Radikal Guru – Interview by Culture Dub

Alors qu’il s’apprête à sortir son nouvel album « Dub Mentalist » sur le label Moonshine Recordings en Novembre 2016, le dubmaker Radikal Guru a bien voulu répondre à nos questions pour nous raconter son parcours, nous parler de sa Pologne natale et de la France, et bien sûr nous présenter ce prochain opus très attendu !

Radikal Guru

Radikal Guru

 

Chez Culture Dub, nous kiffons la musique de Mateusz Miller aka Radikal Guru depuis plusieurs années maintenant. Ce talentueux producteur polonais est notamment l’auteur de nombreuses big tunes sur le label Moonshine Recordings, dont le « Digitalizer Riddim » (lire la chronique) que nous avions particulièrement apprécié. Alors qu’il a depuis signé plusieurs remixes pour Zion Train (lire la chronique)Dub-Stuy (lire la chronique) ou encore Nice Up! Records, Radikal Guru préparait en même temps un nouvel album, qu’il défendra dans toute l’Europe (et même plus loin) principalement en Live Band avec des guests prestigieux…

Avant de le retrouver à nouveau en Sound System et sur scène en France, et de découvrir l’album « Dub Mentalist » dans son intégralité, nous lui avons posé quelques questions !

Interview de Radikal Guru par Culture Dub :

Culture Dub : Quand as-tu commencé la musique ?

Radikal Guru : Mon parcours musical a débuté quand j’étais adolescent dans mon village de Kwidzyn au Nord de la Pologne. J’ai joué d’abord de la basse puis de la batterie dans plusieurs groupes locaux de Hardcore et de Metal ! Ensuite, j’ai commencé à composer en utilisant des logiciels d’édition sur mon ordinateur. C’est ce qui m’a amené à expérimenter différents styles de musique comme le Trip-Hop, l’Ambient ou la Techno, avant de m’orienter vers la Jungle et la Drum & Bass, puis finalement le Dub. J’ai toujours gardé l’esprit ouvert à de nombreux styles de musique.

CD : Comment t’es-tu intéressé au Dub et au Reggae particulièrement ?

RG : Le Reggae et Bob Marley entres autres n’ont jamais été très loin quand j’étais gamin, mais je n’y prêtai pas attention au début. Je pense avoir commencé à apprécier le Reggae grâce à la Jungle, une musique dans laquelle on pouvait entendre de nombreux samples de Roots. J’étais aussi un gros fumeur de Weed à cette époque, donc je pense que c’est aussi une bonne raison ! Quand j’ai ensuite déménagé pour l’Irlande avec mon frère et des potes, on écoutait du Reggae à la maison tous les jours. Quant au Dub, je m’y suis intéressé de plus près après ma première session sound system en 2005 à Cork avec Revelation Sound, c’était tellement lourd et profond ! C’est ce qui m’a rapproché du Digital et du UK Steppa et c’est pourquoi j’ai ensuite essayé de composer des tunes dans ces styles là.

CD : Quels sont alors les artistes qui t’ont influencé ?

RG : Il y’en a tellement que c’est vraiment difficile de tous les citer ! En plus la musique évolue constamment, et je découvre toujours des nouvelles choses qui m’inspirent. En général, j’aime beaucoup ce que font Asian Dub Foundation, Roots Manuva, Thievery Corporation, Congo Natty, Zion Train, Vibronics, Digital Mystikz et beaucoup d’autres ! J’aime le Roots Reggae Jamaïcain, le Dub, la Jungle, le Deep Dubstep et la Heavy Bass Music with a Soul !

CD : Tu viens de Pologne, comment se porte le Dub là-bas ?

RG : La scène Dub en Pologne n’est pas aussi importante qu’en France, mais nous faisons les choses bien, et ça progresse d’année en année ! Il y a quelques bons sound systems et des soirées régulières un peu partout. Beaucoup d’artistes internationaux viennent jouer ici et apprécient. Le public est toujours très chaud ! Et puis plusieurs producteurs sont prometteurs, il suffit d’écouter Violinbwoy et Baodub !

CD : Tu as joué de nombreuses fois en France, comment vois-tu notre scène et quels sont tes artistes préférés ?

RG : Je joue en France régulièrement depuis plusieurs années et c’est assurément l’un des meilleurs endroits du Monde pour le Dub et la culture Sound System. J’ai toujours passé de bons moments chez vous, et le public apprécie beaucoup ces vibes ! Les soirées sont très bien organisées, très professionnelles. Très souvent, je vois que cette musique attire de nombreuses personnes et que c’est devenu un vrai phénomène, et ça je le vois rarement ailleurs, sauf peut-être en Angleterre. Bien sûr vous avez de superbes sound systems, j’ai eu le plaisir de pouvoir jouer avec OBF, Legal Shot, Dawa Hi-Fi et bien d’autres. J’aime aussi beaucoup de producteurs français et la scène Dub Live (Kanka, Panda Dub, Mayd Hubb, High Tone, Brain Damage, Mahom etc.) qui est énorme et bien sûr l’une de mes principales inspirations pour mon projet Live Dub. So, big respect ! 

Radikal Guru - Dub Mentalist

Radikal Guru – Dub Mentalist

CD : Ton nouvel album « Dub Mentalist » semble déjà très attendu et sortira en ce mois de novembre 2016. Tu peux nous en dire un peu plus ?

RG : Bien sûr ! C’est une sélection de morceaux que j’ai fait ces 2-3 dernières années, depuis la sortie de mon dernier album « Subconscious ». J’utilise généralement des techniques d’enregistrement traditionnelles, tout en gardant une production digitale. C’est donc une continuation de mes expérimentations Dub et de ses différentes branches plus modernes. Je suis heureux d’avoir pu travaillé avec une vraie section cuivres cette fois. L’an dernier, j’ai contacté mon ami Krzysztof qui joue de la trompette et qui m’a aidé à rassembler une section cuivre complète pour enregistrer des morceaux sur l’album et pour le Live.

CD : Qu’en est-il des featurings de l’album ?

RG : J’ai invité 4 chanteurs sur l’album et chacun d’entre eux représente un style de chant différent. L’un d’entre eux est Jay Spaker des USA que j’ai rencontré sur l’un de ses concerts avec son projet Tour de Force. J’ai kiffé son style et le ton de sa voix qui colle parfaitement au riddim. Cette tune sera d’ailleurs disponible en 12″ avec une version Dub et un remix du producteur américain Bukkha. Les autres chanteurs sur l’album sont Solo Banton, Earl 16 et Echo Ranks qui devrait être à mes côtés sur plusieurs lives de ma prochaine tournée !

CD : Cet album sortira à nouveau sur Moonshine Recordings, quelle est ta relation avec ce label ?

RG : On travaille ensemble depuis 2009 et ma collaboration avec Mack qui gère le label est au top depuis le début ! Je pense que c’est actuellement l’un des meilleurs labels pour tout ce qui concerne le Reggae avec des influences Dubstep et Stepper. On va continuer à travailler ensemble ces prochaines années. Alors gardez vos oreilles bien ouvertes, beaucoup de bonnes choses arrivent !

CD : Quels sont tes projets à venir pour les prochains mois en plus de cet album ?

RG : Je vais être effectivement bien occupé avec la sortie de cet album et avec la tournée qui va suivre. C’est différent cette fois, car la plupart de mes shows seront joués en Live, donc il y’a peu plus de taff avec les musiciens, mais c’est aussi plus fun sur scène, et de meilleure qualité pour le public ! Je commence par une tournée en Pologne plus quelques concerts à l’étranger en Février. Et en Janvier, je vais jouer en Australie pour la première fois ! Je suis vraiment excité et content de pouvoir exporter le son de Radikal Guru loin de l’Europe !

CD : Un denier mot pour nos lecteurs ?

RG : Restez fort et continuez à avancer dans ce sens là ! C’est toujours un plaisir pour moi de jouer pour vous en France. Et je suis sûr que je verrai beaucoup d’entre vous sur mes concerts en 2017 ! Respect !

Retrouvez toutes les infos sur Radikal Guru sur sa page facebook officielle en cliquant ici ! 

Big up Mateusz & Mack !
Loob