ‘Poupées Russes’, ‘Champs De Roses’ ou évidemment le toujours très demandé ‘Marley’. Manjul accompagne le crew sur cette tournée aux percussions et prendra également le micro pour un titre. La soirée se terminera sur une tune avec beaucoup d’artistes présents ce soir qui vont se relayer au micro, Patrice, Jahneration, Volodia entre autres, pour finir sur une jolie note cette nouvelle édition de La Nuit Du Reggae, une fois de plus très réussie !

LMK

LMK

 

Comme lors des années précédentes (lire le report de 2015), Regie Scène aura réussi à attirer un large public grâce à une programmation solide et variée, entre groupes confirmés et belles découvertes bien que je n’ai pas pu voir tout le monde malheureusement, mais rendez-vous l’année prochaine !

Big Up Regie Scène pour cette nouvelle très belle édition de ce festival !

Live Report : Johann
Photos : Nadège RV (sa page officielle ici)