Live Report – Stand High Patrol – Coatelan Club (29)

Une soirée qui affiche complet depuis une semaine, quand le Stand High Patrol revient sur ses terres c’est peu dire qu’ils sont attendus ! Raison supplémentaire de se déplacer, la sortie prochaine du nouvel album du groupe, « A Matter Of Scale » (plus d’infos ici), prévue pour le 19 janvier.

Stand High @ Coatelan Club

Stand High @ Coatelan Club

 

La salle étant petite, une seule enceinte était installée à l ‘intérieur, ça suffisait pour sonoriser l’endroit, mais une deuxième enceinte n’aurait pas été en trop à mon avis !

Comme souvent lors des soirées avec le Stand High, c’est Roots Atao qui ouvre la soirée. Originaire de Bretagne lui aussi, et résident des soirées Dubadub Residance et plus récemment des Equalize the Sub, où le Stand High est d’ailleurs venu en octobre dernier, c’est logique ! Roots Atao nous sort une grosse séléction, du bon roots, du digital, on est parti pour une bonne soirée, la salle se remplit rapidement, le (jeune) public breton est chaud !

Puis Rootystep et MacGyver prennent les commandes, Pupajim arrive au micro, c’est parti pour le Stand High Patrol« Brest Bay », « Rub-a-Dub Anthem », « The Big Tree »… tout le répertoire habituel du groupe y passe, des sons qui sont devenus des classiques au fil du temps pour le public ! Digital, Dub, influences Hip-Hop, on retrouve tous les éléments qui font le son si particulier et reconnaissable du Stand High !

La sortie du nouvel album étant imminente, on peut aussi entendre des nouveautés qui seront peut-être sur ce nouveau disque, un peu de patience pour découvrir tout ça ! En attendant vous pouvez toujours écouter le premier extrait de cet album à venir, « Sleep On It » (voir le clip).

La soirée se poursuit ainsi dans une bonne ambiance, jusqu’à 5h15, encore une bonne session du Stand High et de Roots Atao pour conclure l’année et débuter les vacances de la meilleure des manières !

Que de chemin parcouru depuis les débuts du Stand High Patrol il y a une dizaine d’années. Aujourd’hui reconnu et programmé dans presque tous les gros festivals européens et les grosses soirées en France comme le Télérama Dub Festival, on ne peut que saluer le fait qu’ils n’oublient pas d’où ils viennent, revenant régulièrement jouer en Bretagne et dans des petites salles comme au Coatelan Club (limité à 350 personnes) ce soir où ils viennent depuis plusieurs années, ça fait plaisir !

Il n’y a plus qu’à s’armer de patience maintenant et attendre le 19 janvier pour découvrir leur nouvel album, qui est très attendu par tous les amateurs de ce groupe qui n’a pas fini de faire parler de lui !

Johann