Live Report – Reggae Sun Ska 2017 – Bordeaux (33) – Dub Foundation

Du 4 au 6 août 2017, le Reggae Sun Ska Festival célébrait ses 20 ans sur le domaine universitaire de Bordeaux. Culture Dub ne pouvait passer à côté de cet événement, surtout au vue de la programmation de la scène Dub Foundation, sonorisée par Legal Shot Sound System et Mungo’s Hi Fi, avec de nombreux invités dont Aba Shanti-I, David Rodigan, Zion Train, Riddim Tuffa et une multitude de MC’s !

Dub Foundation 2017

Dub Foundation 2017

 

VENDREDI :

Après vous avoir présenté le meilleur des grandes scènes (lire le live report), focalisons-nous sur la Dub Foundation, qui, édition d’anniversaire oblige, a pris de l’ampleur, tant au niveau décoration qu’au niveau sonorisation, puisque cette année c’est bien 2 sound systems qui sont présents pendant tout le festival, et pas des moindres ! Legal Shot et Mungo’s Hi Fi ont ainsi installé leurs murs d’enceintes en demi-cercle, et c’est inédit, les écossais ont même amené 3 stacks à Bordeaux, grâce au renfort des 4 scoops du Bass Alliance Sound System. Le décor (superbe) est planté, maintenant place au son !

Roots Raid feat. Joe Pilgrim

Roots Raid feat. Joe Pilgrim

C’est au Party Time Crew - qui fête également ses 20 ans d’existence cette année – que revient l’honneur d’ouvrir le festival, et par la même occasion de chauffer la sono de Legal Shot. Sista Cheeka est à la sélection, Matthia au micro pour animer, et le duo nous propose une grosse sélection Dub avec notamment des big tunes de Dub Invaders, O.B.F, Radikal Guru ou encore Mungo’s Hi Fi pour le clin d’oeil et ‘Juggler’ de Pilah et Joe Pilgrim sorti sur Culture Dub Records ! Une bonne mise en jambe clôturée par quelques dubplates bien efficaces, comme ‘Sixteen Ton of Pressure’ de Charlie P ou ‘Big Tree’ de Pupajim.

Place ensuite au live de Roots Raid sur le sound system loud & clear de Mungo’s Hi Fi. Bongo Ben et Natty Bass ne sont pas venus seuls, puisque Little R et Joe Pilgrim (en remplacement de Mighty Cricket) les accompagne. C’est donc parti pour plus d’une heure de live Roots, Rub-A-Dub et Dub composé de productions maisons et de plusieurs recuts de grands classiques du Reggae. La combinaison de voix fonctionne également à merveille avec le toast de Little R et le chant de Joe Pilgrim, toujours très enjoué. Une première date commune pour ces 4 dubbers, qui ne devraient pas rester sans suite !

Admiral Tibet

Admiral Tibet

Une autre création spéciale Reggae Sun Ska prend le relai ensuite, sous le nom de Riddim Tuffa All Stars. On retrouve Adam Riddim Tuffa à la sélection avec trois entertainers au micro : El Fata au top comme d’habitude, Lasai déjà présent l’an dernier et que l’on trouve de plus en plus bon, et Tenja la bonne surprise, avec sa voix qui alterne toast rugueux et chant mélodique. Les dubplates et riddims ina Digidub style s’enchainent et les trois MC’s prennent à tour de rôle le micro devant une foule de plus en plus dense et dansante.

Il est presque 21h quand débute le premier round de la rencontre (amicale) entre Legal Shot et Mungo’s Hi Fi. Les rennais sont les premiers à s’illustrer, et après quelques dubplates en guise d’introduction, le légendaire Admiral Tibet fait son entrée sur la petite scène installée devant la control tower. Celui que l’on surnomme Mr Reality interprétera pendant une petite heure les hits de son répertoire, en faisant preuve d’une belle énergie avec quelques pas de danse bien sentis.

A peine débarqués de l’aéroport, Doug, Tom et Craig aka Mungo’s Hi Fi s’installent derrière les platines, et commencent ensuite leur première heure de sélection à tour de rôle. L’ambiance est au Ska et au Rocksteady façon Mungos, style qu’affectionne particulièrement Marina P leur première invitée. Le talentueux YT la rejoint ensuite, pour interpréter plusieurs extraits de son album « No Wata Down Ting » sorti chez Scotch Bonnet Records, le label des écossais. Ce n’est pas la première fois qu’ils partagent le micro, et YT très galant, le cède volontiers à Marina P.

Le deuxième round débute avec un invité surprise, Green Cross, qui remplacera brillamment Terry Ganzie prévu à la base ce soir là. Lasai en profite pour faire une première apparition avec les bretons, avant le retour de Marina P et YT avec Mungo’s Hi Fi pour clôturer la première partie de ce Dub Meeting passionnant. L’ambiance est encore montée d’un niveau, parfait pour accueillir le dernier live de la soirée.

Sur la sono de Mungo’s Hi Fi, c’est Zion Train qui vient donc achever les festivaliers ce premier soir, et ils sont nombreux à être présents pour assister au Live Act de ce pionnier du Dub Steppa UK. Neil Perch est en place derrière sa console multipiste, son ordi, et son contrôleur midi, et bien sûr son fameux delay Boss DE-200 pour dubber la voix de Dub Dadda jusqu’à l’infini ! Ces deux là se connaissent par cœur, et n’ont même plus besoin de se parler pendant le show. Une vraie complicité qui perdure et qui fait toujours plaisir à voir ! Une première soirée qui se termine en beauté, et au rythme de l’inclassable last tune : ‘War Ina Babylon’.

 

Legal Shot Sound System

Legal Shot Sound System

 

SAMEDI :

Depuis 3 ans au Reggae Sun Ska, le samedi est dédié au Dub Meeting, et même si cette année les deux sound systems sont installés depuis la veille, cette édition 2017 ne déroge pas à la règle. Avant cela, c’est le sélecteur vétéran Daddy Whitie qui se charge du warm up avec une sélection 100% vinyle sur 2 platines. La majeure partie de la discographie de ce passionné vient tout droit de Jamaïque, l’occasion d’entendre alors plusieurs pépites Rub A Dub, Digit 80’s et même Lovers Rock. Accompagné au micro de Pupa Orsey en mode Raggamuffin, on aura également pu voir des apparitions de son frère Finger, régisseur sur le festival !

Charlie P

Charlie P

A 17h30, c’est déjà l’heure du Dub Meeting qui va durer plus de 8h ! Les festivaliers le savent, et ne se pressent pas pour arriver à la Dub Foundation… Il faut dire qu’au même moment, Panda Dub attire les foules sur la scène Natty Dread (lire le live report) ! C’est donc dans une arène quelque peu parsemé, que débute la rencontre entre Legal Shot et Mungo’s Hi Fi. Côté Legal Shot, Matty en profite alors pour laisser la sélection à son fils Keziah aka Legal Junior : la reléve est assurée !

Junior Cat

Junior Cat

Après quelques tours de chauffe, les premiers chanteurs débarquent, répartis de la manière suivante : Marina P et Charlie P avec Mungo’s Hi Fi d’un côté, Mr Williamz, Lasai et Green Cross avec Legal Shot de l’autre. Jusqu’à l’arrivée des deux légendes jamaïcaines Junior Cat et Little John, qui plutôt que de jouer chacun avec un sound, préféreront très vite chanter ensemble ! Nous voici alors replonger dans les années 80 en Jamaïque, période propice au real Dancehall, « pas celui de Sean Paul » comme l’a si bien dit Matty de Legal Shot !

Les sélections s’enchainent des deux côtés, et le micro tourne entre les différents protagonistes. La jeune génération ne se démonte pas, et s’en sort même très bien ! Mentions spéciales pour Charlie P, assurément le chouchou du public français, et pour Mr Williamzfull of lyrics ! Sa big tune ‘Mandela’, produit par OBF et repris en chœur par le public, récoltera d’ailleurs l’un des plus gros forward de la soirée. Parmi les autres beaux moments, on retiendra également l’apparition de Chronicle, le père de Chronixx, et auteur du hit ‘Light It Up’ sur le « Heavenless Riddim » qu’il reprendra en live avec les Mungo’s Hi Fi ! On aura aussi aperçu la jeune chanteuse LMK prendre le micro aux côtés de Charlie P et Marina P. Assurément ce samedi soir, c’est du côté de la Dub Foundation qu’il fallait être !

 

Aba Shanti-I

Aba Shanti-I

 

DIMANCHE :

Dernier jour de festival, et c’est sous un soleil de plomb que Mungo’s Hi Fi et Legal Shot s’adonnent à une énième rencontre. Si les deux crews partagent la même passion pour le Rub-A-Dub et le Digital, ce dimanche leurs Warm Up différent complètement. Ainsi, Electrophil et Paco la jouent Roots & Culture pour Legal Shot, tandis que Mungo’s Hi Fi nous livrent un pur set de Bass Music, au cours duquel on aura notamment entendu Egoless ‘Like A Nuclear Bomb’, une des nombreuses pépites de leur sous-label Scrub A Dub.

David Rodigan

David Rodigan

Après cette introduction éclectique, on change encore de registre avec le groupe bordelais The Subvivors et son Live Dub Steppa ! On assiste à une belle performance de ce trio basse/batterie/machine qui nous avait déjà conquis avec la sortie de leur premier album chez ODGProd (lire la chronique). Le son est heavy, comme on l’aime, et les dubs s’enchainent aux versions chantées pré-enregistrées. L’énergie de Fred à la basse est contagieuse, le public le lui rend bien : nous avions tous faim avait faim de Dub en cette fin d’après-midi !

Ultime et dernier round du meeting entre Mungo’s Hi Fi et Legal Shot ensuite, avec pour finir une sélection 100% dubplates des deux sounds. Et même après 2 jours de festival, il en reste encore dans la box ! Ça commence Roots pour Mungo’s, avec des dubs de Abyssinians ou encore Toots & The Maytals. Côté Legal Shot, c’est Polak qui se charge bien évidemment de cette « Dubplate Exhibition ». Une vraie démonstration, quand par exemple il joue jusqu’à 8 dubplates sur un seul et même rididm ! Alors même si l’accent avait été mis sur le côté amical et fraternel de cette rencontre, les fans de soundclash auront forcément apprécier…!

Une bonne mise en bouche pour David Rodigan qui a indéniablement popularisé le soundclash et les dubplates. Celui qui est aussi une légende radiophonique va nous livrer une sélection éclectique de dubplates Roots et Dancehall, de Johnny Osbourne à Damian Marley, en passant par Super CatBarrington Levy, Buju Banton, Protoje, Chronixx… Plusieurs versions instrumentales également, sa façon de rendre hommage aux Dub Foundations. Sir David Rodigan terminera son show avec un Dub Mix du morceau ‘I Wanna Love You’ de Bob Marley, avant d’introduire et de rendre hommage à Aba Shanti I.

C’est donc à l’une des légendes du Sound System que convient de clôturer cette Dub Foundation 2017. On ne pouvait pas rêver mieux ! Aba Shanti-I démarre pied au plancher et nous livrera une énorme sélection Reggae & Stepper du début à la fin, allant jusqu’à jouer 5 cuts par morceau : versions chantées, melodica cut, plusieurs dubs. Nous aurons également eu le droit à beaucoup de nouveautés et d’exclus, dont une big tune de Yabby You mixé par Mad Professor, une superbe version de Far East meets Mafia & Fluxy mixé par Dub Foundry, ou encore de puissants dubs de son fils, sa relève, Ashanti Selah. Comme toujours, Aba a beaucoup parlé d’éducation, insistant sur la dimension spirituelle du Reggae : Music Is A Message ! Bref, un set de 2h survitaminé, alors qu’il n’a pas (ou presque pas) dormi la nuit précédente, excuté sur la sono de Legal Shot qui n’aura jamais sonnée aussi bien ! On aura même eu le droit à un peu de rab, pour prolonger le plaisir et terminer ce Reggae Sun Ska en beauté ! « Jah Guidance » !

Live Report : Loob
Photos : Kevin / On The Roots

Encore une année ou la fréquentation de la Dub Foundation aura battu tous les records durant ces 3 jours, comme quoi, la Culture Sound System et le Culture Dub sont très appréciées en France  actuellement !.. Il faut dire que l’équipe de cette aréna a tout fait pour accueillir au mieux le public avec une décoration au top, et des Sound Systems réglés à merveille (big up Legal Shot et Mungo’s Hi Fi) ! Cela s’est ressenti dans l’ambiance positive qui se dégageait entre les 24 SCOOPS du dancefloor…

Il en est de même pour l’accueil des artistes, qui, positivement, authentiquement et sincèrement nous ont offert des prestations de grandes qualités tout au long de ce Dub meeting !!..
Un grand Dub Salute à Alex Quentin, qui, a travers sa programmation éclectique, fait vivre la Culture Sound System sous toutes ses formes. Si l’année dernière le line up allait du Dub à la Bass Music, pour ces 20 ans du festival Reggae Sun Ska, il a donné la part belle au Reggae Digitally durant les 3 jours de cette Dub Foundation et nous a permis de replonger dans l’Histoire de la musique Jamaïquaine… Vivement l’année prochaine !
AlexDub

Retrouvez le Live report des scènes Live du Reggae Sun Ska 2017 sur Culture Dub en cliquant ici

Toutes les photos de la Dub Foundation par Kevin on The Roots en cliquant ici

La vidéo de La Dub Foundation réalisée par Culture Dub arrive d’ici peu !!… Stay Tuned…