Live Report – So Good Festival #9 – Canéjan (33) – 7 & 8 Juin 2019

Les 7 et 8 Juin 2019 avait lieu le So Good Festival sur la plaine du Courneau à Canéjan avec d’un côté le Dub Corner, sonorisé par Infinity Hi-Fi, et de l’autre une grande scène Live… Retour sur cette 9ème édition de folie avec Marie, Adrien et Mehdi pour un live report complet avec photos et aftermovie inna Culture Dub !

So Good Fest #9

So Good Fest #9

 

Le So Good ouvre le bal !
Le So Good Fest revient à Canéjan pour sa neuvième édition ! Situé sur la plaine du Courneau, il se déroule tous les ans lors du premier week-end de juin, de quoi ouvrir en beauté la saison des festivals ! Comme d’habitude les festivaliers ont pu profiter de deux scènes avec deux ambiances différentes : d’un côté le Dub Corner, sonorisé par Infinity Hi-Fi, nommé pour l’occasion scène « Bass Tension » et de l’autre une grande scène, où se sont jouées des prestations live à tendance électro et rap, nommée « High Voltage ».

Cette année une programmation bien remplie nous attendait ! En effet du côté du Dub Corner se sont produit Channel One, Mexican Stepper ft The Navigator, King Shiloh, I-Tist, Jah Massive, Infinity Hi-Fi, Grateful Vibes & Wood Harmony tandis que sur la scène High Voltage on a pu apprécier les shows de Ondubground x Misc (Chill Bump), Biffty, Aphrodite, Diztone, Oliver Hunterman, The Hacker, Appolo Noir ou encore Noch : Lass !

On va maintenant revenir ensemble sur ces journées de malades passées au So Good Fest !

Jour 1 vendredi 7 juin 2019 :

Infinity Hi Fi

Infinity Hi Fi

Le vent souffle fort sur l’agglomération bordelaise ! Le petit stress d’une annulation de dernière minute monte, mais non ! L’équipe du So Good nous rassure via un post Facebook « Ce soir il fera beau le festival aura bien lieu ! ». On prend donc nos clics et nos clacs et direction Canéjan pour un weekend au rythme des basses ! Le vent a chassé les nuages et le Soleil brille sur la plaine du Courneau, rien de mieux pour apporter encore plus de bonnes vibes aux festivaliers qui commencent à monter leurs camps sur la plaine en face de l’entrée, faute de pouvoir pour le moment accéder au camping sous les arbres (mesure de précaution face aux conditions météo de la journée). Le festival ouvre ses portes a 20h30 et c’est parti pour aller découvrir la scène Bass Tension !

Infinity Hi-Fi :
C’est Infinity Hi-Fi qui ouvre le bal avec leur sélection de vinyles personnelle pure dub roots ! Cette année les bordelais ont décidé de stacker leur system en 2×4 scoops (contre 2×3 l’année dernière), les basses ronronnent déjà fort pour le plus grand plaisir des premiers festivaliers, dans une ambiance conviviale et chaleureuse ! Channel One est présent lui aussi et commence à préparer ses vinyles tout en échangeant avec les operators d’Infinity Hi-Fi.

Channel One :

Channel One

Channel On

Le mighty Channel One débarque aux commandes du pré amp’ avec sa sélection vinyle perso ainsi que son propre diamant pour la platine ! Il entame son set avec du Bob Marley, de quoi mettre tout le monde d’accord ! Il joue d’abord ‘So Much Trouble In The World‘ puis ‘Zimbabwe‘ ! Le public est ravi. Le rythme de la musique s’accélère à mesure que le monde se presse devant le sound system pour rendre honneur à cette légende du dub. Channel One commencera par du reggae en passant par du dub roots et pour finir sur du stepper. Il jouera notamment une plate reggae de Peter Tosh ainsi que ‘Plastic Smile‘ de Black Uhuru. Il nous apprend pendant son set qu’il est en ce moment en tournée des festivals autour du monde et qu’il se produit le lendemain à Manchester.

Jah Massive

Jah Massive

Jah Massive :
Vient ensuite le temps du live de Jah Massive venu tout droit de Suède avec sa sélection de tunes exclusives ! Il démarre avec des plates aux influences dub roots, rythmées par des cuivres présents dans la plupart des sons qu’il jouera. Comme à son habitude il nous proposera un live dub hypnotique et progressif bien ruff. Ce qui ne manque pas d’ambiancer le public qui s’amasse toujours plus devant les scoops des Infinity Hi-Fi pour partager cette belle danse spirit internationale ! Jah Massive nous jouera une plate exclusive de Fikir Amlak pour le plus grand bonheur des dubbers. Malgré des transitions parfois saccadées, Jah Massive aura su faire skanker le public du So Good Fest ce soir-là !

Closing :
Le closing du vendredi reviendra aux propriétaires du sound. Les Infinity Hi-Fi reprendront les commandes de leur tour de contrôle pour les dernières 45min de cette soirée du vendredi avec une selection dub qui finira sur du stepper et qui aurait emmené les massives jusqu’au bout de la nuit ! Malheureusement les 2h45 du matin sonnent, il est temps de quitter l’enceinte du festival et de lui dire à demain 14h !

La bonne ambiance et les fat dubplates de cette première soirée auront marqué les esprits, les bœufs musicaux vont bon train dans le camping et accompagnent les songes des premiers couchés. Ils se réservent certainement pour la soirée du lendemain et l’après midi où le festival ouvre ses portes gratuitement de 14h à 18h pour accueillir Grateful Vibes et Wood Harmony du côté du Dub corner ainsi que des animations comme l’association « Palet dub Club » qui déplace ses palets et propose des initiations et concours dans de nombreux événements dub !

vignette

Video YouTube:

So Good Festival 2019 – AfterMovie – © Culture Dub

publié par

Jour 2 – samedi 8 juin 2019 :

Matin :

Diztone

Diztone

Le Soleil se lève sur la plaine du Courneau, loin de nous la tempête d’hier ! Les festivaliers se réveillent (ou pour certains finissent leur nuit) à l’ombre des arbres du camping et profitent des cafés et croissants vendus par les bénévoles du festival.
D’ailleurs l’équipe du So Good est déjà à fond les ballons pour la préparation de cette deuxième journée ! En effet la soirée s’annonce haute en couleur aussi bien du côté du dub corner où on attend Mexican Stepper, King Shiloh et I-Tist, toujours sur la sono des Infinity Hi-fi, que du côté de la scène High Voltage où se produiront Diztone, Biffty, Ondubground x Misc et Aphrodite.

Après-midi :
Dès 14h, les premières vibrations des basses du sound des Infinity retentissent dans le So Good Fest, cela résonne comme l’annonce de l’ouverture de l’après-midi gratuite !
C’est Grateful Vibes qui ouvre cet après-midi du 8juin, avec une selecta vinyle roots qui ravi les dubbers venus profiter du son au soleil ! Ensuite viendra le tour de Wood Harmony feat. Benyah, ancien membre du groupe venu pour l’occasion l’accompagner à la trompette. Ils nous proposeront un live aux influences reggae, dub roots, entraînant les massives dans une belle danse chaleureuse !

Le palet Dub club est présent et a installé son stand juste à côté des sounds systems, de quoi jouer au rythme des basses. Non loin du Dub corner aussi, les festivaliers peuvent profiter de plusieurs jeux en bois le temps de l’après midi ou faire du shopping sur les stands. La dernière heure sera réservée aux Infinity Hi-Fi, toujours aux commandes d’une sélection vinyle de qualité, on a pu notamment entendre ‘Turn on the Red Light‘ de Kandee & The Hornsmen Section. Le public est nombreux et plein d’énergie pour la dernière Tune de l’après-midi, le crew bordelais finira sur une production de Hatman pour terminer cette après midi en beauté ! Nous sommes donc de retour au camping pour 2h en attendant que le festival ouvre ses portes pour cette dernière soirée ! Le camping s’est d’ailleurs bien rempli, pas d’avis de tempête pour ce soir, les massives ont donc répondu en nombre pour cette soirée du samedi soir. Les « apérooooos » sont de mise sous les arbres avant l’ouverture du festival à 20h !

Soirée :

Mexican Stepper vs The Navigator

Mexican Stepper vs The Navigator

20h : ça y est les portes s’ouvrent ! Et c’est parti pour une deuxième soirée !

Diztone :
Tout d’abord on se dirige vers la grande scène pour aller apprécier le set du tout nouveau duo Diztone, constitué de Rémy, batteur des Subvivors (groupe live Dub) et de Low-K, producteur de drum&bass bordelais. Ils commenceront leur set avec une production live électro dub et nous joueront un set bass music aux influences musicales multiples !

Infinity Hi-Fi :
Du côté du Dub corner c’est Infinity Hi-Fi qui assurent le warm-up. Ils commencent la soirée tout en douceur avec des plates bien roots, on aura notamment le plaisir d’entre la voix d’I-leen sur l’une d’entre elles.

King Shiloh

King Shiloh

Mexican Stepper ft. The Navigator :
Le Soleil brille encore sur la plaine du Courneau lorsque Mexican Stepper & The Navigator arrivent pour faire vibrer les scoops des Infinity Hi-Fi ! Il en va de même pour le public qui a enfilé ses skankin’ shoes et s’amasse en foule devant les systems pour accueillir le mexicain et son acolyte trompettiste comme il se doit ! Le duo ouvre le bal avec leurs productions maisons, un stepper puissant où les notes de trompette de The Navigator se marient à la perfection avec les instrumentales composées par Mexican Stepper ! Le bpm augmente au fur et mesure de leur concert, qui se terminera sur un dub digital aux envolées planantes. Le duo sud-américain laisse la place au grand King Shiloh, vêtu de sa mythique salopette !

King Shiloh :
Le mighty King débarque pour retourner le Dub Corner avec des plates bien ruff. Il ouvre son set avec le tout récent « O.B.F & Nazamba ft. Linval Thompson – The Hills », les massives sont on fire ! Ce n’est pas l’absence du mythique system amstellodamois, qui accompagne le King d’habitude, qui cassera l’ambiance ce soir là ! Les scoops des Infinity font résonner à merveille les dubplates exclusives que nous a préparé l’homme à la salopette ! On reconnaîtra la voix du fantastique Horace Andy sur l’une des tunes qu’il nous jouera.

I Tist

I Tist

Ondubground x Chill Bump :
De retour sur la scène High Voltage, où se déroule le live de Ondubground x Misc (Chill Bump). Beaucoup de monde est venu applaudir la prestation de cette rencontre entre un groupe d’électro dub et un rappeur. Ils sont venus nous jouer leur tout dernier album, sorti sur leur label éponyme (ODG PROD), mais aussi, pour le plaisir des fans, ils nous joueront certaines anciennes tunes comme la fameuse « W.A.R » sortie en 2015. Y’a pas à dire, aussi bien les musiciens que le poseur sont totalement en place ; le plaisir qu’ils ont l’air de prendre sur scène se fait totalement ressentir depuis la foule pour le plus grand plaisir du public !

I-Tist :
On retourne du côté de la scène Bass Tension pour aller voir I-Tist, dubmaker bordelais qu’on a malheureusement rarement l’occasion de voir en session malgré ses productions stepper maisons qui retourneraient un éléphant !! D’ailleurs le public a répondu présent, on se serre devant les systems pour accueillir ce monument du dub stepper. La pluie qui fait son retour n’empêchera pas les massives de kiffer ce moment, certains attrapent la bâche servant à protéger le sound pour se faire un abris et taper du pied en cœur sous celle-ci. Les productions exclusives s’enchaînent et le public se déchaîne, I-Tist transmet une énergie communicative à son public ! Il joue énormément sur les effets et s’éclate sur le phaser. Le producteur ne manquera pas de saluer et de dédicacer des tunes a ses amis du dub présents ce soir là, tel que Joris du Wandem Sound System.

Closing :
Il est 2h15, les Infinity Hi-Fi sont sensés reprendre les commandes de leur pré-amp’ jusqu’à la fermeture à 2h45. Que neni, les massives sont tellement en délire sur ce set incroyable que nous propose I-Tist qu’il continuera à jouer jusqu’à la fin ! Le dubmaker met tout le monde d’accord : aussi bien le public que les artistes, il aura donc l’honneur de clôturer cette neuvième édition du So Good Fest !

Voici la fin de notre récit de 2 jours de fou au So Good Fest ! En plus des artistes de renoms que le festival nous propose chaque année, l’organisation sait être cool et prendre soin de ses artistes, intervenants et de son public ! On ne recommandera jamais assez ce festival qui annonce le début de l’été pour les dubbers bordelais. La bonne ambiance, la bonne musique et la convivialité priment, de quoi y retourner tous les ans !

Rédaction article : Marie & Hadrien.
Réalisation afermovie et photos : Mehdi El Adrham – MRC prod

Auteur:

Dj Producteur Reggae / Dub / Cumbia Dub / Dubstep - Fondateur de l'Association Djahkooloo en 1999 (Production, Management et Label d'Artistes) - Fondateur du concept Culture Dub depuis 2000 (Dreadzine Culture Dub, Webzine Culturedub.com, Label Culture Dub Records...), Organisateur des fameuses Nuits du Dub depuis 2005 et animateur de l'émission Culture Dub sur Radio Pulsar depuis 2002 et sur Party Time depuis 2013 ... Membre du Culture Dub Sound !.....