Live Report – Télérama Dub Festival vol.12 – La Carène, Brest (29)

Vous le savez, le mois de novembre en France vit au rythme du Télérama Dub Festival. Le 8 novembre, c’est à Brest que ça se passait avec High Tone, Iron Dubz et I-Leen et The Blackstarliners. Notre nouveau dub reporter Johann y était, et nous raconte sa soirée.

Télérama Dub Festival vol.12 à Brest

Télérama Dub Festival vol.12 à Brest

 

Pour la première édition du Télérama Dub Festival à Brest, les groupes conviés étaient The Blackstarliners, Iron Dubz feat. I-Leen et High Tone, et on peut dire que ces groupes n’ont pas déçu !

La soirée commence avec le groupe local The Blackstarliners. Le public est déjà bien présent pour ce groupe qui s’est fait une solide réputation en Bretagne, avec de nombreux concerts, notamment les Dub Connection à Brest qui ont vu défiler quelques uns des plus grands noms du Dub. Le groupe va nous faire un set énergique, porté des rythmes steppas entraînants qui vont provoquer une bonne réaction du public. Il y a peu de sorties discographiques de ce groupe, mais leur concert est de mieux en mieux rôdé, on a déjà hâte de les retrouver sur une prochaine date !

Ensuite, c’est au tour d’Iron Dubz accompagné de I-Leen de venir ambiancer la salle. Les suisses commencent à faire parler de plus en plus d’eux sur la scène Dub, avec notamment le vinyle « Tales of Dub Chapter 1 » à venir le 21 novembre prochain (lire la chronique). On a aussi entendu I-Leen sur le dernier album d’OBF  (lire la chronique) avec le terrible « Ladies Anthem » qu’elle ne manquera pas de nous jouer ce soir. Le public m’a semblé un peu moins réactif que lors de The Blackstarliners, peut-être qu’il découvrait le groupe ce soir, ou peut-être aussi qu’il attendait la tête d’affiche de la soirée, High Tone.

Il est 2 heures quand High Tone entre sur scène, et inutile de dire que les Brestois n’étaient pas fatigués ! En allant au concert je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, cela faisait 5 ans que je ne les avais pas vu en concert, et leur dernier album « Ekphrön » (lire la chronique) ne m’avait pas vraiment emballé, question de goûts ! Et bien je dois dire qu’ils m’ont totalement convaincu, une première partie de concert bien Dub, en passant en revue leur discographie, ponctuée par le classique « Rub a Dub Anthem », puis une partie plus Dubstep. On a pu remarquer comme le groupe est à l’aise sur scène, n’hésitant pas à allonger leurs morceaux pour leur donner une nouvelle perception par rapport à la version studio. Vraiment un bon concert qui m’a beaucoup plu ainsi qu’aux bretons qui se sont déplacés en nombre pour cette première du festival sur ses terres.

En prime, voici quelques belles photos de la soirée signées Christophe Marty :

Cette première soirée du Télérama Dub Festival a donc tenu toutes ses promesses et le bilan est positif, avec des groupes en forme et un public venu nombreux, on espère maintenant que le festival va s’implanter durablement en Bretagne !

Live report : Johann Levasseur
Photos : Christophe Marty