Live Report – M’A Prod x Vibrations Urbaines – Salle Bellegrave, Pessac (33)

Le samedi 22 octobre 2016 a eu lieu à la salle Bellegrave à Pessac (33) une soirée organisée par Music Action Prod dans le cadre du festival Vibrations Urbaines avec Poumon, Hippocampe Fou, Panda Dub et Vandal à l’affiche ! Justine y était pour Culture Dub… Live Report !

Hippocampe Fou

Hippocampe Fou

 

La salle Bellegrave est notamment connue pour organiser des soirées Reggae, Dub ou Hip-Hop, offrant ainsi des programmations intéressantes, comme ce fût notamment les cas ces deux dernières années pour les soirées Dub Foundation (lire le live report).

Le 22 octobre dernier, c’est donc la seconde soirée des Vibrations Urbaines qui a eu lieu après un vendredi soir dédié à X-Ray Productions, autres activistes bordelais, et où Biga*Ranx, Kanka, Manudigital ft Bazil, Marina-P ft Dub-4, Noble Society, Awakx Sound et Soopa Highration ont enflammé la salle !!!

Pour la partie organisée par M’A Prod, le premier groupe à entrer sur scène est Poumon. Ces artistes, dotés d’une énergie débordante, ont réussi le pari de chauffer la salle avec leur Trip-Hop énergique.

Hippocampe Fou entre, ensuite, à son tour sur scène et fait monter l’ambiance encore d’un cran grâce à leurs textes repris par les festivaliers ! Les 2 chanteurs s’offrent même un bain de foule faisant ainsi grimper la température de la salle !

Panda Dub a continué à faire monter l’ambiance et la chaleur dans la salle mêlant des anciens titres à ceux de son dernier album « The Lost Ship » (lire la chronique), ainsi que quelques exclus ! Le public est, à ce moment-là, littéralement connecté à la planète Dub !

Panda nous offre une fois de plus un show déjanté, énergique, en finissant sur un titre Dub-Trance faisant ainsi écho à la Raggatek de Vandal qui clôturait cette soirée festive. Son DJ Set a, une fois de plus, fait bouger les festivaliers avec toute l’énergie qu’il sait communiquer.

En résumé, une soirée très réussie avec des styles de musique différents satisfaisant l’ensemble des festivaliers présents ce soir-là, très nombreux, puisque le concert affichait complet avant l’ouverture !

Merci à M’A Prod et Vibrations Urbaines !

Live Report : Justine
Photos : Justine © Culture Dub / Vibrations Urbaines