Nantes Dub Club #7 à la Salle Festive Nantes Erdre (44)

Pour sa première soirée en 2013, l’association Get Up proposait un Dub Club au line up international avec les anglais Dubkasm et Vibronics, sur la puissante sono des hollandais King Shiloh. Heavyweight dub session!

Nantes est définitivement la Mecque pour tous les dubbers du Grand Ouest, à en juger la quantité et la qualité des soirées proposées, et le nombre de massives qu’elles entrainent. Cette septième édition des Dub Clubs n’a pas dérogé à la règle, faisant une nouvelle fois salle comble. Des centaines d’assidus de la basse ont fait le déplacement pour voir en live trois des plus dignes représentants de la scène dub européenne : Dubkasm, Vibronics accompagné de YT, et King Shiloh Sound System. Bien évidemment, Culture Dub était de la partie, et voici notre compte rendu de la soirée.

Vibronics feat. YT

Vibronics feat. YT

Après un warm-up assuré par Dubkasm, nous arrivons pendant le set d’un de nos producteurs favori, l’anglais Vibronics. Une belle entrée en la matière, puisque le premier titre que nous entendons est un cut d’Echo Ranks qui donne tout de suite le ton. Car hormis une interlude digitale avec des productions Conscious Sounds et Mungo’s Hi Fi, Steve Vibronics nous a abreuvé de stepper, qu’il balance directement de son iPad! Ah, la technologie… Quelques extraits de son dernier album « The French Connection » (lire la chronique) tout d’abord, et notamment les titres d’Anthony John, ou encore le « Cornal Mind » cher aux Improvisators Dub et Iration Steppas, avec d’ailleurs une version inédite de Ranking Joe sur ce même riddim. Nous entendrons également quelques titres plus confidentiels, comme ce stepper bien lourd décliné en trois versions chantées dont celles de Macka B et Gentleman’s Dub Club, ou un dub de Michael Prophet bien ruff! A chaque version son dub, et YT n’en manque pas un pour s’exprimer. Et bien que la voix soit un poil au dessus du reste et sans aucun effet, la vibes du MC d’Ipswich est bien là.

Solo Banton & Dubkasm

Solo Banton & Dubkasm

Alors qu’il devait être le seul chanteur présent ce soir-là, l’association Get Up a eu la bonne idée d’en convier un autre, profitant de sa présence en France le même weekend… On s’attendait à King Kong, actuellement en tournée avec King Shiloh, nous avons eu Solo Banton, pour accompagner Dubkasm. Après avoir ouvert le bal, Stryda et Digistep font leur retour avant de laisser Shiloh terminer la session. Un deuxième set relativement court dont nous n’aurons finalement entendu que la première (hommage à Denis Brown) et la last tune, la mythique dubplate « Victory » approuvé par Aba Shanti-I himself, et clairement adopté par le public ce soir.

King Shiloh Sound System

King Shiloh Sound System

Pour clôturer la session, et trois heures durant, le sound system résident da la soirée entre en scène… Et pour la seconde fois à Nantes, Bredda Neil nous a refait le coup de la sono… Lors du Get Up & Skank Festival, le Stand High avait du jouer sur le sound system de King Shiloh à moitié exploité, presque sans basses! Et bien évidemment, lorsque Shiloh joua sur sa sono, ce fût une tout autre histoire, provoquant ainsi notre colère et la fuite de nombreux massives.
Moins flagrante cette fois-çi, la différence sonore est tout de même notable, et mérite un coup de gueule. Nous aurions tellement aimé entendre Dubkasm et Vibronics sur une sono tournant à plein régime! Dès le premier titre de King Shiloh, un terrible recut du « Conquering Lion » de Yabby You, la foule en prend plein la tête à l’entrée de la basse. Alors certes Shiloh est énervant par certains aspects, mais que ca fait du bien de sentir enfin les infrabasses nous parcourir le corps! Et puis, contrairement à la précédente fois où il avait joué un set (trop) roots, cette fois-çi, Bredda Neil nous a rassasié de stepper, enchainant – uniquement sur CD – dubplates et nouveautés de son label Majestic Music.
Bref, je n’irai plus écouter d’autres sounds jouer sur la sono de King Shiloh, mieux vaut le voir en solo toute une nuit, car la sélection est bien fat!

Prochain rendez-vous à Nantes : le Dub Club #8 avec Aba Shanti-I, Channel One et Zion Gate Hi-Fi! Large up Get Up!!!

Live report : Julien « Loob » Zasso
Photos : Perrine « Sista Lovia » Goyau