Live Report – Toulouse Dub Club #23 – Le Bikini, Toulouse (31)

Pour la première date de l’année, Talowa Productions nous a concocté un programme augurant une belle soirée pour le Toulouse Dub Club #23. Nous avons pu voir le vétéran UK Aba Shanti-I et une belle délégation espagnole avec Green Light Sound System & Sr. Wilson et le basque espagnol Anxton Sagardui. Et les massives ne se sont pas trompés puisque la soirée a affiché complet !

Aba Shanti-I

Aba Shanti-I

 

Ce Toulouse Dub Club #23 aura été donc marqué par une affiche exclusivement internationale. On ne présente plus l’anglais Aba Shanti-I qui fait toujours autant sensation à chacun de ses passages en France. Green Light Sound System a quant à lui fait le déplacement depuis Barcelone pour sonoriser la soirée. Le crew organisateur du International Dub Gathering Festival est venu avec le chanteur espagnol Sr. Wilson, que l’on peut voir de plus en plus souvent aux côtés de Sound Systems français, et le dubmaker basque espagnol Antxon Sagardui, membre du studio Crudobilbao. Le crew s’est installé devant la scène et a posé 3 stacks de 3 scoops chacun ! Cerise sur le gâteau, Macky Banton et Soom T se sont ajoutés à l’affiche pour quelques interventions au micro !

Green Light Sound System

Green Light Sound System

J’arrive peu avant 23h30, alors que Green Light Sound System termine le warm-up. Après la big tune ‘Praise His Name’ de Barrington Levy, on passe à une sélection de specials du crew avec de belles collaborations : on pourra écouter Murray Man ou encore King General chanter les louanges du Sound System barcelonais sur des gros riddims Stepper. Sr. Wilson est déjà là et pose son flow énergique sur les versions. Peu après, Macky Banton prend le relais au micro avec un gros pull-up à son arrivée. Après un petit intermède Ska sur le riddim de ‘Smoking My Ganja’, Green Light Sound System envoie un special Rocksteady sur lequel Soom T et Macky Banton chantent en question/réponse, chacun dans son style. Soom T excelle dans son registre soulful et Macky Banton est incisif dans sa manière de toaster, cette complémentarité donne un résultat réussi ! Ensuite, on passe sur un registre Digital avec le titre ‘No Wata Down Ting’ de Mungo’s Hi-Fi ft. YT, Sr. Wilson vient reprendre le micro sur la version.

Après cette belle mise en bouche de Green Light Sound System, Antxon Sagardui prend place à la sélection. Il nous joue un certain nombre de ses productions dans un registre Stepper Digital et cela coïncide avec une montée de la pression sonore, à partir de maintenant pas de répit pour les massives !  A 00h30, on peut écouter un recut du célèbre ‘Sweet Dreams’ de Eurythmics à la sauce Stepper Digital bien lourd ! Par la suite on pourra écouter quelques chanteuses espagnoles, notamment Irie Nanara et son titre ‘Tolerance’, mais aussi le chanteur espagnol Navato en featuring avec Antxon Sagardui sur le titre ‘Sube El Volume’, qui vient ajouter quelques touches de Dancehall à un gros Stepper Digital. A noter aussi un dubplate avec Don Camillo qui fait son effet. Sr. Wilson est présent pour chanter et toaster sur les versions et le moins qu’on puisse c’est qu’il est en forme ! La danse est bien énergique et cela fait plaisir à voir !

La salle commence à être bien remplie et à 01h20 Green Light Sound System reprend la main avant de laisser la place à Aba Shanti-I. On reste sur une sélection de specials calibrés pour le Sound System, avec notamment Charlie P sur les paroles du titre ‘Dub Controler’.

Ambiance

Ambiance

A 02h00, Aba Shanti-I prend place pour une sélection Roots & Culture de deux heures et 100% dubplate ! On démarre Roots avec un special sur le riddim de ‘Resting Place’ de Burning Spear, puis un autre special avec Vivian Jones sur son titre ‘Ancient Blood’. Aba Shanti-I n’hésite pas à nous servir 3 versions de ce dernier avec un dubwise du plus bel effet. Une très belle entrée en matière sur deux riddims classiques du Roots. Ensuite il envoie un Roots cuivré au tempo soutenu, il profite du pull-up pour faire un discours introductif et nous délivre un toast à la gloire de Jah. Il enchaîne avec l’une des dernières sorties de Keety Roots, qu’il joue régulièrement ces derniers temps : ‘Reparations’. C’est un Roots Stepper conscious typiquement dans le style de Keety Roots et c’est une big tune, pas de doute là-dessus !!! A peine la ligne de basse est délivrée à pleine puissance que l’on peut sentir une montée d’adrénaline dans la danse. On a ensuite droit à une seconde version chantée tout aussi big et une version Dub sur laquelle Aba Shanti-I chante. Vous l’aurez compris, lorsque Aba Shanti-I joue un morceau, il ne fait pas à moitié ! Chaque riddim est l’occasion pour lui de raconter une histoire.

Il joue ensuite ‘1st Trumpet’ d’Aba-Ariginals, aux superbes arrangements cuivrés et qui reçoit un accueil très enthousiaste. La danse bat son plein et sur le morceau suivant Macky Banton débarque au micro et toaste à la gloire d’Aba Shanti-I, killer ! Soom T prend le relais, toujours avec son chant soulful et Aba Shanti-I ne peut réprimer le pull-up, un beau moment.

Par la suite, Macky Banton interviendra sur quelques versions Dub, toujours dans son style incisif, partageant même le micro avec Aba Shanti-I sur l’une d’elles. Niveau sélection, il nous régale de quelques nouveautés avec notamment l’une des premières productions de son fils Ashanti Selah sur son propre label, en collaboration avec Chazbo au mélodica. Les mélodies éthérées de Chazbo contrastent avec la rythmique Stepper qui ne manque pas de faire skanker les massives. C’est aussi avec grand plaisir que l’on peut écouter une pre-release mixée par Aba Shanti, un Roots cuivré au chant féminin inna Shanti style ! Deux versions tout aussi réussies suivent juste derrière, avec le chanteur Dixie Peach sur la seconde, big !

Green Light & Sr. Wilson

Green Light & Sr. Wilson

Aba Shanti-I termine en beauté avec deux dubplates de haute voltige. D’abord, une collaboration entre Ashanti Selah et Dubkasm, une big tune cuivrée pleine de musicalité qui vient amorcer la clôture du set en toute beauté. Assurément le coup de cœur le de la soirée. Pour la last tune on reste très certainement sur un dubplate, avec encore une fois un Roots Stepper cuivré bien énergique. Rien à redire, Aba Shanti-I nous a régalés durant ces deux heures !!!

Il est maintenant 4h00 et Green Light Sound System reprend le contrôle pour le dernier set de la soirée, inna dubplate style ! On passera du Stepper au Rub-A-Dub et Digital pour entamer la dernière demi-heure avec des dubplates heavyweight. La sono tourne à plein régime, les basses sont plus physiques que jamais ! Macky Banton est en forme ce soir et anime la session avec brio. A 5h00, la ligne de basse gargantuesque d’un dubplate particulièrement ravageur d’OBF vient nous prendre aux tripes, heavy pressure ! Bien que la salle commence à se vider un peu, la danse est toujours bien compacte et massée autour des stacks. Sur le dernier quart d’heure, Green Light Sound System retourne sur une sélection plus Roots et Rub-A-Dub avec notamment la big tune ‘Ambition’ de Winston Reedy. A 5h20, lights on, la fin de la soirée approche. Sur les last tunes, Sr. Wilson nous gratifie de quelques interventions bien senties au micro.

A 5h30 précise, la session prend fin et nous devons malheureusement quitter le Green Light Sound System. Avec une programmation d’une telle qualité et une organisation sans faille, on ne peut que féliciter Talowa Productions et tous les artistes présents pour cette excellente session qui n’a perdu en intensité à aucun moment !

Big up Talowa Productions pour l’accueil ! Big up Green Light Sound System, Antxon Sagardui, Aba Shanti-I, Sr. Wilson, Macky Banton et Soom T ! Big vibes !!!

Big up aux potos présents, ils se reconnaitront !

Live Report & Photos : Raphaël