Live Report – Rototom Launch Party Mallorca – Palma de Majorque (ES)

Le 2 juin 2018 se tenait sur l’île de Majorque la Rototom Launch Party, organisée par Arrels et le collectif Dub Club Mallorca, avec notamment Train To Roots, Donovan Kingjay, Arise et de nombreux activistes locaux. Immersion au coeur de cette petite île des Baléares et sa Culture Sound System à travers le regard et l’objectif de Jojo, photo-journaliste et passionné de Musique !

Rototom Launch Party Mallorca

Rototom Launch Party Mallorca

 

La Terre, autour de 500 million de kilomètres carrés, âgée de quelques 4,5 milliards d’années. Sur laquelle, moins d’un milliard d’années après sa formation, est apparu le miracle de la vie. Une simple molécule ayant la capacité de se reproduire et de relâcher de l’oxygène grâce à la photosynthèse, qui a permis la formation de la couche d’ozone et ensuite une vie plus complexe. 8,7 millions d’espèces vivantes dont l’espèce humaine, qui est apparue il y 200 000 ans. Forte de son télencéphale hautement développé et de son pouce préhenseur, l’espèce humaine a fait évoluer le cours de la vie sur Terre de manière incroyable afin de devenir ce que nous connaissons aujourd’hui. Et il y a un peu plus de 50 ans, en Jamaïque, est apparue cette musique.

Une musique pour nous faire danser, une musique pour nous faire chanter,
Une musique pour nous faire vibrer et dans la lumière nous unir.

Jojo

Jojo

Mes salutations, C’est Jojo, votre Dub baroudeur qui vient vous compter ses Rastas découvertes. J’ai laissé le confort de ma vie en camion dans le sud de l’Espagne pour revenir à mes racines : mon sac à dos. Après une tentative de traversée du pays en stop qui a été mon tout premier échec d’aventure sur le pouce, je suis arrivé sur l’île de Majorque. Armé de mes appareils photos et de ma bonne humeur (qui est en grande partie due au fait que tous les mardi de 21h à 23h j’écoute Culture Dub) je viens témoigner de la vie.

À peine arrivé, je tombe dans les mains de gens formidables. Ils sont d’ici, parlent la langue locale, connaissent tous les secrets de l’île et m’accueillent chez eux, dans un village paisible. Mon chemin me mène à Palma, ville de 400 000 habitants avec un patrimoine historique et culturel incroyable qui abrite la vie très active que l’on trouve dans beaucoup des grandes villes de nos sociétés. Des gens pressés qui courent après le temps et qui klaxonnent sans raisons. Un tourisme de masse et tous les éléments d’un monde de surconsommation. Alors, malgré les palmiers et les charmantes filles en bikini, je laisse cette ville derrière moi car j’y vois trop peu la vie authentique dont je souhaite témoigner. Puis je retourne vers mon village où les gens, garçons et filles, jeunes et moins jeunes, sont tout aussi charmants. Je m’offre un voyage en musique grâce à « The Wall » de Pink Floyd en observant la montagne et les oiseaux qui dansent. Puis je vois un dame qui passe. Sûrement une voisine. Et elle, marche tout doucement. Se retourne vers moi, me sourit et me salue. Bien évidement je lui retourne ce beau geste et je rigole intérieurement de ces gens qui ont oublié comment savourer l’instant présent.

Vient le 2 juin date à laquelle a lieu la Rototom Launch Party Mallorca, alors je mets ma casquette de reporter Culture Dub et je vais voir ce qu’il s’y passe. Avec un nom pareil, ça promet! Rototom, le plus grand festival Reggae d’Europe qui à lieu à Benicassim au sud ouest de l’Espagne du 16 au 22 Aout. Un autre monde de gens heureux pendant une semaine au bord de la mer. De retour à Palma, après un passage par la plage pour me mettre en jambe, j’arrive en début de soirée sur les lieux de l’évènement.

Je suis directement accueilli par un ami rasta. Il ne me connait pas mais m’offre un grand sourire et me prend dans ses bras. C’est Calee Arias, le chanteur et guitariste du groupe local qui joue ce soir sous le nom Tha Groove Elements feat Calee Arias. À partir de cet instant, je vais enchainer les sourires et accolades avec mes nouveaux amis. C’est ça la grande famille Reggae !

C’est l’association Arrels qui organise la soirée avec le collectif Dub Club Mallorca à leurs côtés. Deux fines équipes qui animent l’île d’évènements Reggae/Dub toute l’année. Je rencontre aussi le partenaire officiel The Levante Conection, un grow shop à Majorque et Madrid qui possède tout ce dont les ganja farmers et ganja smokers ont besoin. Ils m’offrent un tshirt, me présentent leurs produits et m’informent sur l’usage du Cannabis sur l’ile. L’herbe de Jah reste illégale en Espagne, mais il est toléré de cultiver 2 plantes chez soi et d’en posséder en petite quantité sur soi. Par conséquent son usage est un peu banalisé et il n’est pas rare de sentir son odeur.

J’enchaine sur une visite du lieu. Avec le sourire ! C’est une sorte de manoir parfaitement traditionnel de l’ile avec de la belle pierre et de beaux arbres. 3 scènes : une scène couverte où vont avoir lieu les concerts de groupes live, une scène extérieure pour les DJs et une salle intérieure, c’est le Dub Corner qui accueille un très beau sound system de 3 scoops. Les balances du groupe local ont lieu et dans l’effort j’arrive à faire sourire la fille à la batterie qui frappe bien fort et ça me réjouie. Je déclenche. Les portes s’ouvrent et c’est ambiance dancehall sur la scène extérieure. Le Dancehall Mallorca Crew est dans la place. Deux filles, un gars et ils sont ultra chauds !

Dub Corner

Dub Corner

Les lieux commencent à se remplir et le groupe local se lance sur la scène couverte. Eux aussi mettent le feu. Le public connait les paroles et danse avec énormément d’énergie. Un bon Reggae classique avec les belles lignes instrumentales qui font du bien et un chant en espagnol qui donne le sourire à toutes ces personnes qui m’entourent. Pendant ce temps les DJs mettent l’ambiance à l’extérieur et le sound system se met en marche au Dub Corner. Ce sont les locaux de Dub Kontaktua et Fuaka qui commencent par poser du bon Dub Digital comme on l’aime.

On arrive au coeur de l’évènement, les lieux sont envahis de plus de 800 personnes et c’est le feu de tous les côtés. Venus de la Sardaigne, ce sont ensuite les Train To Roots qui rentrent en scène. Grosse ambiance Reggae des îles ! C’est le soleil, la plage et la vie paisible qui respire dans leur musique. Toujours accompagné d’une belle ligne de basse, ils mélangent les genres et les influences. Des passages de Dancehall des années 80 et quelques morceaux aux refrains stylés grand public qui font danser tout le monde. Le chanteur fait une pause pour passer un message contre le racisme envers le phénomène actuel de migration en brandissant le drapeau de la Sardaigne et invite à ce que l’on aille vers une société plus éthique.

Pendant ce temps là au Dub Corner, l’ambiance s’intensifie autant que la température. La salle est remplie et c’est Donovan Kingjay au micro, un rasta venu directement de Londres qui nous pose un pur flow sur du gros gros Dub. C’est Arise Sound System venu de Girone qui pose le son. Là on est dans du pur classique du Dub et le public sent bien qu’il se passe un moment exceptionnel entre ces quatre murs. La soirée continue au même rythme très intense jusqu’à 5h.

Je ferme les yeux et lorsque je les ouvre, le lendemain soir, je suis dans un autre lieu, devant un autre sound system ! Les soirées Dub s’enchainent à Majorque. Je retrouve un bon nombre de visages que j’avais vu la veille. Ce sont les passionnés, les warriors ! C’est à nouveau le Dub Club Mallorca qui organise cette soirée avec le crew local et notre ami de Girone aux machines. Je n’ai pas à courir partout pour prendre des photos cette fois-ci et je profite pleinement du son. Étant plutôt grand, je reçois plutôt les aigus du sound dans les oreilles, alors j’ai ma technique pour profiter de ce qu’on aime le plus, les basses ! Je skanke presque accroupi et là j’ai le droit à l’intégralité des basses fréquences qui font vibrer tout mon corps. Et c’est alors que, la tête dans les caissons, me vient une révélation !

Après avoir passé du temps auprès de cultures qui chantent des “Om”, un son sacré qui de part les vibrations qu’il créé avec nos cordes vocales, a des vertus apaisantes et thérapeutiques. Puis d’autres qui font des séances de gong. Encore une fois, des fréquences précises qui entrent en vibration avec notre corps. Là je suis devant les caissons, des basses fréquences ultra intenses qui entrent littéralement en vibration avec mon corps. Et qu’est-ce que ça fait du bien ! Je me retourne et je remarque que toutes ces personnes qui m’entourent me semblent parfaitement heureuses. Et j’en viens à la conclusion que le sound system a des vertus thérapeutiques et nous fait beaucoup de bien !

Alors si vous voulez vous faire du bien, rendez-vous vers le prochain événement sound system proche de chez vous. Et si il vous manque le soleil et la soif d’immersion culturel des iles baléares, vous pouvez profiter de l’énorme afflux touristique de l’île pour avoir accès à des vols pas chers depuis chez vous. Ou si il vous faut l’aventure en plus, vous pouvez descendre en stop à Barcelone et avoir des vols vraiment pas chers !

Photos et Live Report : Jojo

Suivez toutes les aventures de Jojo sur sa page facebook en cliquant ici !