Live Report – Skank Lab #8 – L’Aéronef – Lille (59)

Les Lillois de L’Acouphène ont repris du service en ce Vendredi 16 Septembre avec la huitième édition des soirées Skank Lab ! Une fois de plus le public était gâté avec un line-up des plus prometteurs : Violinbwoy, le label Storm & Break, The Subvivors et iSt3p ! Live Report !

Gary Clunk & Hatman - Storm & Break Records

Gary Clunk & Hatman – Storm & Break Records

 

L’actualité de l’association Lilloise est bien chargée en cette rentrée 2016. Après la récente sortie du 12″ tant attendu « Skank Lab #6″ avec Iron Dubz et Mahom (lire la chronique), les voilà de retour à L’Aéronef de Lille (59) pour la Skank Lab #8. Et c’est une soirée aux petits oignons que l’équipe nous a concocté ! L’événement, c’était bien sûr la première date en France du Dubmaker polonais Violinbwoy. Mais pas seulement… Voilà un bout de temps que l’on n’avait pas croisé Gary Clunk et Hatman du label Bordelais Storm & Break, c’était le premier Live de The Subvivors à Lille, et la première date officielle du parisien iSt3p. De quoi étancher notre soif de découverte.

Théo du Footprint System & Ist3p

Théo du Footprint System & Ist3p

En arrivant sur place, on passe devant le stand de L’Acouphène garnit des dernières galettes Skank Lab, de Cd’s, goodies et d’affiches sérigraphiées. La dernière affiche nous paraît d’ailleurs familière et pour cause. Elle signe une nouvelle collaboration graphique entre Skank Lab et Alex Mayo, bien connu des fans de Dub pour ses travaux avec Legal Shot ou Reservoir Dub.

On avance vers la salle où Kwent et Vinz du Crew Skank Lab, sont derrière les platines. Le public est encore peu nombreux en ce début de soirée, mais les gens présents se mettent peu à peu dans l’ambiance. De Roots Raid en passant par du Macka B ou par les productions Skank Lab, la sélection est variée et plaisante. Idéal pour entamer la nuit même si le set ne durera qu’une petite demi-heure.

C’est déjà au tour d’iSt3p de monter sur scène, accompagné de Théo du Footprint System, pour animer et chanter sur sa sélection de Ruff tunes. Le ton est donné ! On est sur du Stepper pur et dur, avec des tunes comme le ‘Red Sea Dub’ de Shiloh Ites. Malgré cela, toujours très peu de monde dans la danse. Vers 22h30, le public commence à s’installer. iSt3p enchaîne des dubplates, d’Alex Sci-Fi, de Prayanam ou de Mad Max et joue ses propres productions comme un titre à paraître prochainement chez Dub Invasion Records ou les tracks ‘Mantra’ et ‘Tomb Raider’, paru récemment en 10″ sur les Skank Lab Chronicles (lire la chronique). Warrior Steppa ! Les Lillois ont fini par braver le temps et par prendre possession des lieux, iSt3p finira son set en beauté, en laissant un public chaud bouillant pour le show Live de The Subvivors. Une belle découverte donc.

Gary (Machines) et Fred (Basse) -The Subvivors-

Gary (Machines) et Fred (Basse) -The Subvivors

Il est 23h15, le groupe a pris place et Gary, qui se charge des machines, nous présente le premier morceau. Accompagné de Fred à la basse et de Rémy à la batterie, ils commencent en douceur avec un track Roots en feat avec le chanteur Humble I. On passe vite d’un Heavyweight Dub à des titres plus posés, comme avec le tune ‘Glass of Wine’, un Dub Cool & Easy. On a le plaisir d’entendre une collaboration avec l’italien Mr Dill Lion Warriah et son Tune ‘Babylon Hypocrisy’. On repasse sur du gros son avec ‘Arise the Temptation’ et des titres à l’ambiance plus futuriste les uns que les autres. Un régal pour les oreilles que vous pourrez découvrir sur un EP à paraître en Octobre sur le net-label ODG Prod ! Les membres du groupe prennent un réel plaisir à jouer ensemble et à partager leurs créations avec le public et cela ce ressent. L’harmonie et la puissance qui se dégagent du Live de The Subvivors auront mis une sacrée claque à ceux qui étaient là pour voir ça!

Violinbwoy

Violinbwoy

iSt3p et son Mc Théo refont une brève apparition en jouant le 7inch ‘Roadrunner’ de Jah Ragga et King Alpha, le temps que Violinbwoy s’installe. Puis le set commence, avec des Massives sur-motivés dans la place ! Seul derrière son ordi avec son violon, il enchaîne les riffs sur ses propres productions et installe une ambiance particulière avec son style qui lui est si propre. Combinant des Tunes parus sur des labels bien connus comme Moonshine Recordings ou Lion’s Den, à des Dubplates maison, la session de Violinbwoy fût mémorable ! On aura même eu l’occasion de voir Ras Divarius monter sur scène pour partager son coup d’archet sur les Dubs de son collègue. Après une bonne heure de Live, c’est Gary Clunk & Hatman qui se préparent à prendre le relais.

Il est 01h40 du matin, et la foule est toujours motivée pour Skanker sur les prods de Storm & Break. Pour ma part, ce sera une découverte puisque même si le label ne m’est pas inconnu, je n’avais jamais eu la chance d’assister à un de leur Live. Difficile donc de vous citer les titres qui se sont enchaînés, mais le set contenait visiblement pas mal de nouveautés.On a donc profité de la danse et de la pure ambiance qu’il y avait. Le Mc Little R est même venu partager le micro et sa Vibes Rub-a-Dub, avec Gary et Hatman qui n’ont rien lâché et ont fait danser le public jusqu’au dernier morceau !

Bien joué à L’Acouphène d’avoir su réunir un tel plateau ! C’était un réel plaisir de découvrir tous ces artistes en Live. Le conseil de Culture Dub après une telle soirée : si vous croisez iSt3p, The Subvivors, Storm & Break ou Violinbwoy prêt de chez vous… Courez-y et profitez en un maximum !

Du côté de l’asso’ et des vinyles Skank Lab, les aficionados attendent encore la sortie du prochain 12″ « Skank Lab #7 – Vibronics Meets Roots Raid ». Il faut dire que l’affiche à de quoi nous faire saliver. Alors que dire de la huitième production « Skank Lab #8 – Violinbwoy Meets Storm & Break » ?? Et bien : qu’on ne sait pas quand ça va sortir mais qu’on en bave déjà !

Big up à la Team de L’Acouphène, aux artistes et à l’Aéronef pour l’accueil !

Live report et photos : ManolitO